Prévention

La politique nationale de lutte contre le décrochage scolaire accorde une priorité majeure à la prévention.

L’École doit se mobiliser, afin que les premiers signes du décrochage soient décelés le plus tôt possible par des enseignants sensibilisés, formés et outillés en conséquence.

Le Groupe de Prévention contre le Décrochage Scolaire (G.P.D.S.)

Le G.P.D.S. est un dispositif permanent de veille, présent dans chaque établissement du second degré. Il permet de :

  • Repérer, recenser et accueillir les élèves démotivés, absentéistes et en risque de décrochage,
  • Mettre en place et coordonner des modules de remotivation et de remédiation correspondant aux besoins des élèves repérés,
  • Suivre ces parcours Faciliter l’intégration des nouveaux arrivants,
  • Élaborer des solutions non scolaires avec les partenaires organiser et suivre le devenir scolaire ou professionnel des élèves sortis récemment de l’établissement.

Chaque jeune repéré doit bénéficier d'un entretien de situation et d'un accompagnement. La périodicité des rencontres, la composition du groupe reflètent la problématique de chaque EPLE en matière de décrochage.

Public concerné

L’ensemble des élèves des établissements scolaires qui éprouvent des difficultés d’adaptation, d’intégration, dans le cadre de leur scolarité ou de leur insertion sociale et professionnelle et qui se trouvent en situation ou en risque de décrochage scolaire.

Organisation / Composition

Le chef d’établissement est responsable de la mise en œuvre et de l’animation de ce dispositif. Le référent décrochage est systématiquement associé au pilotage. La composition peut varier selon les caractéristiques des situations à traiter. Le G.P.D.S. peut compter parmi ses membres :

  • Le chef d’établissement ou son représentant,
  • Le référent « décrochage scolaire »,
  • Un personnel de la vie scolaire
  • Un conseiller d’orientation psychologue
  • Le service social et de santé
  • Des enseignants
  • Le chef des travaux
  • Le coordonnateur M.D.L.S. et toute autre personne ressource.

Prévention du décrochage : les journées académiques de formation

Le plan « Tous mobilisés pour vaincre le décrochage scolaire » présenté par Madame la ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, place la prévention du décrochage au cœur d’une stratégie globale, identifiant clairement la formation des acteurs comme un levier essentiel.  

Six journées de formation

Pour soutenir cette priorité, 300 enseignants et référents décrochage de l’académie de Clermont-Ferrand ont bénéficié d’une formation sur cette thématique, lors de journées départementales organisées sous l’autorité des IA-DASEN.

Quatre temps forts ont structuré ces journées :

  • l’analyse du phénomène,
  • des réponses pédagogiques,
  • des réponses en lien avec le climat scolaire et le développement d’alliances éducatives,
  • les dispositifs nationaux de prévention et de raccrochage scolaire et les réseaux FOQUALE.

Ces journées se sont tenues :

  • Allier : lycée Paul Constans (Montluçon) et lycée Valéry Larbaud (Cusset),
  • Cantal : lycée Monnet-Mermoz (Aurillac),
  • Haute-Loire : lycée Simone Weil (Le Puy-en-Velay),
  • Puy-de-Dôme : lycée Amédée Gasquet (Clermont-Ferrand) et lycée Pierre Joël Bonté (Riom).  

Des prolongements possibles à la formation…

Les actes produits suite à ces journées ont pour but de compléter les éléments présentés, de les enrichir et de problématiser les questions.

Au-delà des actes, les équipes éducatives et pédagogiques sont encouragées à prolonger les journées par des Formations d’Initiative Locale qui leur permettront de mieux accompagner les jeunes en voie de décrochage.

Pour approfondir ces connaissances, le Ministère a mis en place un parcours M@gistère portant sur la prévention du décrochage dans le 2nd degré.

Le 5 avril 2017, dans le prolongement de ces journées de formation, Marie-Christine TOCZEK-CAPELLE et Dominique BRUNOLD se sont emparées du sujet : "Et si on interrogeait la "mise en activité" pour faire réussir tous les élèves ?" En savoir plus...

Le groupe ressource "prévention du décrochage scolaire"

Formé à l’Esen, le groupe ressource pluri-catégoriel chargé d’animer ces formations est composé de :

  • Françoise Chapon, coordonnatrice académique de la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire, en charge de la coordination du groupe,
  • Laurence Cornemillot, professeur de lettres modernes,
  • Gisèle Estival, proviseure adjointe du lycée Raymond Cortat (Aurillac),
  • Michel Gailliard, Inspecteur pédagogique régional de lettres,
  • Dominique Jouannet, Inspectrice de lettres-histoire et chargée de mission « prévention de la grande difficulté scolaire »,
  • Laure Marquet-Cassagne, Inspectrice de l’information et de l’orientation,
  • Thierry Peloux, principal du collège Mortaix (Pont-du-Château),
  • Didier Zimniak, proviseur du lycée Marie Curie (Clermont-Ferrand).