Les Cordées de la réussite

En 2020, dans le cadre du plan de France Relance, le dispositif d’égalité des chances des Cordées de la réussite a bénéficié d’un soutien gouvernemental renforcé : une dotation de 10 M€ a été dédiée afin de développer encore son déploiement sur l’ensemble du territoire national.

Au sein de l’académie de Clermont-Ferrand

Le dispositif des Cordées de la réussite est piloté par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, en lien avec l’Agence nationale de la cohésion des territoires.

Un accompagnement est réalisé par le rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand.

En juin 2022, l’académie compte :

  • 18 cordées, dont 2 cordées régionales,
  • 111 établissements scolaires encordés actifs (72 collèges et 39 lycées)
  • 5474 élèves bénéficiant de cet accompagnement, de la 4e à la terminale.

Les Cordées de la réussite visent à faire de l'accompagnement à l'orientation un réel levier d'égalité des chances. Leur développement s’élabore en cohérence avec les transformations induites par la réforme du lycée d'enseignement général et technologique, la revalorisation de la voie professionnelle ainsi que la loi relative à l'orientation et la réussite des étudiants (Loi ORE). Elles participent à la lutte contre les inégalités sociales et territoriales.

Aujourd’hui, une dynamique est aussi engagée via les cordées en faveur de la ruralité et de la valorisation de la voie technologique. Ce dispositif est devenu interministériel, incitant à la création de nouvelles cordées en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, le ministère des Finances publiques, le ministère des Sports.

Référente académique Cordées de la réussite : Christine Bourdin, adjointe CSAIO :
draio-site-clermont@region-academique-auvergne-rhone-alpes.fr

Leurs objectifs

Les cordées de la réussite ont pour objectif de lutter contre l'autocensure, de susciter l'ambition scolaire des élèves par un continuum d'accompagnement de la classe de 4e au lycée et jusqu'à l'enseignement supérieur. Cet accompagnement continu et progressif en amont des choix d'orientation est à même de donner à chacun les moyens de sa réussite dans la construction de son parcours, que ce soit vers la poursuite d'études ou l'insertion professionnelle.

Elles ont également l'objectif d'introduire une plus grande équité sociale dans l'accès aux formations de l'enseignement supérieur et de permettre aux élèves de bâtir et de concrétiser un projet d’orientation.

Les cordées de la réussite visent ainsi à travailler différemment autour des axes suivants :

  • la lutte contre l’autocensure, l'estime de soi et le désir de se dépasser,
  • l’orientation et une meilleure connaissance des filières de poursuite d’étude et de formation,
  • les repères culturels, socio-économiques et la curiosité intellectuelle.

Leur organisation

Une Cordée de la réussite repose sur le partenariat entre :

  • une « tête de cordée » qui peut être un établissement d'enseignement supérieur : grande école, université ou lycée comportant une CPGE ou une STS (Section de Technicien Supérieur),
  • et des établissements dits « encordés » : collèges et lycées de la voie générale, technologique ou professionnelle qui relèvent plus particulièrement des réseaux d'éducation prioritaire, des quartiers prioritaires de la politique de la ville ou de zones rurales éloignées des métropoles.

Ce partenariat se traduit par un ensemble d'actions d'accompagnement mises en œuvre dans le collège ou le lycée « encordé » en faveur des élèves volontaires. Il se concrétise par un programme global conçu conjointement entre la tête de cordée et les établissements « encordés ». Le tutorat est l’un des moyens d’action privilégié. Les établissements scolaires encordés doivent concevoir une progressivité des actions programmées.

Leurs actions

Les actions mises en place sont destinées donner à chaque élève les moyens de sa réussite dans l'élaboration de son projet d'orientation, quel que soit le parcours envisagé, poursuite d'études dans l'enseignement supérieur ou insertion professionnelle.

4 grands types d’action :

  • tutorat individuel ou collectif : des étudiants ou des professionnels accompagnent les élèves dans la construction de leurs parcours de formation et d’orientation,
  • accompagnement à l’orientation :  les élèves vont découvrir les formations, les filières, l’environnement économique (immersion dans le supérieur, visite d’entreprises, simulation d’entretiens professionnels, conférences…),
  • proposition d’activités d'accompagnement et d'ouverture sociale, culturelle, artistique, sportive et citoyenne,
  • accompagnement à la scolarité : mise en place d’actions qui vont permettre aux élèves de réussir pleinement leur parcours de formation (soutien scolaire, pratique de l’oral…).

En savoir plus sur le site national : https://www.cordeesdelareussite.fr/Les-cordees-dans-les-academies

Mise à jour : novembre 2022