Le Trinôme académique

Un peu d'histoire

Le 23 novembre 1982, était signé un premier protocole d’accord entre le ministère de la Défense et celui de l’Éducation nationale. La diffusion d’une culture de Défense par l’Éducation nationale est affirmée : « L’éducation est un acte qui n’est pas réductible aux activités scolaires, l’esprit de Défense est une attitude qui n’est pas limitée aux activités militaires » (préambule du protocole de 1982).

En 1988, en application du protocole de 1982, les Trinômes académiques sont conçus comme une organisation originale, décentralisée au niveau des académies, placés sous l’autorité du recteur assisté de l’autorité militaire territoriale et du président de l’association régionale des auditeurs de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN).

La loi du 28 octobre 1997, portant réforme du service national, a créé, pour que l’armée professionnelle reste au cœur de la Nation, un parcours de citoyenneté comportant notamment l’enseignement des principes de Défense à l’école, l’obligation de recensement à l’âge de 16 ans et la journée Défense et citoyenneté.

Pour concrétiser cette mission le ministère de l’éducation nationale a introduit explicitement l’éducation à la Défense dans les programmes d'Education Morale civique au collège et au lycée (Arrêtés du 17 juillet 2018 et du 17 janvier 2019 fixant respectivement les programmes d’enseignement moral et civique au collège et au lycée).

Depuis la signature du Protocole interministériel de 2016, et depuis 2017 dans l’académie de Clermont-Ferrand, l'Enseignement agricole est intégré à part entière dans le fonctionnement des Trinômes académiques.

Le rôle du Trinôme académique de Clermont-Ferrand

Avec la suspension de la conscription, l’action des Trinômes s’avère de plus en plus nécessaire puisque c’est à travers la formation des enseignants aux problèmes de Défense, que se développera chez les jeunes Français, garçons et filles, futurs adultes et à ce titre futurs citoyens, l’esprit de Défense.

La notion de « Défense » valorisée par les Trinômes est globale car elle est l’affaire de chacun. La Défense est évidement militaire mais aussi civile, économique, sociale et culturelle et elle se trouve de fait intégrée dans les préoccupations quotidiennes, à l’échelle de la cité et des citoyens.

Pour cela, le Trinôme académique de Clermont-Ferrand a pour mission :

  • de mettre en place des actions de formation et de sensibilisation de nature à inciter les enseignants et les personnels d’encadrement à monter des actions pédagogiques de promotion de l’esprit de Défense et à favoriser les initiatives dans l’enseignement de la culture de Défense et de sécurité. Ces actions peuvent prendre la forme, par exemple, de conférences, de séminaires, de débats, de visite d’installations militaires ou d'entreprises travaillant pour la Défense ;
  • de proposer des actions à destination de la jeunesse afin de promouvoir l'esprit de Défense et de sécurité ainsi que celui de résilience nationale. Le Trinôme accompagne également les demandes de subvention auprès du ministère des Armées et de la DPMA https://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/financement-de-projets-pedagogiques
  • d’améliorer et de valoriser, par l’établissement de relations régulières, la connaissance réciproque des communautés militaires et éducatives.

 

 

Textes officiels

L'action des Trinômes se place dans le cadre du Protocole interministériel développant les liens entre la jeunesse, la défense et la sécurité nationale.

 

 

L'annexe de ce protocole est constituée par des fiches actions qui permettent d'identifier facilement les différents partenaires avec lesquels mener des actions d'éducation à la défense.

 

 

Formations à destination des personnels de l’Éducation nationale

 

Mise à jour : novembre 2021