Épreuves d'EPS - Bac GT

L'Éducation Physique et sportive est une épreuve obligatoire pour les candidats aux baccalauréats général et technologique.

L'épreuve d'EPS s'effectue soit :

  • en contrôle en cours de formation
  • en examen ponctuel terminal
  • en contrôle adapté

Épreuves obligatoires

Pour les candidats scolaires, élèves des établissements publics et privés sous contrat, l'évaluation s'effectue "en contrôle en cours de formation" (3 contrôles pendant l'année scolaire de terminale).

Les activités physiques sportives et artistiques (APSA) mises en place dans chaque établissement, toutes définies par un référentiel, sont répertoriées sur l’application REPS.

La note retenue pour le baccalauréat correspond à la moyenne des trois évaluations, après éventuelle harmonisation des notations par une Commission Académique d'Harmonisation et de Proposition des notes.

Pour les candidats non scolaires (ou scolaires du CNED), l'évaluation se déroule sous la forme d'un examen ponctuel terminal, organisé au cours du 3e trimestre de l'année scolaire par les services du Rectorat.

Les épreuves ponctuelles d’EPS se dérouleront le mardi 07 mai 2024 sur le Puy-de-Dôme. Les convocations seront envoyées début avril sur Cyclades .

Lors de l'inscription à l'examen, chaque candidat doit choisir un couple d'activités parmi les trois suivants :

Chacune des deux épreuves est notée sur 20 points : le total des points attribués au couple d'épreuves est divisé par deux pour obtenir une note individuelle sur 20.

Épreuves d'éducation physique et sportive adaptées

Les candidats en situation de handicap, ou partiellement inaptes à la pratique de l'Éducation Physique et Sportive, peuvent  se voir proposer des épreuves aménagées. Un certificat médical doit être impérativement fourni.

Pour les candidats scolaires : il peut s'agir d'épreuves évaluées au lycée en contrôle en cours de formation (deux activités différentes) ou d'une épreuve ponctuelle (une seule activité) organisée par les services du rectorat quand les conditions de scolarisation et d'installations sportives n'ont pu permettre la mise en œuvre du contrôle en cours de formation.

Pour les candidats non scolaires est organisée une épreuve ponctuelle portant sur une activité figurant sur la liste arrêtée chaque année au niveau académique. Le modèle de certificat médical doit être demandé au Rectorat - Bureau EPS -
04 73 99 35 02

Les disciplines concernées sont : 

Les sportifs de haut niveau

Les bénéficiaires du dispositif

Les sportifs de haut niveau (SHN) de la voie générale et technologique peuvent bénéficier d'aménagements des épreuves d'EPS pour l'enseignement commun obligatoire.

Sont concernés :

Conformément à l’instruction interministérielle n° DS/DS2/2020/199 du 5 novembre 2020, les sportives et sportifs concernés peuvent appartenir à différentes catégories selon les chapitres :

  • Les sportives et sportifs inscrits sur les listes ministérielles dans les catégories Élite, Senior, Relève et Reconversion ;
  • Les sportives et sportifs inscrits sur la liste des sportifs Espoirs et sur la liste des collectifs nationaux ;
  • Les sportives et sportifs ne figurant pas sur les listes ministérielles mais appartenant à des structures d’entraînement reconnues dans le Parcours de performance fédéral (PPF) de la fédération dont ils ou elles relèvent et validées par le ministère des Sports ;
  • Les sportives et sportifs des centres de formation d’un club professionnel ainsi que les sportifs professionnels disposant d’un contrat de travail ;
  • Les juges, arbitres et entraîneurs de haut niveau.

Sont considérés comme sportifs de haut niveau, les élèves qui, au cours de leur cursus lycée (de l’entrée en seconde au 31 décembre de l’année de terminale, soit, pour la session 2024, au 31 décembre 2023) figurent ou ont figuré sur les listes du ministère chargé des sports selon l’un des statuts précédents.

Dès la rentrée scolaire, les élèves SHN se manifestent auprès de leur enseignant d’EPS. La Division des Examens et Concours procèdera à une vérification et validation du statut. Ce n’est qu’une fois le statut validé, qu’un aménagement peut être proposé. 

 

Les aménagements proposés

Les candidats sportifs de haut niveau présentent les épreuves terminales du baccalauréat selon les mêmes modalités que l’ensemble des autres candidats.

  • Un 20/20 à un des trois CCF : Il est possible d’aménager un CCF sur 3 épreuves pour les baccalauréats général, technologique. Pour le CCF des baccalauréats, le candidat sportif de haut niveau est évalué sur trois épreuves relevant de trois champs d’apprentissage différents dont l’une est constituée de sa spécialité sportive pour laquelle la note de 20 sur 20 lui est automatiquement attribuée, sous réserve qu’elle ne soit pas l’unique note retenue en CCF. Si le champ d’apprentissage (CA) de la spécialité du SHN est absent dans les propositions de l’établissement sur la plage horaire d’EPS du candidat, il pourra alors, en concertation avec l’enseignant, choisir que CA (et donc quelle activité) se substituera au CA de la spécialité. Les modalités d’enseignement et le calendrier des épreuves peuvent être également adaptés sur le cycle terminal.
  • Le passage des épreuves EPS sous forme ponctuelle : Lorsque les conditions d’aménagement de scolarité ne leur permettent pas de se présenter aux épreuves prévues en contrôle en cours de formation, les sportifs de haut niveau peuvent demander à être évalués dans le cadre de l'examen ponctuel terminal en lieu et place du contrôle en cours de formation. Dans ce cas, ils passent les épreuves de cet examen sans adaptation particulière (perte du bénéfice d’un 20/20). Attention, aucune épreuve de remplacement n’existe pour l’examen ponctuel terminal. En cas de choix d’examen terminal et survenue d’une inaptitude, le candidat sera noté dispensé sur l’épreuve.
    Les candidats aux baccalauréats choisissent deux épreuves relevant de deux champs d’apprentissages différents parmi celles proposées dans la liste nationale :
    • CA1 : Demi-fond
    • CA3 : Danse
    • CA4 : Tennis de table
  • Étalement des épreuves du baccalauréat
  • Conservation de notes

Inaptitude médicale

  • En cas d’inaptitude à la pratique de l’éducation physique et sportive, attestée par un certificat médical, les candidats scolaires ou non sont déclarés « inaptes » à l’épreuve, dont le coefficient est alors neutralisé.
  • Les candidats scolaires fournissent tous les justificatifs médicaux à leur enseignant EPS (en garder une copie) en établissement.
  • Durant la période d’inscription, les candidats non scolaires déposent sur leur compte Cyclades les certificats médicaux. Hors période d’inscription, les candidats envoient leur certificat médical à l’adresse ce.deceps@ac-clermont.fr.
  • Les certificats médicaux doivent être datés, couvrir les épreuves EPS et leurs rattrapages, signés et tamponnés par le médecin.

L’option EPS pour les candidats individuels inscrits aux baccalauréats général et technologique

Comme précisé dans le programme (Arrêté du 2 juin 2021 paru au BOENJS n°25 du 24 juin 2021), les candidats doivent montrer des compétences pour pratiquer une ou des activités physiques, sportives et artistiques (APSA) et pour réfléchir sur leur propre activité physique à partir de thèmes d’étude issus de la liste ci-dessous :

  • activité physique, sportive et artistique et égalité entre les femmes et les hommes
  • activité physique, sportive et artistique et santé
  • activité physique, sportive et artistique et prévention, protection des risques
  • activité physique, sportive et artistique et spectacle
  • activité physique, sportive et artistique et inclusion
  • activité physique, sportive et artistique et environnement
  • activité physique, sportive et artistique et entraînement

L’évaluation de l’enseignement optionnel en EPS est notée sur 20 points. La note est prise en compte dans son intégralité, même si inférieure à la moyenne, pour le calcul de la note finale du diplôme.

Les candidats sont évalués sur deux parties : une pratique physique définie nationalement et un oral. Un candidat faisant l’objet d’une dispense à l’examen ponctuel terminal dans l’enseignement obligatoire d’EPS ne peut se présenter à l’évaluation ponctuelle dans l’enseignement optionnel d’EPS.

    

Épreuve pratique
12 points

      

Épreuve orale
8 points

Aménagements sportifs
de haut niveau

Classe de première
Coefficient 2

= évaluation de l’option en deux temps :
une évaluation ponctuelle en 1ère (sauvetage),
une évaluation ponctuelle en terminale (badminton)

15 minutes dont 5 minutes d’exposé. L’oral porte sur une activité physique sportive et artistique (APSA) et un thème d’étude, tous deux choisis par le candidat

12/12 de manière automatique à l’épreuve pratique
Aucune adaptation pour l’épreuve orale

Le même jour  

Classe de terminale
Coefficient 2

= évaluation de l’option en deux temps :
une évaluation ponctuelle en 1ère (sauvetage),
une évaluation ponctuelle en terminale (badminton)

(référentiel badminton) 15 minutes dont 5 minutes d’exposé. L’oral porte sur un thème d’étude, choisi par le candidat, en lien avec sa propre pratique et une APSA de son choix

12/12 de manière automatique à l’épreuve pratique
Aucune adaptation pour l’épreuve orale

Le même jour  

Cycle terminal
Coefficient 4

= passation de l’option en une série unique d’évaluation ponctuelles

Sauvetage aquatique + Badminton en simple (référentiels ci-dessus) 20 minutes dont 5 minutes d’exposé. L’oral porte sur un thème d’étude, choisi par le candidat, en lien avec sa propre pratique et une APSA de son choix. Extension sur les 5 dernières minutes à une autre thématique choisie par le candidat.

12/12 de manière automatique à l’une des épreuves pratiques
Aucune adaptation pour l’épreuve orale ni pour la deuxième épreuve pratique

Les deux épreuves pratiques peuvent se dérouler sur des jours différents. Dans ce cas, l’épreuve orale se déroule le même jour qu’une des deux épreuves pratiques.  

Candidats individuels en situation de handicap ayant choisi l’option EPS :
Les candidats en situation de handicap ou en aptitude partielle permanente attestée par l’autorité médicale peuvent bénéficier d’une pratique adaptée pour la partie pratique. Les adaptations sont proposées par la commission académique en fonction du type de handicap à prendre en compte.

Spécialité éducation physique, pratiques et culture sportives (EPPCS) – baccalauréat général

Les candidats peuvent choisir de présenter l’évaluation ponctuelle de la spécialité EPPCS soit l’année de l’examen, soit de manière anticipée l’année précédente. Vous trouverez par ce lien le programme de l’enseignement de spécialité EPPCS pour la classe de première et terminale.

NOR : MENE2116606A - Arrêté du 2-6-2021 - JO du 13-6-2021 - MENJS - DGESCO C1-3
Cliquez sur le lien pour consulter l'arrêté du 2 juin 2021

L’évaluation ponctuelle de la spécialité EPPCS suivi uniquement pendant la classe de première 

Sont concernés :

  • les candidats qui ne suivent les cours d’aucun établissement
  • les candidats inscrits dans un établissement privé hors contrat
  • les candidats inscrits au CNED en scolarité libre
  • sur leur demande, les sportifs de haut niveau, sportifs espoirs et sportifs des collectifs nationaux

Déroulé de l’épreuve :

  • une épreuve pratique de 15 minutes notée sur 10 points : le candidat choisit, au moment de son inscription à l’examen, une activité physique sportive et artistique (APSA) parmi une liste de trois activités proposées par l’académie : athlétisme course 800m, danse, badminton.
    La prestation physique du candidat est notée à l’aide d’un référentiel établi par les autorités académiques.
  • une épreuve orale de 15 minutes notée sur 10 points : durant cinq minutes maximum, le candidat présente, dans un exposé, une problématique issue de son carnet de suivi en référence au programme de spécialité.
    Les dix minutes restantes consisteront en un échange de questions/réponses avec le jury. L’entretien permet au jury de solliciter les connaissances du candidat relatives aux thématiques du programme de première.
    Le carnet de suivi, de 30 pages maximum en format papier, est constitué tout au long de l’année et retrace le parcours du candidat et ses expériences de pratiquant et des réflexions personnelles. Ce carnet est transmis au plus tard 15 jours avant l’évaluation de la partie orale.

Les deux épreuves se déroulent le même jour.

Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à vous référer à la note de service du 29 juillet 2021.

BOEN n° 31 du 26 août 2021 - NOR : MENE2121284N - Note de service du 29-7-2021 MENJS - DGESCO – A2-1
Cliquez sur le lien pour consulter la note de service

L’épreuve terminale de la spécialité EPPCS

Un candidat dispensé dans l’enseignement obligatoire d’EPS ne peut pas se présenter à l’épreuve terminale de la spécialité EPPCS.

Déroulé de l’épreuve pour les candidats scolaires

Epreuve écrite (durée totale 3h30 – 20 points) en deux parties :

  • Dissertation sur un sujet général de culture sportive en relation avec la thématique du programme enjeux de la pratique sportive dans le monde contemporain. Partie notée sur 10 points.
  • Question sur documents : Le candidat a le choix entre deux sujets, relevant de deux parties de programme différentes, comportant une question et un ensemble de documents pouvant réunion textes, données chiffrées, iconographies. Le candidat doit s’appuyer à la fois sur le contenu des documents et ses connaissances pour répondre à la question. Partie notée sur 10 points.

Epreuve orale (durée totale 30 minutes – 20 points) en deux parties pouvant être organisées séparément l’une de l’autre, sans impératif de chronologie, et évaluée par deux professeurs d’EPS qui ne sont pas ceux du candidat pendant l’année de terminale :

  • Pratique physique et sportive (15 minutes – 12 points).
    Chaque établissement propose une liste de 5 APSA travaillées dans le cadre de l’enseignement EPPCS (classes de 1ère et terminale) et relevant de 5 champs d’apprentissages différents.
    Trois mois avant l’épreuve, le recteur d’académie choisit pour la session en cours deux champs d’apprentissage de cette liste.
    Le candidat choisit ensuite parmi ces deux champs d’apprentissage celui qui sera le support de son évaluation pratique. L’évaluation pratique est réalisée au sein de l’établissement. La prestation est notée par deux professeurs d’EPS à l’aide d’une grille d’évaluation établie par l’établissement et validée, construite en référence au référentiel national (voir la note de service en fin de page).
  • Commentaire d’une prestation physique (15 minutes – 08 points): Le candidat commente durant 5 à 7 minutes un enregistrement audiovisuel de 1 à 3 minutes (clé USB – voir le détail dans la note ci-dessous), de sa propre prestation physique dans une APSA choisie par le candidat et issue de la programmation du cycle terminale de l’enseignement de spécialité (peut être différence de l’APSA de la partie pratique physique et sportive). Durant le temps restant, le jury échange avec le candidat.

Candidats en situation de handicap :

Les candidats en situation de handicap ou en inaptitude partielle permanente attestées en début d’année par l’autorité médicale, ainsi que les candidats confrontés à une inaptitude temporaire en cours d’année, prononcée par l’autorité médicale suite à une blessure ou une maladie, peuvent bénéficier d’une pratique adaptée pour l’épreuve pratique, sans dispense de l’épreuve.

Candidats sportifs de haut niveau (scolaires ou individuels) :

Les candidats sportifs de haut niveau, les sportifs espoirs ou les sportifs des collectifs nationaux inscrits sur les listes mentionnées à l’article L.221-2 du Code du Sport et les candidats des centres de formation des clubs professionnels bénéficient des modalités d’évaluations suivantes :

  • Qu’ils se présentent sous statut scolaire ou individuel, ils passent l’épreuve écrite (notée sur 20 points) telle que définie plus haut, sans adaptation particulière
  • Qu’ils se présentent sous statut scolaire ou individuel, ils sont dispensés de la partie pratique physique pour laquelle ils bénéficient automatiquement de 12 points sous réserve de s’être bien présentés à l’épreuve écrite et à l’autre partie de l’épreuve orale
  • S’agissant de la seconde partie de l’épreuve orale :

S’ils se présentent sous statut scolaire : ils passent la partie de l’épreuve orale constituée du commentaire d’une prestation physique enregistrée (notée sur 8 points) telle que définie plus haut, avec une adaptation leur permettant que leur enregistrement vidéo porte sur une prestation physique réalisée dans leur spécialité sportive.

S’ils se présentent sous statut individuel, ils passent la partie de l’épreuve orale constituée d’un entretien (notée sur 8 points) d’une durée de 15 minutes. Lors de cet entretien, les questions du jury amènent le candidat à commenter, analyser son parcours sportif au cours du cycle terminal. Elles disent à apprécier ses capacités d’analyse et sa réflexion sur sa propre pratique en lien avec sa culture sportive.

Déroulé de l’épreuve pour les candidats individuels :

Epreuve écrite (durée totale 3h30 – 20 points) en deux parties :

  • Dissertation sur un sujet général de culture sportive en relation avec la thématique du programme enjeux de la pratique sportive dans le monde contemporain. Partie notée sur 10 points.
  • Question sur documents : Le candidat a le choix entre deux sujets, relevant de deux parties de programme différentes, comportant une question et un ensemble de documents pouvant réunion textes, données chiffrées, iconographies. Le candidat doit s’appuyer à la fois sur le contenu des documents et ses connaissances pour répondre à la question. Partie notée sur 10 points.

Epreuve orale (20 points) en deux parties : trois mois avant l’épreuve, les candidats individuels choisissent une APSA parmi deux proposées par les autorités académiques. Celle-ci sera le support de l’évaluation pratique et de l’entretien. Ces 2 APSA sont issues d’une liste 5 APSA proposée en début d’année scolaire par les autorités académiques.

  • Epreuve pratique : une épreuve parmi les 2 proposées trois mois avant l’épreuve
  • Entretien de 15 minutes : commenter et analyser sa propre pratique
  • La liste académique d’activités physiques, sportives et artistiques (APSA) pour l’épreuve ponctuelle terminale pratique de l’enseignement de spécialité éducation physique, pratiques et culture sportives du baccalauréat général est fixée comme suit pour la session 2024 :

Déroulé de l’épreuve orale de contrôle (rattrapage) durée 30 minutes – 20 points

Le jury pose une question au candidat en référence à l’un des axes de questionnement d’une thématique du programme. Le candidat a 30 minutes pour préparer son exposé de 10 minutes (répondre à la question en s’appuyant sur ses connaissances). Puis, le jury dispose de 20 minutes pour inviter le candidat à reformuler, préciser, et développer son argumentation, et élargir le questionnement à d’autres thématiques du programme.

Epreuves de remplacement

Le candidat qui, pour cause de force majeure dûment constatée, n’a pas pu se présenter à tout ou partie de l’épreuve terminale de la spécialité sera re-convoqué par le recteur à une épreuve de remplacement (fin d’année scolaire ou début d’année suivante) au titre de la ou des parties auxquelles il n’a pas pu se présenter.

Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à vous référer à la note de service du 24 mars 2022
Épreuve terminale dans l'enseignement de spécialité éducation physique, pratiques et culture sportives de la voie générale à compter de la session 2023 de l'examen du baccalauréat et à la note de service du 26.09.2023 portant sur la modification de certaines modalités de passation des épreuves terminales d’enseignements de spécialité.

NOR : MENE2121283N - Note de service du 24-3-2022 - MENJS - DGESCO A2-1
Cliquez sur lien pour consulter la note de service

NOR : MENE2317750N - Note de service du 26-9-2023 - MENJ - DGESCO A2-1
Cliquez sur lien pour consulter la note de service

Mise à jour : février 2024