Épreuves d'EPS examens professionnels

L'éducation physique et sportive est une épreuve obligatoire pour les candidats aux CAP et baccalauréats professionnels, elle s'effectue soit :

  • en contrôle en cours de formation
  • en examen ponctuel terminal
  • en contrôle adapté

Épreuves obligatoires

Pour les candidats scolaires, élèves des établissements publics et privés habilités, l'évaluation s'effectue "en contrôle en cours de formation" :

  • 3 contrôles, répartis sur les classes de première et de terminale pour les baccalauréats professionnels
  • 2 contrôles en classe de terminale pour les CAP 

Les activités physiques sportives et artistiques (APSA) mises en place dans chaque établissement, toutes définies par un référentiel, sont répertoriées sur l’application REPS.

La note retenue pour l'examen correspond à :

  • la moyenne des deux épreuves pour les CAP
  • à la moyenne des trois épreuves pour les baccalauréats professionnels,

après éventuelle harmonisation des notations par une commission académique d'harmonisation et de proposition des notes.

Pour les candidats non scolaires ou scolarisés dans des structures non habilitées à organiser des épreuves en contrôle en cours de formation, l'évaluation se déroule sous la forme d'un examen ponctuel terminal, organisé au cours du 3ème trimestre de l'année scolaire par les services du rectorat.

  • Lors de l’inscription à l’examen du baccalauréat professionnel, chaque candidat doit choisir deux épreuves relevant de deux champs d’apprentissage différents parmi celles proposées dans la liste nationale.
  • Lors de l’inscription à l’examen du CAP, chaque candidat choisit une épreuve parmi celles proposées dans la liste nationale.

La liste nationale CAP et Bac Professionnel est la suivante :

Chacune des épreuves est notée sur 20 points : la moyenne des deux notes compose la note finale.

Épreuves d'éducation physique et sportive adaptées

Les candidats en situation de handicap, ou partiellement inaptes à la pratique de l'Éducation Physique et Sportive, peuvent se voir proposer des épreuves aménagées. Un certificat médical doit être impérativement fourni.

Pour les candidats scolaires 

il peut s'agir d'épreuves évaluées au lycée en contrôle en cours de formation (deux activités différentes) ou d'une épreuve ponctuelle (une seule activité) organisée par les services du rectorat quand les conditions de scolarisation et d'installations sportives n'ont pu permettre la mise en œuvre du contrôle en cours de formation.

Pour les candidats non scolaires

Une épreuve ponctuelle portant sur une activité figurant sur la liste arrêtée chaque année au niveau académique est organisée.

Le modèle de certificat médical doit être demandé au Rectorat - Bureau EPS - 04 73 99 35 02

 Les  disciplines concernés sont : 

Les sportifs de haut niveau

Les bénéficiaires du dispositif : 

Les sportifs de haut niveau de la voie professionnelle peuvent bénéficier d'un aménagement des épreuves d'EPS.

Sont concernés  :

  • les candidats inscrits sur la liste des sportifs de haut niveau (Elite, Sénior, Jeune) arrêtée par le ministère chargé des sports ;
  • les candidats inscrits sur la liste des "Espoirs" arrêtée par le ministère chargé des sports ;
  • les candidats inscrits sur la liste des collectifs nationaux arrêtée par le ministère chargé des sports ;
  • les candidats ne figurant pas sur les listes ministérielles et appartenant à des structures d'entraînement labélisées par le ministère de la ville de la jeunesse et des sports (Pôle France, Pôle France Jeunes, Pôle Espoirs) ;
  • les candidats appartenant à un centre de formation d'un club professionnel et bénéficiant d'une convention de formation prévue à l'article L.211-5 du code du sport ;
  • les candidats juges et arbitres inscrits sur la liste de haut niveau établie par le ministère chargé des sports.

Cette qualité se juge sur l'ensemble de la scolarité en lycée professionnel à la date limite de clôture des inscriptions à l'examen.

Inaptitude médicale ou dispenses

Les candidats individuels aux CAP peuvent, à leur demande, être dispensés de l'épreuve obligatoire d'éducation physique et sportive, dont le coefficient est alors neutralisé. Si le candidat choisi de s'inscrire à l'épreuve, toute absence non justifiée par un certificat médical sera alors éliminatoire.

Pour tous les autres candidats, en cas d'inaptitude à la pratique de l'éducation physique et sportive, attestée par un certificat médical, les candidats (scolaires ou apprentis ou individuels) sont déclarés "inaptes" à l'épreuve, dont le coefficient est alors neutralisé.

Toute absence à l'épreuve d'EPS sans justificatif médical est éliminatoire.

Mise à jour : novembre 2022