Relations franco-allemandes et Europe

24.01.2017

Elèves germanistes et étudiants ont participé le 23 janvier à un échange avec le consul général d’Allemagne, des professeurs de l’université Clermont-Auvergne, Catherine Guy-Quint, ancienne députée européenne, des représentants du mouvement européen des jeunes et Marie-Noëlle Jeminet, proviseur du lycée Jeanne d’Arc.

Jacqueline Serin, inspectrice pédagogique régionale honoraire d’allemand, à l’époque à l’initiative de la section AbiBac a présenté cette formation qui mène à la délivrance simultanée du baccalauréat français et de son équivalent allemand l’Abitur.

Landry Charrier, professeur d’allemand à l’université Clermont-Auvergne, a dessiné les possibilités offertes par des cursus franco-allemands à l’université et à Clermont-Ferrand.
Les actions de l’association des jeunes européens ont été présentées par Eric Egli et Anthony Courtalhac, accompagnés d’une invitation aux jeunes de se joindre à des débats et sorties programmées cette année.

Finalement, Klaus Ranner, consul général de l’Allemagne à Lyon, a ouvert un débat de plus d’une heure par un exposé sur les relations franco-allemandes au sein de l’Europe. Des questions sur l’avènement des populismes, les nouvelles relations avec les Etats-Unis et le rôle du couple franco-allemand dans ce contexte en mouvement ont ouvert l’échange entre le public et ces invités de marque. Puis les élèves ont entamé une discussion approfondie sur l’Europe, son état actuel et son avenir.