Projets e-FRAN

26.09.2016

Le 22 septembre, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Axelle Lemaire, secrétaire d’État au Numérique, Louis Schweitzer, commissaire général à l’Investissement, Pierre-René Lemas, directeur général du groupe Caisse des Dépôts et Jean-Marc Monteil, chargé d’une mission interministérielle sur le numérique éducatif, ont félicité les 22 projets lauréats de l’appel à projets «e-FRAN», dont e-P3C la candidature auvergnate (subventionnée à hauteur de 1 260 789 €) parmi les 105 dossiers déposés.

L’appel à projets des espaces de formation, de recherche et d’animation numériques (e-FRAN) a été lancé dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) afin de mobiliser les acteurs de terrain dans le développement d’une culture partagée autour des enjeux de l’éducation à la société numérique. Il s’agit non seulement de qualifier et de valider des pratiques d’enseignement et d’apprentissage avec le numérique, mais aussi de poser les problèmes que pose la transition numérique de l’École, dans des termes tels qu’ils puissent être scientifiquement traités.

Conçu dans le cadre de la mission interministérielle confiée au recteur Monteil, l’action e-FRAN vise, dans ce contexte, à identifier et définir les conditions d’une utilisation efficace du numérique dans « l’enseigner » et « l’apprendre », au service de la réussite scolaire de tous les élèves.  La démarche suivie permet de valoriser des initiatives de terrain, en encourageant, sur une zone déterminée, des innovations significatives introduites par les enseignants avec leurs élèves, les inspecteurs, et les chefs d’établissement, en partenariat avec les collectivités territoriales, les entreprises du numérique et tous ceux qui s’engagent dans des évolutions et innovations pédagogiques adossées au numérique.

L’apport des équipes et laboratoires de recherche est essentiel pour sécuriser et valoriser les initiatives des acteurs du territoire, mesurer et analyser l’impact, développer et mobiliser l’expertise scientifique dans l’accompagnement des transformations induites par le numérique.

Le projet e-P3C (Pluralité des Contextes, Compétences et Comportements) est porté par Pascal Huguet, Directeur du laboratoire de psychologie sociale et cognitive (LAPSCO) de l’Université Blaise Pascal et associé au CNRS en partenariat étroit avec le Rectorat  de Clermont-Ferrand (Marie- Claude Borion Chargée de mission à la Délégation académique au Numérique et Nicolas Rocher  IPR, représentant des corps d'inspection) et deux entreprises régionales (Maskott et Perfect Memory). Ce projet, qui impliquera potentiellement 8000 élèves de l'académie dans 10 établissements scolaires est le fruit d'une réflexion concertée entre les différents partenaires avec une implication forte des corps d'inspection et des chefs d'établissements qui participeront à une grande expérimentation sur la diversification des contextes d'apprentissage. Pendant les 4 ans de son déroulement les équipes pédagogiques seront associées à la construction des protocoles de recherche. L'académie a soutenu fortement la candidature et s'engage auprès des acteurs en dégageant des heures  pour les enseignants référents dans les établissements.

L'objectif est d’optimiser l’utilisation des technologies numériques pour diversifier les contextes d’apprentissage au service de la réussite de tous les élèves. Concrètement, il s'agit de présenter un même objet d'apprentissage (par exemple un théorème, un principe de physique ou un problème de biologie) et des exercices afférents selon différentes modalités (des plus formelles aux plus ludiques) pour en augmenter la compréhension par tous les élèves, le tout au sein d'un système de tutorat intelligent (STI) capable de recommandations en fonction des actions , des erreurs et des succès de chaque élève. Les données collectées, très nombreuses, seront rigoureusement analysées pour tester l'efficacité des actions entreprises dans ce cadre. Le projet concerne tous les niveaux du collège au lycée.

La Maison pour la Science en Auvergne et l’Institut de Recherche En Mathématiques seront également partenaires.

En savoir plus sur le projet e-P3C

Découvrir les 22 projets lauréats e-FRAN