L'audace artistique et culturelle d'Escurolles

06.06.2015

Le projet « Le geste à la source : de la main à l’image », est le lauréat du 1er prix de l’Audace artistique et culturelle. Bravo à l’école d’Escurolles, à la commune et au Creux de l’Enfer, récompensés par le président de la République, la ministre de l’éducation nationale et la ministre de la culture.

Le Prix de l'audace artistique et culturelle permet de distinguer un projet d'éducation artistique et culturelle exemplaire en faveur de l'accès des jeunes aux arts et à la culture. Il est remis à un trinôme "établissement scolaire – partenaire culturel – collectivité territoriale". Ce prix est organisé par le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère de la Culture et de la Communication, en partenariat avec la fondation Culture & Diversité.

L’école d’Escurolles fait partie d’un regroupement pédagogique intercommunal situé en zone rurale. Les deux classes maternelles développent ce projet avec le centre d’art contemporain Le Creux de l’Enfer (Thiers), une artiste peintre, le chorégraphe de l’association Noa, un réalisateur de l’association Focalis-Auvergne et la commune d’Escurolles.

« Le geste à la source : de la main à l’image » vise à faire vivre aux élèves une expérience artistique complète. Ils rencontrent des œuvres et des artistes qui leur ouvrent des voies pour explorer le registre du sensible et s’engager dans l’acte créatif. A travers l’ouverture culturelle et l’éducation du regard, ils s’approprient le lexique du domaine artistique tout en enrichissant le langage des émotions et du ressenti. Ils prennent confiance en eux et développent leur estime de soi.

Le projet

Les 41 élèves de petite, moyenne et grande section de maternelle visitent tout d’abord l’exposition « Western avec le Diable » de Thierry Costesèque au Creux de l’Enfer, ancienne coutellerie de Thiers reconvertie en centre d’art contemporain. Cette visite leur permet d’appréhender des œuvres et des productions artistiques contemporaines. En prolongement de cette visite, la classe d’Escurolles accueille en ses murs des œuvres sur papier de l’artothèque du Creux de l’Enfer (gravures, lithographies, gouaches) qui permettent une présence permanente de l’art contemporain auprès des élèves. Accompagnés par leur professeur et la médiatrice du Creux de l’Enfer, ils cultivent ainsi quotidiennement leur curiosité, leur sensibilité esthétique et leur compréhension de la démarche des artistes. Le principe d’artothèque est démultiplié car les élèves, à la manière des livres de bibliothèque, peuvent emprunter des reproductions d’art contemporain étudiées en classe et les emmener chez eux afin d’engager un dialogue avec leurs parents et de construire avec eux un cahier culturel. Ils incarnent alors un rôle de « passeurs de culture » en apportant à leur famille des clés de lecture esthétiques.

Les élèves participent également à des ateliers plastiques, animés par l’artiste peintre Valérie Brunel, qui prennent ancrage dans le geste, de la main nue à la manipulation d’outils. Ils réalisent de nombreuses peintures en variant les techniques et les instruments (acrylique, sable, mains, pinceaux, spalters, etc.). Parallèlement, le danseur chorégraphe Vincent Mantsoe fait s’exprimer les enfants à travers la danse : ils évoluent ainsi autour des œuvres précédemment créées en reproduisant les gestes expérimentés en peinture.

Un film est également produit par le réalisateur Frank Pizon et permet ainsi aux élèves d’aller à la rencontre d’un média et d’un outil de création contemporaine. Lors des ateliers de peinture et de danse, les élèves ont pour mission de faire des photos avec des appareils numériques qui sont ensuite incluses dans le film-témoignage du projet. Par ailleurs, une newsletter informe les familles de l’avancée du projet et des événements organisés par les partenaires culturels.

Les œuvres créées lors des ateliers, les cahiers culturels et le film sont présentés au Creux de l’Enfer lors de la journée nationale des arts et de la culture, en présence des familles, mais également dans la Commune d’Escurolles.

Témoignages

« Tu te souviens de la visite au Creux de l’enfer, moi j’ai adoré les tableaux parce qu’il y avait de la couleur » dit Camille.
Indira répond « C’est vrai et dans les tableaux qui sont venus dans la classe, il y avait aussi de la couleur, et même des traces, des empreintes, et des tourbillons ».
« Et on a appris le nom des artistes à nos parents » dit Nolan.
« Oui parce que nous, on connait Thierry Costesèque, Antoni Tàpies, Louis Cane » dit Ethan.
« Moi, j’aime bien les tourbillons du tableau de Louis Cane, alors j’en ai fait plein avec Valérie, des tous petits et des gigantesques » souligne Malou.
« Tu te souviens maîtresse aussi, quand on a dansé la peinture avec Vincent » dit Nolan.
« On a dessiné en danse » répond Léna.
Lucas prend la parole « Moi, j’ai aimé quand j’ai pris des photos, j’ai même filmé ! Et j’ai adoré le dromadaire euh, non, le drone dans la cour. »

Les élèves de maternelles de l’école primaire d’Escurolles

« En tant que Maire, j’estime que ce projet a énormément apporté à notre commune. Nous avons pris conscience de l’importante de l’éveil à l’art et à l’expression de soi, pour des petits enfants élevés en milieu rural. Leur implication, leur intérêt et la confiance qu’ils ont exprimés en eux-mêmes ont empli de fierté l’ensemble du village et ouvert les esprits. La mobilisation de l’équipe pédagogique avec les divers partenariats culturels et artistiques a convaincu les parents et les élus du rôle que peut jouer l’art dans les apprentissages fondamentaux. L’école a été un acteur institutionnel privilégié pour mobiliser toute la communauté autour de ses enfants, et donner tout son sens à leur projet. Aujourd’hui, l’équipe municipale envisage une nouvelle vision du rôle de la culture dans la commune, notamment avec l’ambition d’un jumelage avec le centre d’art contemporain Le Creux de l’Enfer. »

Jean-Pierre Moulin, maire d’Escurolles


Plus...

Contact
Sylvie Mosnier
Directrice de l’école d’Escurolles
Marielle Brun
Déléguée académique à l'action culturelle

Crédits photos : @prod03.com et le service audiovisuel de l'Elysée

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Information sur l'application e Parents
Bouquet de services