Echanges franco-canadien

16.01.2017

Du 16 au 20 janvier, l’académie accueille 7 cadres éducatifs de l’Ontario. Cette province, la plus peuplée du Canada avec 14 millions d’habitants (dont 1 million de francophones qui ont leur propre réseau d’enseignement en langue française), abrite la capitale fédérale Ottawa et la capitale provinciale, Toronto, métropole de 2,6 millions d’habitants.

Dans les comparaisons internationales en éducation, le Canada arrive régulièrement dans les premières positions, et la province de l’Ontario est pour beaucoup dans ces résultats. Depuis le début des années 2010, la réputation du système éducatif ontarien attire l’attention des professionnels du monde entier.

En France, où les professionnels de l’éducation sont davantage habitués à travailler avec les Canadiens du Québec, l’Ontario reste relativement méconnu, même si des académies ont développé des contacts ces dernières années avec des organismes anglophones ou francophones. En novembre 2014, la signature d’un accord entre les ministères français et ontarien de l’éducation a entériné la volonté des deux territoires de mieux se connaître.

L’académie de Clermont-Ferrand est la première à inviter une délégation ontarienne de cette importance, qui représente la diversité et les spécificités du système éducatif de la province. Trois organismes sont représentés : le conseil scolaire anglophone de la ville de Guelph (100 kms à l’ouest de Toronto), le conseil scolaire francophone de l’est de l’Ontario, basé à Ottawa, et le regroupement professionnel des chefs d’établissements francophones de l’Ontario.

De leur côté, nos amis ontariens s’intéressent à divers aspects du système français, notamment notre école maternelle, notre enseignement professionnel et nos enseignements artistiques et culturels.

Au programme de la semaine : échanges avec les cadres du rectorat, deux journées de découverte de la philosophie et des pratiques ontariennes pour plus de 120 personnels de l’académie (inspecteurs, enseignants, chefs d’établissement…), une journée à l’Espé et des visites d’établissements.

Cette visite a été rendue possible par des contributions multi-partenariales :

Pour aller plus loin :