Scolarité inclusive

Le Casnav de Clermont-Ferrand accompagne les équipes dans le cadre de la scolarisation des Eana et des Efiv. Le Casnav assure ainsi le suivi des dispositifs de scolarisation, répond aux demandes d'information et propose des ressources et des protocoles à destination des équipes.

Les dispositifs académiques

Élèves allophones nouvellement arrivés (Eana)

La scolarisation des Eana relève du droit commun et de l'obligation scolaire. Selon la circulaire n°2012-141 du 2-10-2012, si "l'inclusion en classe ordinaire constitue la modalité principale de scolarisation", les Eana peuvent bénéficier d'un enseignement en UPE2A.

Les unités pédagogiques pour élèves allophones arrivants (UPE2A) sont des structures spécifiques de scolarisation des Eana qui proposent notamment un enseignement en français langue étrangère et seconde. L'objectif de ces structures est de préparer l'inclusion complète des élèves en classe ordinaire et de permettre l'acquisition des compétences du socle commun. Les UPE2A, qui accueillent généralement de 12 à 15 élèves, disposent de toute la souplesse nécessaire à l’accueil des élèves et à la personnalisation des parcours (emploi du temps personnalisé et évolutif en fonction des besoins).

43 unités pédagogiques pour élèves allophones arrivants (UPE2A) Année scolaire 2021/2022

Enfants issus de familles itinérantes et de voyageurs (Efiv)

Le droit commun s'applique en tous points aux Efiv : ils ont droit à une scolarité dans les mêmes conditions que les autres élèves, quelles que soient la durée et les modalités du stationnement et de l'habitat. Selon la circulaire n°2012-142 du 2-10-2012, "l'inclusion dans les classes ordinaires constitue la modalité principale de scolarisation. Elle est le but à atteindre, même lorsqu'elle nécessite temporairement des aménagements et des dispositifs particuliers."

Les Efiv peuvent bénéficier d'un enseignement en unités pédagogiques spécifiques (UPS), des structures temporaires d’aide et de soutien en complément d’une scolarisation en milieu ordinaire. L’objectif principal de ces structures temporaires est de permettre aux élèves concernés d’acquérir le socle commun de connaissances, de compétences et de culture.

 

Demande d'HSE pour les établissements qui n'ont pas d'UPE2A

Vous êtes chef d'établissement et vous accueillez un ou plusieurs élèves allophones qui ont besoin d'un soutien en français langue étrangère et seconde (FLE-FLS) : vous pouvez bénéficier d'une dotation en HSE qui peut monter, selon les besoins, jusqu'à 6 heures hebdomadaires.

Pour obtenir ces heures, il faut :

L'IEN-IIO établira une proposition de dotation qui sera ensuite validée par le coordonnateur du Casnav.

Les heures allouées pourront être dispensées soit par un personnel volontaire de votre établissement, soit par un enseignant formé en FLE-FLS. La DPE au rectorat vous aidera si besoin à cibler un enseignant.

Mise à jour : mars 2022