< Expo Japon au musée Mandet
21.11.2016 14:45 Il y a : 364 jours

Rencontres autour des métiers d'art

Aujourd’hui Design et Métiers d’Art se rapprochent, se nourrissent, se font écho, l’un empruntant à l’autre, tout en conservant leur identité au travers de démarches et de savoir-faire spécifiques : ce mouvement pour répondre à une demande croissante de réalisations contemporaines alliant ‘sur mesure’, singularité et excellence des savoir-faire des Métiers d’Art.


Rencontres autour des métiers d'art


SEMINAIRE METIERS D’ART 2016, SAINT QUENTIN : 

« AUJOURD’HUI C’EST DEJA DEMAIN ! ».


Comme pour la première édition du séminaire des Métiers d’Art de Saint QUENTIN (2014),  l’académie de CLERMONT-FERRAND a financé le déplacement de huit Professeurs de Lycée Professionnel, enseignant en Métiers d’Art (ébénisterie, verrerie, tapisserie, métiers du spectacle).

Je remercie la DELEGATION ACADEMIQUE A LA FORMATION pour la prise en charge des frais de déplacement ainsi que les établissements pour la prise en charge des frais d’hébergement et de restauration.


Aujourd’hui Design et Métiers d’Art se rapprochent, se nourrissent, se font écho, l’un empruntant à l’autre, tout en conservant leur identité au travers de démarches et de savoir-faire spécifiques : ce mouvement pour répondre à une demande croissante de réalisations contemporaines alliant ‘sur mesure’, singularité et excellence des savoir-faire des Métiers d’Art. 

Ce contexte, en inscrivant les Métiers d’Art dans une logique de création, de contemporanéité et de nouvelle technologie, bouleverse le schéma selon lequel l’artisan répond aux besoins définis par le client, alors que le designer anticipe en développant une démarche prospective.

Outre que cette orientation suppose à l’artisan d’être force de proposition, elle conduit le secteur des Métiers d’Art à ne plus envisager la seule logique patrimoniale sous les formes de conservation, de préservation, de pérennisation ou de restauration, mais à s’engager sur une voie nouvelle, celle de la création exigeante, à la fois riche d’un passé (tradition) et résolument tournée vers l’avenir (innovation) pour prendre en compte les nouveaux modes de vie et les besoins et les usages qui y sont liés. 

On le comprend, les savoir-faire définis par le geste, le respect de contraintes stylistiques, l’utilisation de matériaux, d’outils, de mises en œuvre qui répondent à des règles séculaires, doivent servir une réflexion portant sur les attentes et les besoins de la société, sur la concrétisation pertinente d’idées, d’intentions, de concepts, sur la nécessité d’une épaisseur esthétique et poétique, sur la prise en compte de nouveaux matériaux, de nouvelles technologies, sur la production qualifiée… sur la résonnance et la cohérence des pratiques professionnelles avec le temps présent. 

Dès lors, l’enseignement, la culture, les savoir-faire… dispensés dans les formations Métiers d’Art doivent conduire les apprenants à une création à la fois aventureuse et respectueuse de démarches contraintes, mêlant tradition et contemporanéité.


CH. PENAUD, IEN STI Arts Appliqués et Métiers d’Art,