Vous souhaitez être recruté

Vous pouvez être recruté :

  • Par la voie des concours avec possibilité d'aménagements d’épreuves. Les informations sur les dates et les conditions d'inscription à ces concours sont disponibles auprès de la division des examens et concours.
  • Par la voie réservée aux personnes en situation de handicap en application du décret n°95-979 du 25 août 1995 (modifié par le décret n°2005-38 du 18 janvier 2005).

Recrutement par la voie des concours

Si vous êtes avez la qualité de travailleur handicapé ou si vous appartenez à certaines catégories de bénéficiaires de l'obligation d'emploi (BOE : voir ci-dessous), vous pouvez bénéficier d’un aménagement aux règles normales de déroulement des concours. Les aménagements des épreuves des concours de recrutement doivent vous permettre de concourir dans les mêmes conditions que les autres candidats, sans vous donner un avantage de nature à rompre la règle d’égalité entre les candidats.

Les aménagements doivent être demandés au moment de l’inscription. Ils sont accordés par le service organisateur du concours après la production d’un justificatif attestant l’appartenance à l’une des catégories précitées et d’un certificat médical qui précise les aménagements souhaités, complété par un médecin agréé désigné par l’administration.

Ces aménagements ne sont pas accordés automatiquement, mais sont fonction de la nature du handicap. Ils permettent notamment d’adapter la durée et le fractionnement des épreuves ou d’apporter les aides humaines et techniques nécessaires.

Recrutement par la voie réservée aux personnes en situation de handicap

En fonction des postes disponibles dans l’académie, une sélection est faite sur dossier.

Pour la session de recrutement 2021, des postes sont disponibles dans le 1er et le 2nd degré ainsi que dans la filière administrative.

Dans le second degré, des postes sont susceptibles d'être disponibles uniquement dans les matières suivantes : mathématiques, physique-chimie, SVT, technologie, lettres classiques, lettres modernes, SES, anglais, espagnol, STMS, biotechnologie, lettres-histoire, lettres-anglais et mathématiques-sciences.

  • Après étude du dossier, les candidats présélectionnés sont convoqués à un entretien qui vise à évaluer leurs motivations et leurs compétences.
  • Les personnes recrutées, à l’issue de cette procédure, signent un contrat. Le contrat est passé pour une durée équivalente à celle de la période de stage du corps considéré, généralement pour un an (deux ans pour les psychologues de l’Education nationale).
  • Lorsque le contrat arrive à son terme, un jury est organisé afin d'apprécier l'aptitude professionnelle de l'agent. Le jury a notamment à sa disposition un rapport du chef de service ou du chef d'établissement dans lequel le contractuel a été affecté. Suite à cet entretien peuvent être envisagés, après avis de la commission administrative paritaire compétente :
    • la titularisation : lorsque l'agent a été déclaré apte professionnellement à exercer ses fonctions, il peut être titularisé.
    • le renouvellement du contrat : si l'agent n'a pas démontré de capacités professionnelles suffisantes, le contrat peut être renouvelé une fois, pour une durée équivalente si le jury estime qu'un nouveau contrat permettra à l'agent de progresser.
    • le non-renouvellement : dans le cas où l'agent n'a pas fait la preuve des capacités professionnelles requises, le contrat n'est pas renouvelé.
  • Un médecin agréé donne un avis sur l’aptitude physique et la compatibilité du handicap avec l’emploi concerné avant la signature du contrat. Cet avis précise les aménagements de postes nécessaires le cas échéant.

Il est important de souligner que les bénéficiaires de l'obligation d'emploi sont recrutés sur la base de compétences spécifiques qui répondent aux besoins de recrutement de l'administration. Leur qualité de personne en situation de handicap n'ouvre pas droit à un recrutement systématique.

Conditions à remplir :

La dispense de diplôme pour les mères et pères de trois enfants et pour les sportifs de haut niveau est prévue uniquement pour les concours de recrutement et ne peut être prise en compte pour le recrutement par la voie contractuelle.

Constitution du dossier

Les pièces à fournir sont :

  • une lettre de motivation qui mentionnera le ou les postes demandés et la mobilité géographique ;
  •  un curriculum vitae ;
  • la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) délivrée par la MDPH ou toute autre pièce attestant de la qualité de bénéficiaire de l’obligation d’emploi ;
  • une photocopie recto-verso de la pièce d’identité (passeport ou CNI) ;
  • une photocopie des diplômes requis (ou du diplôme le plus élevé) :
  • un état des services accomplis pour l’Education nationale ;
  • tous documents que le candidat jugera utile pour présenter son expérience professionnelle.

Pour une candidature sur un poste d'enseignant,

le dossier est à adresser à :        

Rectorat de de Clermont-Ferrand 
Sonia TOUATI  
Correspondant handicap académique
3 avenue Vercingétorix - 63033 Clermont-Ferrand Cedex 1
sonia.touati@ac-clermont.fr

Pour une candidature sur un poste administratif,

le dossier est à adresser à la même adresse postale que ci-dessus, à l'attention de Sandy BURNOL, Chef de la division des personnels IATSS  - ce.dpa@ac-clermont.fr

Dates limites de candidature :

  • enseignants du 1er degré : le 25 mars 2022
  • enseignants du 2d degré : le 26 février 2022
  • personnels administratifs et ITSS : le 26 février 2022

Il est possible de présenter des demandes pour plusieurs types et catégories d'emploi.

BOE

Les différentes catégories de bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés sont :

1° Les travailleurs reconnus handicapés par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées mentionnée à l'article L. 146-9 du code de l'action sociale et des familles ;
2° Les victimes d'accidents du travail ou de maladies professionnelles ayant entraîné une incapacité permanente au moins égale à 10 % et titulaires d'une rente attribuée au titre du régime général de sécurité sociale ou de tout autre régime de protection sociale obligatoire ;
3° Les titulaires d'une pension d'invalidité attribuée au titre du régime général de sécurité sociale, de tout autre régime de protection sociale obligatoire ou au titre des dispositions régissant les agents publics à condition que l'invalidité des intéressés réduise au moins des deux tiers leur capacité de travail ou de gain ;
4° Les bénéficiaires mentionnés à l'article L. 241-2 du code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de guerre ;
5° Les bénéficiaires mentionnés aux articles L. 241-3 et L. 241-4 du même code ;
9° Les titulaires d'une allocation ou d'une rente d'invalidité attribuée dans les conditions définies par la loi n° 91-1389 du 31 décembre 1991 relative à la protection sociale des sapeurs-pompiers volontaires en cas d'accident survenu ou de maladie contractée en service ;
10° Les titulaires de la carte “ mobilité inclusion ” portant la mention “ invalidité ” définie à l'article L. 241-3 du code de l'action sociale et des familles ;
11° Les titulaires de l'allocation aux adultes handicapés.