Education à la défense

 

Les actions auprès du personnel des structures éducatives

Le trinôme académique propose des actions à destination du personnel des structures éducatives (Éducation nationale et Enseignement agricole) afin de transmettre des informations actualisées sur les problématiques de défense et d'entretenir la connaissance réciproque entre les communautés éducatives et militaires.

Ces actions peuvent avoir lieu tout au long de l'année (possibilité de participer aux Journées défense et citoyenneté ainsi qu'aux actions d'informations à destination des correspondants défense des communes, rediffusion en direct des Lundis de l'IHEDN à CANOPÉ, notamment) ou être ponctuelles.

Le trinôme académique peut intervenir, en cas de besoin, à la demande, notamment pour la mise en place de Formations d'initiative locale.

Visite de la 13e base de soutien du matériel

Afin de préparer une vague importante de recrutements dans les années à venir, la 13e base de soutien du matériel (13e BSMAT) a organisé, en partenariat avec le Pôle Relation École-Entreprise, une présentation de ses structures. Après une conférence du chef de corps sur l'organisation générale de la 13e BSMAT, les métiers et leurs applications dans le contexte opérationnel, une vingtaine de membres du personnel de la voie professionnelle ont visité les ateliers clermontois et ont pu découvrir la diversité des métiers mis en œuvre par la 13e BSMAT.

Voyage d'études du trinôme académique aux Écoles militaires de Saumur

Le traditionnel voyage d'études du trinôme académique a eu lieu les 05 et 06 avril 2017 à Saumur. Il rassemblait des membres des structures éducatives, des auditeurs de l'IHEDN, des représentants des délégations militaires départementales et des Réservistes citoyens de l'Éducation nationale.

Les Écoles militaires de Saumur forment les cadres de l'armée de Terre:

  • L’École d’état major (ÉÉM) accueille la plupart des officiers de l’armée de terre après une période d’encadrement de contact de dix ans environ dans les régiments. Ce retour vers les études vise à actualiser leur connaissance de l’environnement opérationnel, à découvrir les différentes composantes des forces terrestres, à maîtriser enfin les méthodes de résolution de problèmes tactiques et le travail collaboratif;
  • l’École de cavalerie (ÉC) est chargée de former les jeunes officiers et sous-officiers cadres de contact des régiments de chars de combat et de blindés de reconnaissance armée, de l’équipage à l’unité de combat de 150 à 200 militaires environ, capable de manœuvrer de manière autonome sur tous les théâtres opérationnel actuels, dans des conflits de haute intensité comme dans des opérations de stabilisation;
  • Le Centre d’enseignement et d’entraînement du renseignement de l’armée de Terre (CEERAT) transmet une formation qui permet d’appréhender la complexité des environnements opérationnels dans lequel évoluent les forces terrestres : prise en compte des nouveaux adversaires, étude des aspects sociétaux, culturels et géographiques des théâtres d’engagement;
  • Le Centre interarmées de défense nucléaire radiologique, biologique et chimique (CIA-DNRBC) est chargé d’étudier et d’anticiper les besoins des armées dans la défense contre les risques NRBC. Il élabore les principes d’emploi des moyens et leur adaptation en fonction des nouvelles menaces.

Ces quatre écoles ont été présentées en mettant l'accent sur leurs méthodes pédagogiques. Une conférence du colonel Philippe sur "La guerre aujourd'hui" a permis de replacer ces présentations dans le cadre international actuel. Enfin, deux visites culturelles liées au patrimoine des armées ont été organisées: le Musée des blindés et le Cadre noir.

Ce voyage a été possible grâce aux participations financières du ministère de la Défense (DMPA), de l'Association régionale Auvergne des auditeurs de l'Institut des hautes études de défense nationale, de la Section départementale Puy-de-Dôme de Société des membres de la Légion d'honneur et du rectorat. Ces subventions ont permis de diminuer la somme demandée à la quarantaine de participants.

Journées d'études du trinôme académique

Le 29 mars 2017, une cinquantaine de personnes ont pu participer à la journée d'études du trinôme académique qui a été accueillie, cette année, par le 28e régiment de transmissions (28e RT) d'Issoire. Membres du personnel de l'Éducation nationale, autorités militaires, auditeurs de l'Institut des hautes études de défense nationale ou Réservistes citoyens de la défense nationale ont ainsi pu travailler ensemble toute la journée.

La matinée était consacrées aux actualités locales, nationales et internationale dans le domaine de la défense. Le capitaine Charles-Thierry a ainsi présenté la 4e brigade d'aérocombat dont l'État-major est installé à Clermont-Ferrand depuis juillet 2016. Le capitaine Jean-Benoît, de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), a ensuite présenté la manière dont les secours ont été organisés lors des attentats du 13 novembre 2015 ainsi que les adaptations qui ont été mises en place suite à ces événements. Enfin, le colonel Philippe a dressé un tableau de la guerre aujourd'hui et de la politique de défense de la France dans ce cadre.

L'après-midi a commencé par une présentation de matériel par le 28e RT: secours aux blessés, techniques de combat rapproché et principaux moyens de transmissions. Puis une table-ronde a présenté des actions menées par les établissements dans le domaine de l'éducation à la défense:

  • présentation du cadre institutionnel par l'Inspection,
  • Classe défense et sécurité globale du collège Gordon Bennett de Rochefort-Montagne,
  • partenariat entre la Marine nationale et le Lycée Lafayette (Clermont-Ferrand) pour les élèves de la filière Maintenance des équipements industriels
  • projet mémoire du Lycée Henri Sainte-Claire Deville (Issoire), "De l'affrontement à la réconciliation: pourquoi et comment commémorer les deux guerres mondiales?".

Enfin, l'Enseigne de vaisseau Lucile a présenté son engagement dans la réserve opérationnelle et la manière dont celui-ci lui permet de servir la Cité.

Les autorités ont alors conclu les travaux en rappelant leur attachement au trinôme académique.

Invitation du 28e régiment de transmissions d'Issoire

Le 28e régiment de transmissions (28e RT) d'Issoire a invité le personnel des structures éducatives à visiter le régiment le 30 novembre 2016 après-midi. Cette visite a eu lieu alors que le régiment était en exercice et avait déployé de nombreux moyens de transmissions.

Une vingtaine de membres du personnel de l’éducation nationale a pu rencontrer des militaires du 28e RT: parmi eux, certains enseignants découvraient les applications militaires de leurs connaissances disciplinaires.

L’exercice FERIE rassemblait environ 400 participants appartenant à l’ensemble des régiments de transmissions de France. Cette simulation grandeur nature doit préparer les forces aux diverses opérations centrées sur les savoir faire liés à la communication et à l’information. Les transmetteurs d’Issoire, avides de partager leurs connaissances et leurs expériences ont présenté les matériels mis en œuvre et répondu aux très nombreuses questions à la fois techniques et pratiques. La visite s’est achevée dans la salle de tradition du quartier de Bange.

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Information sur l'application e Parents
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Bouquet de services