Sciences mathématiques

 

Groupe de travail départemental sciences

Finalités

  • Impulser une dynamique de réflexion
  • Créer et de mettre en place des actions de formation
  • Analyser les pratiques et de les faire évoluer
  • Développer les pratiques qui visent à accompagner la continuité des enseignements entre les cycles et avec le second degré
  • Aider à la mise en œuvre des points forts des programmes de l’école primaire (projets, scénarii pédagogiques)
  • Aider à la formation à distance via magistère

Il regroupe des professeurs des écoles maîtres formateurs, des conseillers pédagogiques de circonscription volontaires et des professeurs de l’Espé. Ce groupe contribue à la formation des formateurs ; les formateurs apportent leur expertise pour la conception de projets et la mise à l’épreuve sur le terrain de ce qui est produit.

Le groupe est engagé dans l’élaboration de séquences d’enseignement cycle 2 et cycle 3 pluridisciplinaires dans les domaines des mathématiques, des sciences et de la technologie pour diffusion auprès des formateurs. Ces séquences concernent l’astronomie, plus particulièrement l’étude de « La course du soleil » car elles invitent les mathématiques dans leur application originelle, nécessitent relevés, observations et montages expérimentaux. La déclinaison des approches du cycle 2 au cycle 3 permet de bien appréhender l’aspect spiralaire des programmes dans le cadre d’une progressivité bien explicité.

La rédaction d’un défi maths et technologie « La Clepsydre », initié l’an dernier, sollicitant grandeurs et mesures au cycle 3 est achevé. Ce projet, testé dans une dizaine de classes sera très rapidement mis à disposition sur les ENT de cycle 3.

Perspectives

  • Développer l’approche scientifique en maternelle (coins sciences notamment).
  • Favoriser la construction spiralaire des concepts d’air ou de masse tout au long du parcours à de l’élève de la petite section à la fin du cycle 3.
  • Comment conduire les élèves à élaborer un concept scientifique sur toute la scolarité primaire ?
  • Illustrer ce parcours  par quelques séquences conçues spécifiquement sur le cycle 1, le cycle 2 puis le cycle 3.
  • Réfléchir à la continuité des traces tout au long du parcours (modélisation, tableau, cahier d’expérience).
  • Dégager les enjeux de construction du citoyen dans la construction des savoirs scientifiques par la différence entre croyance et science.