Devenir « ambassadeur »

29.01.2019

Le 22 janvier, le lycée Sidoine Apollinaire de Clermont-Ferrand a accueilli la 1e session de formation des « Ambassadeurs lycéens de lutte contre le harcèlement » regroupant des lycéens du Puy-de-Dôme et de l’Allier.

Le 29 janvier, les lycéens du Cantal et de la Haute-Loire se sont retrouvés au lycée La Fayette de Brioude pour la 2e session de formation.

Accompagnés d’enseignants, de conseillers principaux d’éducation (CPE), d’assistants d’éducation, de chefs d’établissement, ce sont au total 160 jeunes de 28 lycées de l’académie et de 2 collèges qui ont été formés.
Pour rappel, l’objectif de ces journées est de permettre aux jeunes de sensibiliser leurs pairs : d’une part en les formant sur ce qu’est le harcèlement, et d’autre part en les outillant pour qu’ils montent des projets de prévention en direction de leurs camarades ou d’autres élèves des collèges ou écoles proches de leur lycée.

Cette formation était dispensée par Muriel Tokarski, déléguée académique à la vie lycéenne, Sandra Chaubard, chargée de mission au rectorat, Aurélien Varenne, professeur de lettres au lycée Murat d’Issoire, Laurence Kleinclaus, CPE au collège Marcel Bony de Murat le Quaire, Mickaël Dewaele et Richard Kloeckner, CPE au lycée Montdory de Thiers, et Estelle Mayet, CPE au lycée Paul Constans de Montluçon.

Les journées de formation se déroulent en deux temps :

  • le matin, les ateliers permettent d’aborder les différents aspects du harcèlement (la victime, le ou les harceleurs, les témoins, le cyber harcèlement) ainsi que la posture de formateur ; ces ateliers sont suivis d’une réunion plénière sur la Loi, animée par deux policiers formateurs à la direction centrale du recrutement et de la formation de la police nationale de Clermont-Ferrand ;
  • l’après-midi, les élèves réfléchissent en groupe à la façon dont ils pourraient mettre en œuvre un projet concret au sein de leur lycée ou au sein d’un autre établissement proche de leur secteur ;
  • une présentation des outils pédagogiques accessibles sur le site « Non au harcèlement » termine la journée.

Depuis 2015, ce sont 460 lycéens qui ont été sensibilisés et formés à la prévention du harcèlement dans l’académie.

 
Vous avez une question ?

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Plan mercredi : une ambition éducative pour tous les enfants
La malette des parents - Accompagner ensemble les enfants vers la réussite
Bouquet de services