« Bologne a 20 ans »

30.01.2018

Du 23 au 25 mai, la France accueillera la conférence ministérielle du processus de Bologne : l’harmonisation des diplômes et la convergence des systèmes d’enseignement supérieur est aujourd’hui une réalité. L’université Clermont-Auvergne et le rectorat organisent une série d’événement pour mettre Bologne à l’honneur.

Le lancement officiel de ce programme a eu lieu le 30 janvier à Clermont, dans les locaux de l’IADT, en présence de la rectrice Marie-Danièle Campion et de Mathias Bernard, président de l’université Clermont Auvergne.

Le processus de Bologne, c’est aujourd’hui 48 pays engagés dans un processus autogéré entre les représentants des ministres et les différentes parties prenantes pour établir un espace européen de l’enseignement supérieur (EEES) fondé :

  • sur le respect de certaines valeurs fondamentales (autonomie des établissements, libertés académiques, bien public…) ;
  • la convergence progressive des différents systèmes d’enseignement supérieur ;
  • la reconnaissance des diplômes et qualifications ;
  • la mobilité des étudiants et des personnels, et au-delà des salariés ;
  • le renforcement des coopérations académiques, culturelles, linguistiques et scientifiques intra-européennes, en vue à la fois de développer un esprit européen de l’EEES et de renforcer la zone Europe de l’enseignement supérieur au sein d’un monde très globalisé.

La réunion à Paris, du 23 au 25 mai, de 48 ministres en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche est une chance :

  • pour l’Europe, car après le Brexit et dans le contexte international, la conférence ministérielle de Paris peut être un des événements marquants de la relance du projet européen ;
  • pour la France, parce que cette conférence sera l’occasion de montrer en acte l’engagement européen du pays pour « cette Europe de la culture, de la connaissance, du partage des langues » que le président Macron a appelé à refonder dans son discours de l’Acropole (7/9/2017) ;
  • pour l’enseignement supérieur français et européen, parce que c’est une occasion de valoriser réussites et collaborations, et de débattre avec nos partenaires européens des transformations nécessaires pour répondre aux défis du 21e siècle.

Le programme en Auvergne

L’académie de Clermont-Ferrand et l’université Clermont-Auvergne ont conçu, pour l’anniversaire du processus de Bologne, le programme « Bologne a 20 ans », labellisé en janvier par les ministères de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Une série d’événements seront organisés sur l’ensemble du territoire de janvier à mai 2018 (Clermont-Ferrand, Le Puy, Montluçon, Mauriac et Riom).

30 janvier : lancement "Bologne 2018 en Auvergne"

En présence des étudiants de l'université qui souhaitent faire une mobilité, de la gouvernance de l'université et du rectorat, de la ville de Clermont-Ferrand et de diverses associations européennes : organisation d'un quizz sur le processus de Bologne accompagné de remise de 10 prix aux étudiants ; Brunch-repas puis « point presse » le président et la rectrice afin de poursuivre la conversation autour du programme « Bologne a 20 ans ».

Mars : mobilité internationale et réussite

Organisation de 4 événements territoriaux sur les 4 quatre départements auvergnats autour de la mobilité européenne des jeunes, avec témoignages et partages d'expériences :

  • Montluçon (amphi de l’IUT), mardi 6 mars de 14h à 16h30 : en présence des élèves de terminale des lycées de Montluçon, témoignages d'anciens en live ou en vidéo et interventions d’Anne-Gaëlle Morice (responsable du Centre et Information Europe Direct Allier), de la fondation et des relations internationales de l’UCA, des enseignants du lycée sur les échanges linguistiques.
  • Le Puy (Espé), mercredi 14 mars : séminaire sur les enjeux de la mobilité en Europe (réseau team Europe, mouvement européen Auvergne, Espé, enseignants, proviseur, conseil départemental des jeunes, élus) et expositions (pays européens, traité de Rome, les langues de l’union européenne…).
  • Lycée de Mauriac, jeudi 22 mars de 14 à 16h : interventions du Mouvement européen et de la Maison de l’Europe, témoignages d’élèves français et étrangers sur la mobilité, d’enseignants et d’étudiants de l’IUT d’Aurillac, de personnalités et d’entrepreneurs locaux.
  • Lycée de Riom, vendredi 23 mars : en présence de 20 élèves finlandais du lycée Luostarivuonnen de Turku, partenaire du lycée Virlogeux, interventions du Mouvement européen, du Mouvement des jeunes européens, de la Maison de l’Europe ; témoignages d’élèves français et étrangers sur la mobilité, témoignages de personnalités et d’entrepreneurs locaux.
3 avril : mobilité et festivités

Soirée « Afterwork", événementiel festif, ouvert aux étudiants et lycéens, avec témoignages, projections (notamment d'un film réalisé par les étudiants et lycéens) et musiques. Dans un lieu central et intimiste – l’Embassy – les étudiants internationaux et autres du site se retrouveront pour goûter un moment d’échange en musique. De micro-discours politiques sensibilisant à la nécessité de la mobilité émailleront la soirée (18h/22h) ; avec la participation de la municipalité de Clermont Ferrand.

5 et 6 avril : mobilité et ouverture au monde

Discover Europe, journée d'information et de retours d'expérience organisée par la direction des relations internationales de l'université Clermont Auvergne, Sigma et Vétagrosup (sur les 3 sites) en collaboration avec les associations étudiantes européennes, les étudiants et les enseignants du cursus intégré franco-allemand.
Ce séminaire permettra à des étudiants souhaitant faire une mobilité de trouver toutes les informations administratives facilitant les démarches pour partir en mobilité d'études ou de stage. Les étudiants pourront échanger lors de mini tables rondes autour des différents pays européens ; avec la participation de Radio Campus.

25 mai : mobilité et pédagogies différenciées

Séminaire conjoint rectorat-université sur une approche comparative des systèmes éducatifs européens, de la maternelle à l'université.
Ce séminaire s’inscrit dans la continuité du projet européen Erasmus+ porté par l’académie de Clermont, qui consiste en l’envoi de 80 cadres du rectorat et des établissements de l’académie dans 9 pays partenaires, ainsi qu’en Ontario (Canada). Ce projet initié dès janvier 2016 s’inscrit dans la priorité donnée par le ministre d’accorder une place privilégiée à la comparaison internationale au service de la réussite des jeunes et des établissements. Il sera l’occasion de montrer combien les canaux de mobilité et de diffusion en Europe (Bologne, Erasmus...) contribuent à l’amélioration des systèmes et à la formation des étudiants et des enseignants.
Voir le compte rendu du 1er séminaire qui s’est déroulé le 6 décembre 2017