Actions européennes et à l'international

Projet menés, par le passé, dans le département

« Knowing me, knowing you » : projet eTwinning de l'école Sévigné Lafaye de Vichy

En juillet 2015, grâce à une dotation budgétaire octroyée suite à la validation de leur projet de mobilité de l’enseignement scolaire (voir programme Erasmus +), deux enseignantes de l’école Sévigné Lafaye de Vichy (école située en Réseau d’Education Prioritaire) sont parties en formation linguistique et didactique durant deux semaines à Brighton, en Angleterre.

Suite à cette dernière, un projet eTwinning intitulé « Knowing me, knowing you » a été créé. Le but était principalement d’étudier puis de partager des éléments concernant son environnement immédiat (sa ville, son école) avec des partenaires étrangers afin de découvrir le quotidien d’autres enfants à travers l’Europe.

Plusieurs pays ont souhaité rejoindre l’école française dans cette entreprise : l’Italie, la Macédoine et l’Ecosse.

La langue retenue pour les échanges était l’anglais.

Les TICE ont beaucoup été utilisées tout au long du projet (recherches sur internet, prise de photographies, enregistrement de chansons en français et en anglais puis envoi des fichiers MP3, …).

Pour finaliser le projet, une exposition sera organisée à l’école à la fin de l’année scolaire.

 

Quelques exemples de productions réalisées dans le cadre du projet :

- lien vers le film de présentation de l’école Sévigné Lafaye de Vichy

- lien vers le film de présentation de la ville de Seregno en Italie

 

 

La Mobiklasse à l'école d'Abrest

Les élèves de CM1 et CM2 de l'école d'Abrest

 

Le 8 mars 2016, Aleksander, jeune allemand de 27 ans, est venu faire découvrir l’Allemagne aux élèves de CM1-CM2 de l’école élémentaire d’Abrest.

A travers de nombreuses activités ludiques, il a su présenter et représenter son pays afin d’offrir un regard nouveau et original sur le voisin d’outre-Rhin.

Cette action vient en complément du travail mené depuis le début de l’année avec l’enseignante du collège, dans le cadre de la liaison école-collège.

La Mobiklasse, programme coordonné par l’Office franco-allemand (OFAJ), a pour objectif d’encourager la découverte et l’apprentissage de la langue et de la culture allemande dans les écoles élémentaires et les collèges français. Plus d’informations sur le site de la Mobiklasse.

Projet eTwinning de l'école Pergaud-Prévert de Montluçon

Un exemple de carte créée par un élève
Le lâcher de ballons

 

Durant l’été 2015, trois enseignantes de l’école Pergaud-Prévert de Montluçon (école située en Réseau d’Education Prioritaire) sont parties en formation linguistique et didactique durant deux semaines, à Londres, en Angleterre, grâce à une bourse européenne.

En effet, plus tôt dans l’année, elles avaient déposé un projet de mobilité de l’enseignement scolaire auprès de l’Agence Erasmus + / Education Formation. Après validation de ce dernier, elles avaient obtenu des fonds couvrant tous les frais inhérents à ce stage (déplacement, hébergement, formation).

Pour en savoir plus sur ce type de projets, vous pouvez consulter le site Penelope + qui accompagne les porteurs de projets Erasmus +.

Riches de cette expérience et suite aux tristes événements de novembre dernier, elles ont décidé de créer un projet eTwinning : « Let’s send a peace letter up into the sky ».

Après avoir suivi une formation animée par Perrine Barras, correspondante académique eTwinning, elles ont proposé leur idée sur la plateforme et ont reçu des réponses positives de Roumanie, Turquie, Italie, Bulgarie, Espagne et Lettonie.

Dans un premier temps, il s’agissait pour les élèves de ces différents pays européens, de se présenter les uns aux autres à travers quelques vidéos. Vous trouverez quelques exemples ci-dessous :

- présentation des élèves de CM1,

- chanson "We wish you a Merry Christmas".

Dans un second temps, des messages de paix ont été rédigés (selon l’âge des élèves dans la langue du pays ou en anglais). Ces derniers ont été envoyés dans les airs, au même moment à travers l’Europe, grâce à des ballons gonflés à l’hélium.

Cet événement, qui, en France, a rassemblé tous les élèves de l’école (du CP au CM2) et même les élèves de 6ème du collège Jules Verne, a eu lieu le 12 janvier 2016.

Le lâcher s’est déroulé au son de l’hymne européen joué par les élèves de la classe orchestre.

Lien vers la vidéo de cet événement. 

Chant’Europe

Projet européen mené de 2013 à 2015 par des écoles de cinq pays (Italie, Pologne, Roumanie, Turquie et France puisque le projet était coordonné par l’école Jean Moulin de Moulins).

Il s’agissait principalement de créer une expérience culturelle commune de par la mise en valeur du patrimoine musical de chacun et l’usage des TICE, à travers la construction et l’échange de répertoires et notices pédagogiques. L’aboutissement a été un concert final enregistré dans chaque pays.

Eco-migratory birds

Carnet de voyage d'une grue cendré

Projet européen mené de 2013 à 2015 par des écoles de quatre pays (Angleterre, Italie, Suède et France, les écoles de Saint Pourçain sur Sioule coordonnant le projet).

Il s’agissait principalement d’étudier différents oiseaux migrateurs afin de réaliser des carnets de voyage.

Quelques éléments complémentaires sur le site de l’école Michelet Berthelot de Saint Pourçain sur Sioule.

Little europeans know each other

Projet européen mené de 2011 à 2013 par des écoles de six pays (Grande Bretagne, Italie, Pologne, Portugal, Turquie et France puisque l’école maternelle de Bourbon l’Archambault faisait partie des partenaires).

Il s’agissait principalement :

- d’échanger des informations concernant l’éducation en maternelle dans les différents pays des partenaires,

- de promouvoir des pratiques innovantes,

- de rassembler des éléments concernant les différents pays et cultures,

- d’améliorer l’intérêt des élèves pour l’apprentissage des langues étrangères et l’usage des TICE.

Amazing blue Europe

Projet européen mené de 2010 à 2012 par des écoles de douze pays (Allemagne, Espagne, Finlande, Grèce, Italie, Norvège, Pologne, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et France puisque l’école élémentaire Antoine Pizon de Huriel faisait partie des partenaires).

Il s’agissait principalement de promouvoir le développement d’une attitude éco-responsable et coopérative dans l’ensemble des pays partenaires.