Education Musicale > Informations institutionnelles

Informations institutionnelles

Les programmes de collège

Les programmes du collège depuis la rentrée 2016

Le Bulletin officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015 est consacré aux programmes d'enseignement de l'école élémentaire et du collège.


Retrouvez les programmes d'enseignement du cycle :

 

  • des apprentissages fondamentaux (cycle 2, du CP au CE2)
  • de consolidation (cycle 3, du CM1 à la sixième)
  • des approfondissements (cycle 4, de la cinquième à la troisième)

 

Au BO spécial du 26 novembre 2015 : programmes d'enseignement de l'école élémentaire et du collège



Cycle 3


Dans la continuité du cycle 2 et pour préparer le cycle 4, l'éducation musicale en cycle 3 poursuit la découverte et le développement des deux grands champs de compétences qui structurent l'ensemble du parcours de formation : la perception et la production.


Compétences travaillées :

 

  • Chanter et interpréter
  • Écouter, comparer et commenter
  • Explorer, imaginer et créer
  • Échanger, partager et argumenter

 

Comme au cycle 2, chaque élève qui le souhaite doit pouvoir s'engager chaque année dans la réalisation d'un projet choral ambitieux et associant autant que possible d'autres formes d'expression artistique. Cette possibilité lui permet, outre de trouver plaisir à chanter dans un cadre collectif, de découvrir les exigences d'un spectacle organisé en fin d'année scolaire. Associant des élèves issus des différents niveaux du cycle, la chorale gagne à réunir écoliers et collégiens, ces derniers même au-delà du cycle 3.



Cycle 4


Comme aux cycles précédents, deux champs de compétences organisent le programme au cycle 4, celui de la production et celui de la perception. Le premier investit des répertoires toujours diversifiés et engage la réalisation de projets musicaux plus complexes par les techniques mobilisées. Le second poursuit la découverte de la création musicale d'hier et d'aujourd'hui, mobilise un vocabulaire spécifique plus précis et développé, s'attache enfin à construire, par comparaison, des références organisant la connaissance des esthétiques musicales dans le temps et l'espace.


Compétences travaillées :

 

  • Réaliser des projets musicaux d'interprétation ou de création 
  • Écouter, comparer, construire une culture musicale commune
  • Explorer, imaginer, créer et produire
  • Échanger, partager, argumenter et débattre

 

Un enseignement de chant choral est proposé complémentairement dans chaque établissement aux élèves désireux d'approfondir leur engagement vocal et de pratiquer la musique dans un cadre collectif visant un projet de concert ou de spectacle. Cet enseignement est interniveaux et intercycles ; il accueille tous les volontaires sans aucun prérequis.


Les programmes de lycée

Seconde


Les enseignements de la classe de seconde

La seconde est une classe de détermination qui permet de préparer le choix d'une série en première.


Enseignement facultatif musique

Quelle que soit la série générale ou technologique suivie et à chaque niveau de leur scolarité, les lycéens qui le souhaitent peuvent, lorsque leur établissement le propose, enrichir leur formation d'un enseignement musical facultatif aboutissant à une épreuve spécifique au baccalauréat. Prenant la suite de l'enseignement obligatoire suivi au collège, il articule le développement de deux compétences essentielles (faire et écouter la musique) et enrichit une culture musicale et artistique ouverte sur la diversité des esthétiques et des genres.


Programme d'arts, enseignement facultatif, seconde générale et technologique

arrêté du 8 avril 2010 - BO spécial n°4 du 29 avril 2010


Programme de l'enseignement facultatif musique



Enseignement d'exploration "arts du son"

En classe de seconde, les enseignements d'exploration proposent de découvrir un champ disciplinaire, ses enjeux de société et et la place qu'il occupe dans le champ professionnel. Par l'exploration et la découverte, il s'agit d'éclairer le choix d'une éventuelle poursuite d'étude dans un domaine connexe en cycle terminal puis dans l'enseignement supérieur. Dans cet ensemble, l'enseignement d'exploration arts du son propose aux lycéens d'observer, analyser et comprendre les ressorts du "opérateur" du son et de la musique (lieu de spectacle, studio, etc.) et de construire des connaissances sur le son, la musique, le spectacle et leurs places dans la société.

Programme de création et activités artistiques, enseignement d'exploration, seconde générale et technologique (arrêté du 8 avril 2010, BO spécial n°4 du 29 avril 2010)


Programme de l'enseignement d'exploration "arts du son"



Première & Terminale


Les enseignements des classes de première et terminale du lycée d'enseignement général et technologique

Les programmes d’enseignement définissent les connaissances essentielles, les compétences et les méthodes que les élèves doivent acquérir pour préparer leurs études supérieures puis leur entrée dans la vie active. Ils permettent une spécialisation progressive des parcours jusqu'à la classe terminale.


Les enseignements artistiques au lycée


Enseignement facultatif

L'enseignement facultatif de la musique au cycle terminal s'adresse à tous les élèves qui, quels que soient leurs parcours de formation durant les deux dernières années du lycée, désirent les enrichir d'une dimension artistique fondée sur la pratique et de la connaissance de la musique. Il accueille les élèves qui souhaitent poursuivre et approfondir l'éducation musicale reçue au collège, certains d'entre eux ayant, en classe de seconde, suivi un enseignement facultatif de musique ou découvert de nouveaux horizons de formation grâce à l'enseignement d'exploration « Création et activités artistiques - Arts du son ». La diversité de ces parcours antérieurs nourrit l'enseignement facultatif au cycle terminal qui, proposant sans cesse de pratiquer la musique, ses matériaux, ses techniques et ses langages, fédère les motivations des élèves afin de développer les grandes compétences qui font la culture musicale et l'expérience de la musique.


Programmes de l'enseignement facultatif 1ère et Terminale


Enseignement de spécialité

En cycle terminal et en série L, les lycéens peuvent choisir un enseignement de spécialité artistique, notamment en musique. Représentant un horaire hebdomadaire important et prenant une place importante dans l'obtention du baccalauréat, cet enseignement poursuit une haute ambition culturelle s'ajoutant aux nombreuses pratiques musicales proposées. Faire de la musique, l'écouter et connaître son histoire en lien avec les autres arts sont les axes structurant de cet enseignement tout au long du cycle. L'ambition particulière de cet enseignement est souligné par une des compétences qu'il vise à développer : penser la musique dans le monde d'aujourd'hui.

Programmes de l'enseignement de spécialité 1ère et Terminale


Programme limitatif du baccalauréat

Musique - Enseignement de spécialité, série L


Les œuvres et thèmes de référence pour l'année scolaire 2017-2018 et la session 2018 du baccalauréat – enseignement de spécialité musique, série L - sont présentés ci-dessous. Leur découverte puis leur connaissance sont éclairées par l'étude des quatre grandes questions précisées par le programme d'enseignement de la classe terminale :


- la musique, le timbre et son ;

- la musique, le rythme et le temps ;

- la musique, l'interprétation et l'arrangement ;

- la musique, diversité et relativité des cultures. 


Cet ensemble d'œuvres visant la préparation des candidats à l'épreuve du baccalauréat ne peut cependant « circonscrire le travail mené au titre du programme d'enseignement, le professeur en alimentant l'étude par un choix diversifié de références musicales supplémentaires et complémentaires » (extrait du programme fixé par l'arrêté du 21 juillet 2010, B.O.E.N. spécial n° 9 du 30 septembre 2010). Ces références supplémentaires permettent également au candidat de nourrir son devoir écrit et d'enrichir sa prestation orale au moment de l'épreuve.


En outre, le travail conduit sur ces œuvres de référence s'inscrit dans le développement des trois champs de compétences qui, en terminale comme aux niveaux précédents, structurent la progression des apprentissages :


- Percevoir la musique : développer l'acuité auditive au service d'une connaissance organisée et problématisée des cultures musicales et artistiques dans le temps et l'espace.


- Produire la musique : pratiquer les langages de la musique afin de développer une expression artistique maîtrisée, individuelle ou collective ; diversifier les pratiques et les répertoires rencontrés.


- Penser la musique dans le monde d'aujourd'hui.


Si certaines de ces œuvres de référence seront plus appropriées pour approfondir l'une ou l'autre des « grandes questions » du programme d'enseignement ou alimenter opportunément le développement d'un des champs de compétences, toutes gagneront à être éclairées par la diversité des questionnements qui nourrissent, tout au long de l'année de terminale, la progression des élèves.


Johann Sebastian Bach: Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit, BWV 106, (Actus Tragicus) :

1. Chœur : Gottes Zeit ist die allerbeste Zeit

2. Aria (tenor) : Ach, Herr, lehre uns bedenken

3. Aria (basse) : Bestelle dein Haus

4. Chœur : Es ist der alte Bund


Claude Debussy : Sonate pour flûte, alto et harpe


Le jazz et l'Orient

Chacune des pièces de cet ensemble évoque de façon singulière le dialogue des cultures, celles de l'Orient et du bassin méditerranéen et celles du jazz occidental, lui-même issu d'une histoire partant de l'Afrique noire et passant par l'Amérique du Nord avant d'investir la globalité du monde occidental.


La durée cumulée exceptionnellement longue de ces cinq pièces s'explique par l'esthétique même des cultures dont elles sont issues. Si les formes sont le plus souvent simples, le discours mélodique, le travail du phrasé ou encore l'ornementation exigent quant à eux un temps important pour se développer et permettre à l'auditeur d'en prendre la mesure.


- Ibrahim Maalouf, They don't care about us, in album Diagnostic.

- Rabih Abou-Khalil, Mourir pour ton décolleté, in album Songs for Sad Women.

- Avishai Cohen, Aurora, in album Aurora.

- Jasser Haj Youssef, Friggya, in album Sira.

- Marcel Khalifé, Caress, in album Caress.




Musique - Option facultative toutes séries


Les œuvres qui suivent sont des références pour l'évaluation des élèves au baccalauréat, mais ne sauraient constituer l'ensemble des œuvres rencontrées et étudiées durant l'année. « Celles-ci sont bien plus nombreuses, certaines étant abordées par la pratique d'interprétation, d'arrangement ou encore de (re)création/manipulation, d'autres l'étant par l'écoute, la sensibilité, le commentaire et l'analyse auditive. » (extrait du programme fixé par l'arrêté du 21 juillet 2010, B.O.E.N. spécial n° 9 du 30 septembre 2010).


Maurice Ravel: Concerto pour la main gauche


L'affaire Tailleferre, production lyrique de l'Opéra de Limoges (2014) au départ de l'œuvre radiophonique de Germaine Tailleferre, Du style galant au style méchant, 4 opéras bouffes pastiches. (Webdocumentaire disponible sur le site de Canopé)


Birdland


1. In album Heavy weather - Weather Report (1977)

2. In album Extensions - The Manhattan Transfer (1979)

3. In album Back on the Block - Quincy Jones (1989)

4. In album Minimal Movie - Ensemble Hyperion (2000)


Actualité en lien avec :


L'histoire des arts

L’enseignement de l’histoire des arts est obligatoire pour tous les élèves de l’Ecole primaire, du Collège et du Lycée (voies générale, technologique et professionnelle). C’est un enseignement fondé sur une approche pluridisciplinaire et transversale des œuvres d’art. 

http://eduscol.education.fr/histoire-des-arts

Le socle commun

Le "socle commun de connaissances et de compétences" présente ce que tout élève doit savoir et maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire. Il rassemble l'ensemble des connaissances, compétences, valeurs et attitudes nécessaires pour réussir sa scolarité, sa vie d'individu et de futur citoyen.  Le livret scolaire permet de rendre compte aux parents des acquis et des progrès de leurs enfants et restituer ainsi une évaluation complète et exigeante. La maîtrise du socle est nécessaire pour obtenir le diplôme national du brevet (D.N.B.). La loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République du 8 juillet 2013 a fait évoluer et a redéfini le socle commun, désormais intitulé "socle commun de connaissances, de compétences et de culture".

L'évaluation des compétences numériques

À l'école, au collège et au lycée, le numérique est intégré dans les programmes de chaque discipline. L'objectif est de former les élèves à l'usage des outils numériques, leur transmettre les compétences nécessaires à leur future vie professionnelle, de développer leur esprit critique et leur donner les codes nécessaires pour maîtriser les nouveaux modes de communication et utiliser de manière responsable les nouveaux médias, dont Internet. Il s'agit également d’identifier les contraintes juridiques et sociales dans lesquelles s’inscrivent leurs utilisations. Les compétences numériques sont évaluées à tous les niveaux de leur scolarité.


Visiter le site

Enseigner avec le numérique

Elément clé de la refondation de l'École, la diffusion des usages du numérique dans l'enseignement constitue un puissant levier de modernisation, d'innovation pédagogique et de démocratisation du système scolaire. Elle est également un formidable outil d'inclusion des enfants en situation de handicap. La direction du numérique pour l'éducation assure la mise en place et le déploiement du service public du numérique éducatif. Elle dispose d'une compétence générale en matière de pilotage et de mise en oeuvre des systèmes d'information. Par son origine, son ambition, ses missions et son organisation, elle incarne la stratégie numérique du ministère, un enjeu majeur pour l'école et la réussite des élèves.

Visiter le site