Vous pouvez voter !

22.03.2017

Trois équipes de l’académie sont sélectionnées dans le top 30 national des équipes éducatives innovantes et seront présentes le 29 mars à l’école militaire de Paris pour la 7e édition de la Journée de l’innovation. Voici leur projet, sélectionné parmi 440 candidatures issues de toute la France.

« Comprendre pour apprendre »

Le lycée professionnel Germaine Tillion de Thiers accueille une population très défavorisée au niveau social. L’échec n’est pas une fatalité, il est possible de construire avec succès un projet professionnel qui passe par l’école. La première année au sein du lycée professionnel doit être une année de reconstruction de l’élève, grâce à un accompagnement personnalisé innovant. L’organisation pédagogique d’ampleur mobilise toutes les équipes de l’établissement et ses partenaires (la ville, la sous-préfecture, les entreprises locales et les partenaires internationaux). Les équipes offrent une palette riche de propositions, entre l’aide au quotidien et l’excellence de la formation et des stages en Finlande. La recherche est aussi associée à la pratique pour améliorer le dispositif.

« Organisation pédagogique et éducative du temps scolaire »

A l’école élémentaire Liandon de Cusset, on cherche à intensifier le rôle et la place des parents et à développer le tutorat entre pairs. Dans cette école en réseau d’éducation prioritaire de 14 classes dont une classe Ulis, des enseignants travaillent ensemble à l’élaboration de séances au service des langages. Ils imaginent et mettent en place, en se concertant, après observations, mais aussi en réponse à la demande de parents démunis, des parcours particuliers pour des élèves en difficulté. Pour toute l’équipe de l’école, diversifier les pratiques et varier les organisations sont des réponses à expérimenter pour soutenir l’attachement scolaire des jeunes élèves : proposer des temps différents pour l’enfant à l’école (période, semaine, journée), inscrire la transdisciplinarité au service de la langue, pratiquer le co-enseignement et installer le tutorat par les pairs. La composition des groupes, ouverts à toutes les classes d’âge ainsi qu’aux élèves à besoins particuliers, fait expérimenter une coopération nécessaire. La coéducation permet d’intensifier l’implication des parents. Ce projet, accepté de tous, où adultes et enfants s’engagent, construit une dynamique assurant une meilleure prévention de la violence et de l’échec scolaire.


« Un « maker-space » en collège »

Pour innover et collaborer autour du numérique, au collège - rural - Alexandre Varenne de Saint-Eloy-les-Mines, des enseignants ont engagé leurs élèves dans de nouvelles voies à explorer : prenant appui sur le succès du club geek pour développer leur curiosité vis-à-vis du numérique, l’équipe a généralisé le concept à l’échelle de l’établissement en créant le « maker space » ou « la machinerie d’Alex », lieu de création, fabrication, réparation où chacun pourrait imaginer et mener à bien un projet en ayant accès à du matériel, un espace dédié et aux compétences d’autrui. Chacun y partage ses connaissances et savoir-faire, devient tour à tour apprenant et formateur, et peut s’investir dans des projets en lien avec les sciences, la technologie ou le numérique, à travers une vraie démarche entrepreneuriale et solidaire. Chaque élève peut avoir accès à des outils performants et trouve sa place quels que soient son profil, son origine sociale et ses besoins, en déconstruisant les stéréotypes encore intériorisés par la société.

La journée nationale de l’innovation rassemble chaque année à la fin du mois de mars enseignants et professionnels de l’éducation et de la formation ainsi que les partenaires de l’école, pour mettre en valeur les projets pédagogiques les plus innovants construits par des enseignants, pour répondre aux besoins des élèves, les faire réussir tous et lutter contre l’échec scolaire. Cette journée est l’occasion pour chacun au travers d’ateliers, modules et de conférences, d’échanger sur ces innovations, de mieux les faire connaitre, et les diffuser au sein du système.

Chacun peut participer en votant jusqu’au 29 mars sur le site pour décerner le « prix du public » parmi les 30 projets sélectionnés.

Découvrez la journée de l’innovation et les 30 équipes sélectionnées.