Vacances apprenantes dans le Puy-de-Dôme

06.07.2020

Vendredi 3 juillet, Anne-Gaëlle BAUDOUIN-CLERC, préfète du Puy-de-Dôme, Karim BENMILOUD, recteur de l’académie, et Michel ROUQUETTE, directeur académique des services de l’Éducation Nationale du Puy-de-Dôme,ont présenté le « Plan été 2020 » – Stratégie départementale du Puy-de-Dôme dans le cadre des « vacances apprenantes »,en présence des partenaires institutionnels et des associations prenants part aux différents projets.

L’opération vacances apprenantes repose sur plusieurs dispositifs allant de l’école ouverte à des séjours en colonies de vacances, autour de grandes thématiques que sont le renforcement des apprentissages, la culture, le sport et le développement durable.

Ces actions sont ouvertes à tous les enfants mais sont prioritairement axées sur les élèves des Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et des zones rurales. Le Puy-de-Dôme recense 7 QPV répartis entre Clermont-Ferrand (4), Cournon-d’Auvergne (1) et Thiers (2).

Le dispositif école ouverte

Il permet d’accueillir dans les écoles ou les établissements des jeunes qui ne quittent pas leur lieu de résidence pour leur proposer un programme associant renforcement scolaire et activités sportives et culturelles au sens large. Le matin est consacré a des activités visant à renforcer leurs compétences ; l’après-midi à des activités culturelles, sportives et de découvertes de la nature. Afin de sensibiliser les élèves au développement durable, des séjours en zones rurales pourront être organisés dans le cadre de ce dispositif.

À destination des lycéens des secteurs professionnels, dont la difficulté de travailler les enseignements professionnels pratiques a été importante durant le confinement, est mis en place le dispositif « l’Été du pro ».

Pour la semaine du 6 au 10 juillet, 6 établissements ouvrent pour accueillir près de 440 élèves. Il s’agit d’une école en REP +, de 4 collèges (dont 3 REP+) et d’un lycée professionnel :

  • École Charles Perrault, Clermont-Fd
  • Collège Charles Baudelaire, Clermont-Fd
  • Collège La Charme, Clermont-Fd
  • Collège Albert Camus, Clermont-Fd
  • Collège Joliot-Curie, Aubière
  • Lycée Amédée Gasquet, Clermont-Fd

Les colos apprenantes

Elles se dérouleront du 4 juillet au 31 août. Labellisés par l’État, ces séjours associent également renforcement des apprentissages et activités de loisirs autour de la culture, du sport, du développement durable.

Une aide de l’État pouvant atteindre 80 % du coût du séjour (plafonnée à 400 € par mineur et par semaine) sera versée aux collectivités partenaires pour permettre à 250 000 enfants et jeunes de partir dans ces séjours labellisés. Dans le Puy-de-Dôme cela représente, pour le mois de juillet 35 projets de colos apprenantes labellisées pour une aide totale de 377 000 €.

Les « Colos apprenantes » sont proposées par les organisateurs de colonies de vacances (association d’éducation populaire, collectivité territoriale, structures privées, comité d’entreprise). Il existe deux modalités d’inscription aux séjours :

  • Soit via les collectivités partenaires, avec une prise en charge financière spécifique pour les publics prioritaires (décrocheurs, zones politiques de la ville ou rurales, familles mono parentales…). Dans ce cas, l’inscription est réalisée par la collectivité. Il faut, si l’on pense relever de ce dispositif, prendre l’attache du service jeunesse de sa commune.
  • Soit directement par les familles. Pour s’inscrire : https://www.education.gouv.fr/les-colos-apprenantes-304050

Aide exceptionnelle aux accueils de loisirs sans hébergement (ALSH)

À titre exceptionnel, est créée une aide aux accueils de loisirs sans hébergement afin de leur permettre de proposer des activités éducatives de qualité au plus grand nombre, et en particulier aux enfants des parents qui devront travailler en cette période de reprise de l’activité économique.

Une aide de l’État pourra être apportée pour permettre à ces ALSH de proposer des activités de qualité supérieure et donc plus coûteuses ou pour tout simplement les accompagner dans l’ouverture de leurs structures en veillant au respect des mesures sanitaires. Dans le Puy-de-Dôme, cela représente un montant total d’aide de 237 000 € venant de l’État et de près d’un million d’euro de la CAF.

Une démarche partenariale et territorialisée

Ces vacances apprenantes répondent à des enjeux locaux, identifiés dès la période de confinement grâce à une démarche engagée notamment par le réseau associatif et les collectivités avec le soutien de l’État.

C’est ainsi qu’un travail prospectif a commencé d’être élaboré pour l’été dans les quartiers dès le mois d’avril en lien avec les services de la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS), les sous-préfets d’arrondissement et les associations de proximité afin de proposer des solutions d’accueil.

Le soutien d’actions complémentaires aux « vacances apprenantes » dans le cadre de la stratégie pauvreté avec le conseil départemental

Avant l’appel à projet lancé dans le cadre des « Vacances apprenantes » puis des « Quartiers d’été », les services de la DDCS avaient invité les associations à leur transmettre des projets pour l’été. Cette initiative a recueilli un certain succès puisqu’une vingtaine d’activités ont ainsi pu être retenues, leur instruction ayant été conduite conjointement avec la CAF, le Conseil départemental et les services de la préfecture. Allant du soutien scolaire à la pratique sportive en passant par des visites culturelles, des projets de chantiers de jeunes et des visites d’espaces naturels, ces projets devraient toucher près de 1500 jeunes. Ces actions sont complémentaires « des vacances apprenantes » notamment dans la mesure où elles visent des publics au-delà de 17 ans, qui ne sont pas touchés de façon spécifique par les colos apprenantes.

Un dispositif adultes-relais opérationnel

7 « adultes-relais » ont été recrutés dans le cadre des vacances apprenantes. Ces médiateurs seront présents à la Gauthière, dans les Quartiers Nord, à la Fontaine du Bac, à Saint Jacques, à Cournon Sud, dans les Molles Cizolles et dans le Centre ancien de Thiers – autour de la médiation scolaire, la médiation enfants/parents et l’appui aux conseils citoyens.

En deux ans, le nombre d’adulte-relais dans le Puy-de-Dôme a doublé, permettant une meilleure couverture territoriale des quartiers, avec des médiateurs issus des quartiers.

À Clermont-Ferrand, le foot comme vecteur de vacances apprenantes

Chaque année est organisé dans les quartiers nord de Clermont un tournoi de foot inspiré de la Coupe d’Afrique des Nations. En raison de la crise sanitaire, ce tournoi n’a pas pu se tenir. Il a été décidé, grâce à un travail conjoint entre les acteurs de ces quartiers et les services de l’État, l’organisation d’un événement avec une portée à la fois ludique et éducative, s’appuyant sur le réseau des clubs de foot, le District et le Clermont Foot, en lien étroit avec la Ville.

Il s’agira d’une part de promouvoir le football et ses valeurs et d’autre part, d’offrir un soutien scolaire pour permettre aux jeunes une remise à niveau. Du 13 juillet au 15 août, seront ainsi proposées des matinées de soutien scolaire et des après-midis de pratique sportive. Le public cible se compose d’une centaine de jeunes, licenciés et non licenciés, âgés entre 6 et 14 ans.

Cette action sera menée en étroite collaboration avec le District de foot qui travaillera sur le contenu pédagogique des séances ainsi que le CDOS (Comité départemental Olympique et Sportif) dont l’action portera davantage sur le soutien scolaire. La ville de Clermont-Ferrand mettra à disposition ses infrastructures municipales, et l’ensemble des clubs de football des QPV sera mis à contribution pour sensibiliser les jeunes sur le dispositif.

Un protocole sanitaire à respecter

Toutes les actions prévues dans le cadre du dispositif « Vacances Apprenantes » s’effectueront dans le respect du protocole sanitaire relatif aux accueils collectifs de mineurs. L’hébergement, la restauration, les activités, etc. seront organisés afin de permettre la distanciation physique nécessaire. Les conditions d’hygiène seront garanties par un nettoyage régulier des locaux et des matériels et par la mise à disposition de masques et de gel hydroalcoolique.

La préfète et les services de la cohésion sociale veilleront au respect du protocole en effectuant des contrôles renforcés des accueils. En cas de non-respect des dispositions, la préfète pourra restreindre ou fermer un accueil ou le local dans lequel celui-ci se déroule.

En savoir plus :

récapitulatif des actions par commune, établissements ouverts dans le cadre de l’Ecole ouverte, nombre d’enfants accueillis

 
Vous avez une question ?
Ma demande école inclusive

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
diplome.gouv.fr - attestations de diplômes en ligne
La laïcité à l'école
Vigipirate - Sécurité renforcée - risque attentat attentat - Dispositif vigipirate consignes de sécurité
Déclarer son handicap ? Ce n'est pas rien, mais ça change tout ! Vous êtes en situation de handicap ? L'Education nationale recrute !
Bouquet de services - Toutes les démarches en lignes et infos utiles - Découvrez les services
Services publics - Les engagements qualité