Sport, volontariat et citoyenneté

03.05.2017

Clermont-Ferrand accueillera le championnat d’Europe scolaire de badminton, du 16 au 21 juin 2017. Dans le cadre d’un projet européen Erasmus+sport porté par l’international school sport federation (fédération internationale du sport scolaire), Perrine Gonvin, élève au lycée Blaise de Vigenère de Saint-Pourçain-sur-Sioule, s'est rendue à Budapest (Hongrie) du 3 au 7 avril 2017.

Le projet V2S (Volunteering in School Sport – s’engager pour le sport à l’école) permet à 24 jeunes issus des 6 pays partenaires du projet (Hongrie, Lettonie, Croatie, Malte, Turquie et France) de préparer le programme et le déroulement du championnat d'Europe scolaire de Badminton programmé à Clermont-Ferrand du 16 au 21 juin 2017. Sélectionnés pour leurs activités de bénévoles et leur engagement en faveur du sport, Perrine et les autres participants seront mis en situation de vivre la préparation, l’organisation et le déroulement d’un événement sportif international.

Préalablement à la rencontre de Budapest, Perrine et trois autres élèves français sélectionnés pour participer se sont retrouvésle 22 mars à Paris, à l’initiative de la direction nationale de l’UNSS, pour une journée de préparation. Les trois autres participants sont issus des académies de Strasbourg (Ugo Bitterly), Créteil (Zoé Miguet) et Versailles (Alice Massy).

En juin, durant le championnat d’Europe scolaire de badminton à Clermont-Ferrand, Perrine et les 24  jeunes impliqués co-animeront des ateliers de réflexion en direction des participants, sur le bénévolat dans le sport et sur ses aspects éducatifs et citoyens - ou comment s’impliquer bénévolement dans un événement sportif pour le transformer en un temps fort d’engagement et d’éducation à la citoyenneté. Les 24 participants du projet V2S seront, à cette occasion, accueillis et assistés par des élèves bilingues français-anglais de l’académie.

Plus tard, en octobre, les 24 jeunes Européens se retrouveront en Croatie pour tirer les enseignements de leur expérience et réfléchir au meilleur moyen de réinvestir localement leurs nouvelles compétences.  

Ce projet est porté par la fédération internationale sportive scolaire, où le suivi des 4 jeunes français est assuré, comme dans chaque autre pays, par sa fédération sportive scolaire.

En savoir plus le championnat d’Europe scolaire de badminton