Sensibiliser au handicap

01.12.2017

Alors que la journée internationale des personnes handicapées aura lieu le 3 décembre, le collège Molière de Beaumont (63) a organisé deux matinées de sensibilisation des élèves de 6e à la déficience visuelle.

Dans le cadre du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) et à l’initiative de Madame Planeix, coordonnatrice de l’unité localisée pour l’inclusion scolaire troubles de la fonction visuelle (ULIS TFV), deux matinées de sensibilisation à la déficience visuelle ont été proposées à l’ensemble des 104 élèves de 6e.

Issu de la collaboration entre le collège, le dispositif académique ULIS TFV, et le centre de rééducation pour déficients visuels de Clermont-Ferrand (CRDV), ce projet a consisté à sensibiliser les élèves à la déficience visuelle et à modifier leur perception et donc leur comportement vis-à-vis des élèves du dispositif.

Il s'inscrit par ailleurs dans le domaine 3 du Socle commun de connaissances, de compétences et de culture : la formation de la personne et du citoyen.

Ce projet mobilise ainsi de nombreux acteurs :

  • La coordonnatrice de l'ULIS TFV : Madame Planeix ;
  • Le CRDV : Mesdames Batier, Carre, Grandin ;
  • Le pôle ressource de la déficience visuelle de la direction académique : Mesdames Barthomeuf-Gardes et Mira ;
  • Les enseignants du collège : Madame Archon-Basso, Messieurs Chambard et Lambert ainsi que l’ensemble de la communauté éducative de l’établissement.

Les élèves ont participé à 4 ateliers:

  • Atelier activités de la vie quotidienne et découverte sensorielle :
    Objectif : comprendre l'importance compensatoire du toucher, de l’ouïe, et de l'odorat des personnes déficientes visuelles, dans leurs activités quotidiennes. Madame Planeix, par la découverte d'objets et de senteurs les yeux bandés, a fait réaliser aux élèves l'importance des sens autres que celui de la vue dans la découverte et la reconnaissance d'objets. Les jeux de mise en situation d'activités quotidiennes (lacer ses chaussures les yeux bandés, se servir à boire, ranger son matériel dans sa trousse…) complétaient la séance.
  • Atelier braille :
    Objectif : comprendre le principe du braille et se familiariser avec l'outil pour les non-voyants qu'est la « Perkins ». Madame Barthomeuf-Gardes et Madame Mira ont expliqué le principe du code braille, et celui de la Perkins, machine à écrire le braille. Puis les élèves ont écrit chacun quelques mots en braille.
  • Atelier locomotion :
    Objectif : connaître les possibilités de déplacement des personnes non-voyantes et se familiariser avec leurs techniques de déplacement. L'instructeur en locomotion, Madame Batier, a expliqué aux élèves comment une personne non-voyante peut se déplacer, les difficultés auxquelles elle peut être confrontée, et ce qui peut l'aider. Les élèves ont ensuite été mis en situation lors d'un parcours les yeux bandés, aidés de la canne blanche ou d'un guide.
  • Atelier orthoptie :
    Objectif : comprendre les contraintes occasionnées par la déficience visuelle. L'orthoptiste, Madame Carre, a exposé les principaux types de déficiences visuelles. Les élèves ont essayé des paires de lunettes qui les simulent et ont été mis en situation de lecture de livres ou de cartes.

En savoir plus sur l’école inclusive : ecole-inclusive.org