Science à l’école

15.03.2017

Éveiller à l’observation du monde et des phénomènes concrets, susciter un questionnement pertinent, inciter à l’argumentation et à l’expérimentation, mettre en œuvre une démarche d’investigation pour que les élèves puissent acquérir de nouvelles connaissances et développer leur expression orale et écrite, telle est l’ambitieuse mission assignée à l’enseignant de l’école primaire par les programmes de sciences et de technologie.

L’accompagnement par des scientifiques en formation (étudiants en licence, master ou doctorat à l’université ou en écoles d’ingénieur) ou par des scientifiques titulaires peut considérablement l’aider à l’accomplir.

C’est la raison pour laquelle le recteur et les quatre inspecteurs d’académie, le président de l’université Clermont Auvergne, le directeur général de Vetagrosup, la directrice de Sigma Clermont et le président du centre Auvergne Rhône Alpes agissant par délégation du PDG de l’INRA, ont signé la convention cadre pour l'accompagnement en science et technologie à l'école primaire (ASTEP) le 14 mars 2017.

L'accompagnement en science et technologie à l'école primaire a pour objectif de développer dans les classes un enseignement reposant sur la démarche d'investigation. Ce dispositif favorise l'engagement d'étudiants en sciences, ou de scientifiques, aux côtés des enseignants de l'école primaire et de leurs élèves pour les aider dans cette voie. Initié en 2013-2014 dans l’académie de Clermont-Ferrand avec 10 classes accompagnées, le dispositif ASTEP profite cette année à 53 classes du primaire.

Les étudiants/scientifiques assurent un rôle d'accompagnateur et secondent les enseignants dans la programmation et la mise en œuvre d'une démarche scientifique. Ils sont ainsi amenés à :

  • présenter, expliciter des savoirs et savoir-faire scientifiques ;
  • stimuler la curiosité, l'esprit critique et l'autonomie des élèves ;
  • éveiller des passions et pourquoi pas créer de futures vocations ;
  • aider à la mise en œuvre de la démarche d'investigation conduite sous la responsabilité de l'enseignant ;
  • compléter la formation continue des enseignants dans une logique d'enrichissement mutuel et de partage de compétences.

Le dispositif ASTEP est piloté par la Maison pour la science en Auvergne, structure portée par l’université Clermont Auvergne et agissant en partenariat avec le rectorat.

La Maison pour la science en Auvergne propose diverses formes d’accompagnement et de formation continue des professeurs à l’enseignement des sciences :

  • le dispositif ASTEP en classe : participation aux séances de sciences et de technologie ½ journée par semaine pendant au moins 7 semaines consécutives ;
  • le suivi à distance : échanges entre le scientifique et l'enseignant par le biais des technologies de l'information et de la communication : courriel, liste de discussion, forum...
  • la formation continue des enseignants par une large proposition d’actions de développement professionnel ;
  • des projets collaboratifs : mise en relation de plusieurs classes, circonscriptions, départements, voire pays, sur un projet scientifique commun ; mise en relation de classes avec des entreprises dans le cadre de projets scientifiques suivis (Parcours Avenir Sciences, concours « C Génial »…)
  • la production de ressources pour les enseignants : sites, ouvrages, mallettes sciences...


En savoir plus sur le site de la Maison pour la science en Auvergne.

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Information sur l'application e Parents
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Bouquet de services