Renforcer la mixité des métiers

29.04.2016

Après une 1ère année d’expérimentation, qui a scellé le partenariat réussi entre Capital filles et les lycées Albert Londres (Cusset) et Jean Zay (Thiers), le recteur Marie-Danièle Campion a présenté le 28 avril les perspectives de déploiement de Capital filles pour 2016-2017.

Aux côtés du recteur, cette rencontre a réuni Dominique Goutard, déléguée générale de Capital filles, Jean-Marie Montel, délégué régional Orange, les responsables des entreprises déjà partenaires du programme*, ainsi qu’Isidore Fartaria, président de la Chambre de commerce et d’industrie territoriale du Puy-de-Dôme. Tous partagent le même objectif d’égalité des chances et de renforcement de la mixité des métiers.

Capital filles, opérationnel dans 21 académies, accompagne dès la seconde les jeunes filles de milieu modeste, scolarisées dans les quartiers et les zones rurales : ateliers collectifs dans les lycées, visites d’entreprises et, pour celles qui le souhaitent, tutorat individuel en terminale par une marraine Capital filles formée par le réseau des Gretas.

Avec le soutien de la CCI, le rectorat et Capital filles souhaitent déployer le plus largement possible le bénéfice de ce programme dans d’autres établissements de l’académie. Pour cela :

  • une réunion a été organisée le même jour au rectorat avec plusieurs entreprises de la région afin de les inviter à s’associer à la démarche ;
  • une convention a été signée entre Capital filles, la CCI territoriale du Puy-de-Dôme et le rectorat, marquant l’engagement fort des partenaires en faveur d’un rapprochement des mondes de l’entreprise et de l’éducation. A la clef, un plus grand nombre de marraines, plus de lycées engagés et donc de jeunes filles bénéficiaires.

communiqué de presse (pdf 164 Ko)

* Entreprises partenaires dans l’académie de Clermont-Ferrand : Autoroutes Paris Rhin Rhône, GRDF / Engie, L’Oréal, Orange, Radio France et Vinci.