Projet Avenir Sciences

08.07.2016

Un nouveau projet d’acculturation aux métiers de la science, « Avenir Sciences », est développé dans l’académie de Clermont-Ferrand à compter de la rentrée 2016.

Il est destiné à accompagner les équipes pédagogiques souhaitant développer des projets innovants croisant une approche du monde professionnel et des attendus disciplinaires dans les domaines scientifiques de collège et de lycée, il s'inscrit entre autre dans le cadre du parcours Avenir et des EPI en collège.

Douze professeurs* issus de collèges et lycées professionnels du département du Puy-de-Dôme ont répondu positivement à l’appel à projet et ont participé à la réunion de lancement qui s’est tenue le vendredi 8 juillet 2016 dans les locaux de la Maison pour la Science en Auvergne, sur le site des Cézeaux.

Au cours de cette rencontre, les enseignants ont pu échanger avec des  professionnels des entreprises -Jean-Pierre Queslel, directeur des compétences, des écoles et des bonnes pratiques pour les métiers de la recherche, du développement et de l'industrialisation du groupe Michelin et Aline Peallat, responsable de la communication pour la direction régionale d’Enedis en Auvergne, des enseignants-chercheurs de l’UBP : Madame Bettina Aboab, chargée de mission DCSTI UBP-UCAa ; Madame Catherine Lenne, directrice-adjointe de la MPSA  et Monsieur Alex Esbelin, enseignant-chercheur au LIMOS et Gérard Poux, chef du service académique de l’orientation et Josette Tixier, déléguée académique régionale de l’Onisep.

Claire Marlias, IEN EG mathématiques-sciences et chef de projet, a présenté les thèmes de travail retenus. Le travail collaboratif conduit avec les professeurs a permis de définir les thématiques supports à l’élaboration de projets interdisciplinaires (et notamment d’EPI sur les thématiques Transition écologique et développement durable et Monde économique et Professionnel pour les classes de 4ème/3ème des collèges et de 3ème préparatoire à l’enseignement professionnel des LP) : la valorisation de la biomasse pour un développement durable (travail autour de la mobilité urbaine et durable) et le déploiement, dans ses dimensions technologique, économique et sociétale du compteur d’énergie communiquant Linky (ondes/incendie/protection des données).

Les projets pédagogiques seront précisés lors d’une nouvelle rencontre entre professeurs et professionnels programmée à la rentrée. Les problématiques proposées aux élèves et l’organisation des différentes étapes du processus seront définies grâce au concours d’enseignants-chercheurs qui renforceront l’expertise professionnelle des professeurs et accompagneront le travail des élèves in situ. Le représentant du LIMOS a notamment mis en avant une contribution possible dans le champ de la modélisation et de la simulation.

L’ensemble des travaux réalisés par les classes sera présenté et commenté lors d’une grande manifestation organisée au printemps 2017 sur le site des Cézeaux, occasion de mettre à l’honneur les divers métiers de la science ainsi explorés.      

*Véronique Carlod et Rachel Madeuf du collège Joliot-Curie d’Aubière, Damien Cussac, Patrick Chauvet, Pierre Coudray et Philippe Mecenero du collège Lucie Aubrac de Clermont-Ferrand, Elhoussain Bahaji du collège les Prés à Issoire, Philippe Arsac et Grégory Gouttebaron de la SEP du lycée La Fayette de Clermont-Ferrand, Hamid Amazigh et Abdelmoutalib Zounani du  LP Roger Claustres de Clermont-Ferrand, Laure Pelade du LP Germaine Tillion de Thiers