Prix littéraire collaboratif des jeunes cantaliens

02.05.2016

Une centaine d'élèves avait rendez-vous le 29 avril au lycée agricole Georges Pompidou d’Aurillac autour du projet littéraire « Coup de cœur ». A l'initiative des professeurs documentalistes de 9 établissements* du Cantal, ce projet a pour but de développer la lecture plaisir et de renforcer la liaison 3e/2nde.

Chaque élève devait, au fil de ses lectures qui se sont enchaînées sur plusieurs mois, noter les 6 livres en lice et faire partager ses impressions sur Babelio, un réseau social spécialisé dans la littérature.
C'est le livre La double vie de Cassiel Roadnight, de Jenny Valentine, qui a remporté le suffrage des élèves : « Avec ce roman, Jenny Valentine nous emporte dans une histoire des plus surprenantes (...). Un suspense présent dès le début du livre qui dure jusqu'à la fin. A en couper le souffle », confie Fanny du lycée Emile Duclaux.

Sans aucun doute, la rencontre avec l’auteure invitée s’est avérée le temps fort de cette journée. Cette année, Ingrid Astier a présenté Même pas peur qui concourait au prix littéraire. « J'ai bien apprécié ce livre, les personnages sont très attachants et du même âge que nous, on peut facilement s'y identifier. L’écriture d'Ingrid Astier est simple, riche en expressions et en références musicales jeunes et le vocabulaire employé est celui de jeunes ados », confesse Raphaëlle du collège de Laroquebrou. L’écrivaine a évoqué son amour pour la nature liée à son enfance passée à la campagne à grimper dans les arbres avec son frère et à lire tous les livres que sa mère laissait traîner à son intention dans la maison. Elle a aussi expliqué qu’elle mettait deux ans environ pour écrire un livre réunissant une documentation importante comme pour son polar « Angle Mort » où le personnage de la trapéziste est né de sa rencontre avec trois trapézistes différentes. Elle a insisté sur l’importance pour les adolescents d’être curieux, de rêver, de lire afin de s’évader du quotidien, surtout quand on se sent incompris, mais surtout de « se bouger » pour aller vers les autres et vers ce qui les passionne.

En lien avec le roman Refuges d’Annelise Heurtier, un autre temps fort a été la rencontre avec un réfugié syrien, Mahmoud Abdessalem, et avec Stéphane Fréchou de l’ONG La Cimade. Les élèves ont pu ainsi poser des notions rendues confuses par le traitement médiatique : migrant, immigré, émigré, demandeur d’asile, statut de réfugié... Ils ont également décrypté l’actualité internationale : le conflit qui déstabilise la Syrie et les dangers encourus par les civils syriens. Le témoignage de M. Abdessalem a beaucoup touché. « J’ai les larmes aux yeux... » a déclaré une élève à l’issue de cette rencontre.
« J’espère qu’un jour cette guerre prendra fin. Ma famille et moi, nous pourrons alors rentrer chez nous, reconstruire notre pays qui était riche et stable autrefois. Et je vous souhaite de pouvoir un jour le visiter car c’est un pays à l’histoire millénaire. Avant ce conflit, avant d’être nous-mêmes réfugiés, nous avons  accueilli des millions d’immigrants fuyant leur pays. Du Liban, de Turquie, d’Irak, d’Arménie mais aussi de Grèce, d’Espagne, de Belgique, de l’ex Yougoslavie… La Syrie a toujours fait preuve d’hospitalité envers les étrangers, non pas en les accueillant dans des camps, mais parmi eux, en partageant la nourriture, en donnant accès gratuitement à l’éducation et à la santé… Or, aujourd’hui, alors que beaucoup de Syriens cherchent à leur tour l’asile, ils sont refoulés par les pays qui hier étaient touchés par la guerre. Ces gouvernements les contraignent à vivre dans des conditions indignes.
Votre pays est une grande nation : la Révolution française a imposé au-delà de vos frontières des valeurs qui sont devenues universelles. Ce qui se joue aujourd’hui en Syrie est grave pour mon pays mais aussi pour l’ensemble du monde. Et la révolution que connaît mon pays aura des conséquences par-delà les frontières. »
Rachel, lycéenne à Mauriac, très émue, a tenu à remercier et saluer le courage de M. Abdessalem.

Lors des autres ateliers proposés ce 29 avril, les élèves ont pu aussi échanger avec des médiathécaires et des libraires d'Aurillac et de Vic-sur-Cère qui leur ont présenté leur « coup de cœur » dans les dernières nouveautés parues. Les élèves ont également exercé leur talent artistique dans le cadre d'ateliers d'arts plastiques pour créer des marque-pages à partir des titres des ouvrages (collage et calligraphie).

Pour clore cette manifestation culturelle, des lycéens et collégiens ont annoncé le Coup de cœur devant leurs camarades et ont remercié les intervenants. Ce projet départemental vit, pour la quatrième année consécutive, grâce au soutien que les professeurs documentalistes reçoivent de Canopé Aurillac.
Les libraires et médiathécaires partenaires contribuent également à la réussite de cette journée.
Les organisatrices ont d’ailleurs tenu à rendre hommage à l’une d’elles : Cécile de Passefons, médiathécaire à Laroquebrou, disparue il y a quelques semaines.


* Etablissements participants : collèges de Laroquebrou, Mauriac, Montsalvy et Vic sur Cère, lycées Raymond Cortat, Emile Duclaux, Monnet-Mermoz, Georges Pompidou d’Aurillac et lycée public de Mauriac

Les ouvrages de la sélection (5 romans et 1 BD) :
Même pas peur d’Ingrid Astier
Billie H. de Louis Atangana
La coloc. de Jean-Philippe Blondel
Refuges d’Annelise Heurtier
L’Arabe du futur de Riad Sattouf
La double vie de Cassiel Roadnight de Jenny Valentine

Les intervenants
Ingrid Astier, auteure
Mahmoud Abdessalem, réfugié syrien
Stéphane Fréchou de l’ONG La Cimade
Cathy Delmas, libraire (Petite Librairie de La Tour)
Violette Le Clerc, libraire (Librairie A l’encre violette)
Adèle Pery-Gauthier, libraire (Librairie Point Virgule)
Marie-José Silva, médiathécaire (Médiathèque Départementale du Cantal)
Hervé Lafon, médiathécaire (Médiathèque de la Caba)
Amandine Roux, professeurs d’arts plastiques Céline Willaume, professeurs d’arts plastiques
Frédéric Lefèbvre, professeurs d’arts appliqués

Plus d’information en ligne :
Diaporama de la proclamation « Coup de Cœur 2016 »
Dossier de presse et revue de presse
Illustrations
Fil Twitter : #c2c2016

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Information sur l'application e Parents
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Bouquet de services