Presque comme aux JO de Paris !

10.02.2020

Le recteur Karim Benmiloud a assisté et participé le 7 février aux activités handisports proposées aux élèves de 6e par le collège Jean Rostand des Martres-de-Veyre dans le cadre de la 4e semaine olympique et paralympique.

Ce temps fort a clôturé un riche programme de découverte et d’activités concernant la totalité des élèves et des professeurs du collège pendant 5 jours.

Au programme : ateliers de basket fauteuil, parcours d'obstacles en fauteuil, athlétisme malvoyants, torball, chiens guides, langue des signes, atelier d'échanges autour du quotidien d'une personne handicapée, échanges avec les élèves, enseignants et encadrants.

Cette journée bénéficiait du concours du comité départemental handisport, qui organise la venue des associations Valentin Hauy, Arverne handisport, l'association sportive et culturelle des sourds de Clermont-Ferrand. L'association « les 4A » (chiens-guides d'aveugle) est également intervenue. Des élèves volontaires de l'Ulis ont participé à l’initiation de leurs camarades à la conduite d'un fauteuil.

Les élèves se sont aussi distingués par leur créativité en exposant les dessins proposés dans le cadre du concours « Imagine un logo pour l’association sportive du collège » illustrant les activités pratiquées et les valeurs du sport partagé, de la mixité, de l’amitié et de l’olympisme.

En fin d’après-midi, le recteur a officiellement lancé la nouvelle campagne d’appel à candidatures pour la labellisation « Génération 2024 ».

….A la suite de l'élection par le CIO de Paris comme ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, un label « Génération 2024 » est créé pour les établissements scolaires et universitaires. 101 écoles, collèges (dont le collège Jean Rostand), lycées sont déjà labellisés dans l’académie de Clermont-Ferrand , ainsi que l’université Clermont Auvergne.
Déposer une demande de labellisation

La 4e édition de la SOP est l’occasion d’amplifier la mobilisation de la communauté éducative autour d’un constat alarmant : les jeunes français bougent trop peu au quotidien. 87% d’entre eux pratiquent moins d’une heure d’activité physique par jour, et sont donc en deçà des recommandations de santé publique.

Pour capitaliser sur des initiatives existantes, en France et à l’étranger, Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu ont annoncé le lancement d’une expérimentation : 30 minutes d’activité physique par jour à l’école.

Distinct et complémentaire de l’enseignement de l’éducation physique et sportive, cet appel à manifestation d’intérêt vise à transmettre aux élèves le goût et le réflexe de bouger chaque jour, dès l’école, pour favoriser leur santé, leur bien-être et leurs apprentissages, et faciliter leur accès à la pratique sportive.

Dès la rentrée 2020, les enseignants qui se portent volontaires pourront instaurer 30 minutes d’activité physique quotidienne, de façon souple et adaptée au contexte de leur classe, en s’appuyant sur des outils pédagogiques simples et ludiques. Cette expérimentation sera assortie d’un dispositif d’évaluation afin d’en mesurer les effets sur les enfants et le climat scolaire.

Voir le dossier de presse « 4 ans avant les Jeux de Paris 2024 : donner envie aux jeunes de bouger et de faire du sport »

 
Vous avez une question ?
Ma demande école inclusive

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
diplome.gouv.fr - attestations de diplômes en ligne
Plan mercredi : une ambition éducative pour tous les enfants
Vigipirate - Sécurité renforcée risque attentat - Dispositif vigipirate consignes de sécurité
Déclarer son handicap ? Ce n'est pas rien, mais ça change tout ! Vous êtes en situation de handicap ? L'Education nationale recrute !
Bouquet de services - Toutes les démarches en lignes et infos utiles - Découvrez les services
Marianne - Les engagements qualité