Opération « Science in schools »

12.10.2016

Conférence Brain of the dead - Lycée Jeanne d'Arc (Clermont-Ferrand)

Conférence Brain of the dead - Lycée Jean Zay (Thiers)

Conférence Worst case scenario - Lycée Ambroise Brugière (Clermont-Ferrand)

Expérimentation Zombie flies - Lycée Ambroise Brugière (Clermont-Ferrand)

Conférence Worst case scenario - Lycée Virlogeux (Riom)

Les élèves de 1reS du lycée Albert Londres (Cusset) participent activement au tutoriel interactif

Illustration de la résistance de certaines cellules au virus zombie - Lycée Albert Londres (Cusset)

Observation de mouches zombies - Lycée Albert Londres (Cusset)

Observation de mouches zombies par thermoluminescence - Lycée Albert Londres (Cusset)

Depuis lundi matin, trois scientifiques écossais se déplacent dans les lycées de l’académie de Clermont pour présenter la science des Zombies et animer un « atelier de survie » en pleine semaine de la Fête de la science.

L’académie de Clermont-Ferrand fait partie des 6 académies sélectionnées en 2016 par le British Council afin d’organiser le temps d’une demi-journée la visite d’une doctorante en biologie et de deux animateurs scientifiques venus de Glasgow pendant une semaine dans huit lycées généraux ou technologiques de l’Allier, du Cantal et du Puy-de-Dôme.

Chargé des échanges éducatifs et des relations culturelles, le British Council, agence britannique internationale, propose des actions et activités qui permettent d’apprendre l'anglais, passer un examen, étudier au Royaume-Uni et il finance des projets et des événements comme, en France, le programme « Science in Schools ».

380 élèves assisteront jusqu’à vendredi aux ateliers d’une durée totale de deux heures et animés entièrement en anglais. Mêlant performance scientifique, présentations interactives et expériences pratiques, les scientifiques abordent un éventail de sujets scientifiques dans le domaine de la biologie, comme la génétique, la virologie, l'épidémiologie et la thérapie génique.

Les élèves sont d’abord confrontés à l'éventualité d’une vague soudaine de zombies et doivent prendre des décisions qui peuvent modifier le résultat final de l'épidémie théorique de « zombiisme ». Ce tutoriel interactif est ensuite suivi d'une discussion entre les élèves et l’intervenant avant le passage au stade de l’expérimentation avec l’analyse d’une collection de mouches mutantes.
Les classes sélectionnées comptent donc en majorité des élèves des filières scientifiques option Sciences et Vie de la Terre ou Physique (SVT) dont certains sont inscrits en section européenne avec discipline non linguistique (DNL) SVT, physique ou mathématiques.

L’opération « Science in schools » est coordonnée par la Dareic (délégation académique aux relations européennes, internationales et à la coopération) en liaison avec les corps d’inspection. L’académie de Clermont avait accueilli une première délégation de scientifiques en 2012.

Rendez-vous en 2020 ?