Mobilités européennes au collège Lucie Aubrac

04.10.2016

Grâce à Erasmus +, le collège Lucie Aubrac (ex collège Oradou) de Clermont-Ferrand échange avec plusieurs pays européens.

Le projet initial, mené par une poignée d’enseignants de plusieurs disciplines partait d’un constat simple, dressé en 2014 : les enseignants éprouvaient des difficultés réelles à répondre efficacement à l'intégration des élèves allophones. Une fois les besoins identifiés, les enseignants ont envisagé un projet européen dans le cadre d’Erasmus+ afin que des expériences de mobilité en Europe enrichissent leur réflexion et leurs pratiques. Ce projet était couplé avec une problématique récurrente, le décrochage scolaire. L'équipe a opté pour des mobilités ciblées, en partant du Sud de l’Europe pour remonter ensuite vers le Nord. La mobilité a débuté en octobre 2015 à Onil, à une quarantaine de kilomètres d’Alicante (Espagne) dans un établissement scolaire très dynamique. En retour, un mois plus tard, des enseignants espagnols se sont rendus au collège Lucie Aubrac. 

En avril 2016, cinq enseignants ont participé à une formation linguistique intensive d'anglais de deux semaines à Dublin. L’objectif était d’atteindre ou retrouver un niveau d’anglais acceptable pour communiquer et  échanger.

Le dernier volet de ces aventures européennes vient de s’écrire du 12 au 16 septembre 2016 à Riga, la capitale lettone. Le cercle agrandi à dix personnes (sept enseignants, la directrice de la SEGPA, l’enseignant-responsable de la classe-relais et une assistante d'éducation) a participé à des rencontres professionnelles sur la diversité culturelle et l’inclusion (la gestion du handicap sous toutes ses formes).

Au terme de ces trois mobilités, qui a permis des échanges avec des enseignants allemands, finlandais, italiens, portugais, grecs, roumains et polonais, l'équipe du collège espère maintenant développer la dynamique en direction des élèves, pour qu'ils profitent à leur tour de cet espace d'échange, de liberté, d'autonomie et d'épanouissement.

Un retour plus détaillé de ce projet d'éducation comparée sera prochainement en ligne dans la rubrique "Actualité de l'éducation comparée".

Plus d'informations