Lutte contre le décrochage scolaire

10.12.2015

Le 2 décembre, les référents décrochage des établissements et les responsables des réseaux Foquale, impliqués dans la prévention et la lutte contre le décrochage scolaire, étaient réunis au collège Anatole France de Gerzat. Objectif : mutualiser les bonnes pratiques afin de réduire encore le nombre des sorties sans diplôme, en amplifiant les dispositifs existants et en en développant d’autres.

Des résultats concrets

Le 1er décembre, la ministre de l’Éducation nationale présentait les résultats d’une enquête réalisée par la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance : 110 000 jeunes par an sont en situation de décrochage scolaire (136 000 en 2010). 494 000 jeunes de 18 à 24 ans sont sans diplôme, contre 620 000 il y a cinq ans.
Dans l’académie, le nombre de jeunes décrocheurs repérés par le système interministériel d’échange d’informations et l’application académique est de 1560 pour l’année 2014-2015.

Les actions mises en place

Le plan de lutte contre le décrochage scolaire se déploie sur 3 axes : prévention, intervention et remédiation. Les réseaux Foquale et les référents décochage veillent, au sein des bassins et des établissements, à la cohérence de l’ensemble des dispositifs activés sur ces axes.
Le 2 décembre, ils ont échangé sur les initiatives existantes pour s’en inspirer mutuellement et développer leurs propres actions, en respectant les spécificités territoriales.

Quelques exemples

Bassin de Moulins (Allier) : bourse aux places vacantes

Cette action s’inspire de celles déjà menées dans les bassins de Vichy et Montluçon. Il s’agit d’identifier les élèves en difficulté issus de 2d générale et technologique. Ces élèves sont mis en relation avec des chefs d’établissement de lycées professionnels du bassin, qui leur présentent leurs filières offrant des places vacantes. Si l’entretien est concluant, ils suivent un mini-stage dans l’établissement. Si le projet se confirme, l’élève est inscrit dans le lycée professionnel.

Bassin d’Aurillac (Cantal) : projet Cardie1

Une équipe pluridisciplinaire d’enseignants de collège et de lycée professionnel industriel et tertiaire a été constituée. Elle organise des ateliers d’immersion avec découverte de plateaux techniques de LP pour des élèves de 4e. L’utilisation de cette nouvelle ressource permet de mettre en valeur l’émergence de compétences, de travailler sur une confrontation à la réalité et d’établir un lien entre la classe et le parcours Avenir (parcours de découverte des métiers et des formations).

Bassin d’Yssingeaux (Haute-Loire) : dispositif école-famille

Trois collèges participent à cette initiative afin de tisser un lien de confiance entre la famille des élèves de 6e et l’école. Les parents sont par exemple invités à des ateliers : comment utiliser l’espace numérique de travail ?, la journée type d’un collégien, la santé de l’élève. Une réflexion est menée sur la mise en place de permanences d’information pour les élèves et leurs familles.

Bassin de Riom (Puy-de-Dôme) : mobilisation des entreprises

40 jeunes bénéficient d’un dispositif mis en place en partenariat avec le Medef, la CGPME, la CCI du Puy-de-Dôme, la chambre des métiers et de l’artisanat, la mission locale de Riom et Pôle emploi, à l’initiative du comité local école-entreprise de Riom.
Trois étapes :

  • formation par Pôle emploi des enseignants et des accompagnants sur les techniques de recherche d’emploi ;
  • préparation des élèves à l’entretien d’embauche ;
  • rencontre entre les employeurs et les jeunes en situation de difficulté scolaire ou de décrochage.

Des professionnels présentent également leur parcours. Trois ateliers étaient proposés aux jeunes : les métiers en tension, la recherche d’un maître d’apprentissage, les outils Onisep pour informer les jeunes en difficulté ou en situation de décrochage.

Bassin d’Issoire : Oasis (outil d’accompagnement à la scolarité à Issoire)

Ce dispositif expérimental propose une semaine de remobilisation à des élèves de 4e avec les deux lycées professionnels du bassin. Au programme : randonnée et activité physique à Saint Germain l’Herm, visite des LP et ateliers pratiques dans les plateaux techniques, théâtre-forum et intervention de trois conseillers d’orientation psychologues

1. Cellule Académique en Recherche et Développement dans l'Innovation et l'Expérimentation. Elle a pour mission de valoriser les actions pédagogiques innovantes et d'en faciliter le transfert.


Contact : Françoise Chapon, coordonnatrice académique de la mission de lutte contre le décrochage scolaire

 
Vous avez une question ?

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Plan mercredi : une ambition éducative pour tous les enfants
La malette des parents - Accompagner ensemble les enfants vers la réussite
Bouquet de services