L’ambition d’entreprendre

01.04.2015

Dans le cadre des cordées de la réussite, 70 élèves de 1ère générale et technologique de 3 lycées (Blaise de Vigenère de Saint-Pourçain sur Sioule, La Fayette de Brioude et Sidoine Apollinaire de Clermont-Ferrand), ont rencontré de jeunes créateurs d’entreprise.

6 entrepreneurs :

  • Laurent Vergne : « Les raconteurs d’histoires », librairie de Chamalieres
  • Silvia Duche : « Melting Trad », agence de traduction
  • Florent Roque et Arthur Gardin : « Evodrone », production de drones
  • Lucie Vorilhon et Maxime Fritzen : « Le Marché de Max et Lucie »
  • Anaïs Tortel : « Miss Candy », production et commercialisation de bijoux fantaisie
  • Gilles Figueredo : « Lexva analytique », laboratoire d’analyse d’extraits végétaux et d’arômes.

ont présentés leurs entreprises et ont partagé leur expérience avec les lycéens de jeunes entreprises en répondant à leur questions :

  • Comment avez-vous eu l’idée de créer votre entreprise ?
    C’est en général une idée qui s’impose naturellement. Suite à un licenciement, une recherche d’emploi infructueuse. J’ai des compétences, j’ai une idée, pourquoi je ne créerais pas moi-même mon entreprise.
    Etre son propre patron est une réelle source de motivation, on se réveille le matin avec l’envie d’avancer.
  • Avez-vous été accompagné, aidé ?
    Plusieurs dispositifs permettent aux jeunes entrepreneurs de se lancer : les incubateurs, le pôle de l’entreprenariat étudiant auvergne (PEEA).
    De plus, l’Auvergne étant une petite région, la mise en relation des différents acteurs se fait facilement, un réseau se créer et les entrepreneurs se sentent réellement soutenus.
  • A quelles difficultés avez-vous été confrontées ?
    Pour Max et Lucie, la période la plus difficile a été l’avant création, il ne suffit en effet pas d’avoir une idée, le chemin est parfois long pour la concrétiser. Il faut donc faire preuve de motivation et savoir rebondir.


Les « cordées de la réussite » sont un dispositif mené en partenariat avec la politique de la ville visant à accroître l'ambition scolaire des lycéens de milieux modestes. Leur objectif est de lever les obstacles psychologiques, sociaux et/ou culturels qui peuvent freiner l'accès des jeunes aux formations de l'enseignement supérieur et notamment aux filières d'excellence.

En savoir plus