L’académie accompagne Jean Zay, Germaine Tillion, Geneviève Anthonioz-De Gaulle et Pierre Brossolette au Panthéon

12.03.2015

Le 27 mai prochain, quatre personnalités incarnant l’esprit de résistance entreront au Panthéon. Deux d’entre elles sont intimement liées à l’histoire de l’Auvergne, Jean Zay et Germaine Tillion.

11 écoles et établissements scolaires portent dans l’académie le nom de Jean Zay et Germaine Tillion :

  • Jean Zay, ministre du front populaire, jugé et condamné en octobre 1940 par le tribunal militaire permanent de la 13e division militaire siégeant à Clermont-Ferrand, incarcéré à la maison d’arrêt de Riom et assassiné par des miliciens à Molles (Allier) ;
  • Germaine Tillion, ethnologue et résistante, née à Allègre (Haute-Loire).

3 écoles portent le nom de Pierre Brossolette, journaliste et homme politique dont la famille serait originaire de la commune de Saint-Alyre d’Arlanc (Puy-de-Dôme).

Voir la carte des écoles et établissements portant le nom de l'une des quatre personnalités entrant au Panthéon.

Forte de cette empreinte régionale qui trouve aujourd’hui un écho national, et par ailleurs très engagée dans l’action mémorielle et les valeurs citoyennes qu’elle porte, l’académie de Clermont-Ferrand souhaite accompagner la panthéonisation prochaine de Jean Zay, Germaine Tillion, Pierre Brossolette et Geneviève Anthonioz-De Gaulle par des projets développés dans le monde scolaire et universitaire.

Concours de plaidoiries

La Fondation Varenne, le journal La Montagne et l’Ordre des avocats de Clermont-Ferrand organisent, avec le soutien du rectorat, un concours de plaidoiries à destination des lycéens de l’académie, destiné à mettre en valeur l’œuvre et la personnalité de Jean Zay.

Ce concours est ouvert à tous les élèves de seconde, première et terminale des lycées d’enseignement général, technologiques, agricoles ou professionnels d’Auvergne. La plaidoirie devra répondre à la problématique suivante : « Vous êtes chargé d’assurer la défense de la place et du rôle de Jean Zay dans l’Histoire de France ».

Dans un premier temps (mi-mars/ mi-avril 2015), les candidats rédigeront une plaidoirie équivalente au maximum à une copie double ou à 3500 signes. Les 3 meilleurs travaux seront sélectionnés par un jury pour être défendus le 21 mai, en présence et avec le soutien des filles de Jean Zay. Les quotidiens La Montagne et L’Eveil couvriront l’événement, ainsi que les autres titres du groupe Centre France.

Après une contextualisation par un universitaire, le Procureur (Éric de Montgolfier) interviendra, puis les 3 jeunes sélectionnés s’exprimeront ; le jury et la salle voteront pour élire la meilleure prestation. La Fondation Varenne primera les trois lauréats de la finale à hauteur de 2500 euros.

Afin de préparer leur prestation, les finalistes seront tutorés par le Bâtonnier de Clermont-Ferrand. Les étudiants de l’école de droit (université d’Auvergne) sont également sollicités pour encadrer l’ensemble des candidats au concours. La Fondation Varenne tient à leur disposition les notes d’Alexandre Varenne, avocat et fondateur de La Montagne, qui fut l’un des défenseurs de Jean Zay lors de son procès et l’a ensuite assisté durant toute sa détention.

Impulsion et accompagnement des projets scolaires

L’académie a relayé l’information sur le concours national Panthéon 2015 à destination des écoles et établissements portant le nom d’une des quatre personnalités.
La Fondation Varenne apportera son soutien par la fourniture de matériel vidéo. Le CRDP-Canopé de Clermont-Ferrand organise le 18 mars une formation sur les usages de la vidéo destinée aux enseignants, qui sera plus spécifiquement destinée aux équipes engagées dans le concours.

Plusieurs des écoles et établissements portant le nom d’une des quatre personnalités sont déjà engagés, depuis de nombreuses années, dans des projets dédiés et souhaitent mettre en place des actions spécifiques autour du 27 mai 2015 :

  • l’école Jean Zay de Cusset organise ainsi tous les ans une commémoration du 20 juin 1944 ;
  • les lycées Jean Zay et Germaine Tillion de Thiers, le collège Jean Zay de Montluçon, ont déjà fait intervenir à plusieurs reprises les filles de Jean Zay ;
  • à l'initiative de l'USEP dans le cadre du 150e anniversaire de la ligue de l'enseignement, l’Espé Clermont Auvergne a proposé à des étudiants de M2 MEEF non lauréats du Capeps de mettre en œuvre un projet associant quatre écoles élémentaires, autour de Jean Zay ; sont prévues également la réalisation d’une exposition sur la vie et l’œuvre de Jean Zay, ainsi qu’une conférence.

De nombreuses pistes de travail sont proposées aux équipes pédagogiques :

  • recherches autour de la création et de l’histoire du CNRS ;
  • travaux sur la place et le rôle des femmes pendant la Seconde Guerre mondiale ;
  • recherches autour du parcours scientifique de Germaine Tillion

Au niveau académique, tous les projets, y compris ceux des établissements ne portant pas le nom des personnalités entrant au panthéon, seront valorisés par une communication du rectorat, de la Fondation Varenne et du journal La Montagne. Des ressources seront mises à disposition des équipes, via le site académique et le portail « Lieux de mémoires », hébergé par le CRDP-Canopé de Clermont-Ferrand et élaboré en partenariat avec le rectorat (en construction).

Journée Germaine Tillion à Allègre (43) le 28 mars 2015

Le 28 mars, l’association « Germaine Tillion, mémoires d’Allègre » créée en novembre 2014 pour accompagner l’entrée des cendres de Germaine Tillion au Panthéon organise dans son village natal une manifestation culturelle à laquelle seront associés les collégiens d’Allègre ainsi que 60 élèves des classes préparatoires littéraires du lycée Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.

Cette journée comprendra des interventions de nature scientifique :

  • « Germaine Tillion au Panthéon » par Patrick Garcia, professeur à l’université de Cergy-Pontoise, à l’Espé de Versailles et à l’IEP de Paris
  • « Deux moments de la vie de Germaine Tillion » par Françoise Fernandez, professeur agrégé et conseillère scientifique du musée de la Résistance du Mont Mouchet, et Niels Mermier, membre du CA de l’association nationale Germaine Tillion

    et artistique :
  • « Germaine Tillion, la mémoire et la raison », par la compagnie du Théâtre de l’Imprévu.

Plusieurs expositions accompagneront cette journée : productions des élèves du collège d’Allègre, exposition d’œuvres d’art ayant pour thème la souffrance et l’espoir dans les périodes de conflits et d’oppression, présentation d’ouvrages sur Germaine Tillion, la Résistance et la Déportation, la Guerre d’Algérie.

Journée académique « panthéonisation » le 27 mai 2015

Afin de valoriser le travail réalisés par les élèves et équipes académiques, une journée de restitution sera organisée le 27 mai dans les ateliers Canopé des quatre départements de l’académie. Cette manifestation sera également l’occasion de présenter les ressources élaborées par le réseau Canopé, via un « kit pédagogique ».


Contact :
Claire Mazeron
IA-IPR d’histoire-géographie
Référent mémoire et citoyenneté

 
Vous avez une question ?

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Plan mercredi : une ambition éducative pour tous les enfants
La malette des parents - Accompagner ensemble les enfants vers la réussite
Bouquet de services