La voie professionnelle à la pointe de la Recherche

08.06.2018

Transformer le lycée professionnel pour former les jeunes aux métiers de demain : l’académie de Clermont s’y engage, et vient d’être retenue comme territoire d’une expérimentation nationale « Profan » financée par le programme d’investissements d’avenir (PIA).

Le recteur Jean-Marc Monteil, responsable de la mission ministérielle sur le numérique éducatif, et le recteur Benoit Delaunay ont présenté le 7 juin cette ambition au lycée La Fayette de Clermont-Ferrand.

En quoi consiste l’expérimentation ?

A partir de la rentrée 2018, 110 élèves du lycée La Fayette (bac pro et BTS), et une cinquantaine d’étudiants ingénieurs de l’Isima, travailleront ensemble sur un projet de développement d’intelligence artificielle, sous le regard de deux laboratoires clermontois associés au CNRS : le Limos dans le domaine de l’informatique, et le Lapsco dans celui des sciences de la cognition.

Objectif : vérifier scientifiquement si la formation multi-niveaux, basée sur la réalisation collaborative d’un projet, est susceptible de développer plus de compétences, ou d’autres compétences, chez les élèves de bac pro comme chez les étudiants ingénieurs, que la formation « classique » en groupes de niveau homogène.


Le travail collaboratif, la créativité, la prise d’initiative dans des environnements de plus en plus digitaux constituent une révolution d’ampleur dans bien des métiers. Pour continuer à former de bons professionnels, le lycée professionnel doit relever ce défi. Le programme d’expérimentations Pro-Fan vise à développer et diffuser, dans le cadre d’une démarche scientifique rigoureuse, l’apprentissage de ces nouvelles compétences.

D’ores et déjà, les équipes pédagogiques du lycée La Fayette et de l’Isima ont réfléchi aux projets susceptibles d’impliquer la collaboration entre élèves de bac pro et de BTS et étudiants ingénieurs, dans le cadre des formations maintenance et industries graphiques :

  • la réalité augmentée comme outil d’aide à la maintenance prédictive
  • la gestion des données variables en impression pluri-média : du publipostage actuel à l’utilisation des données personnelles du big data.

De leur côté, les élèves ont présenté les robots humanoïdes et objets connectés lauréats 2018 d’Accro-sciences et des olympiades des sciences de l’ingénieur.