La classe, laboratoire d’idées

14.04.2017

Les " Cahiers pédagogiques " consacrent un hors-série au parcours avenir et aux initiatives pour développer sa mise en place. Claire Marlias, inspectrice mathématiques-sciences, y relate le projet Avenir Sciences expérimenté depuis septembre 2016 dans 2 collèges et 3 LP de l'académie.

Inscrit dans la loi d'orientation et de programmation pour la Refondation de l'école de la République du 8 juillet 2013, le parcours avenir doit permettre aux élèves de construire progressivement, tout au long de leur scolarité, une véritable compétence à s'orienter. Ils sont ainsi amenés à comprendre le monde économique et professionnel et connaître la diversité des métiers et des formations, à développer leur sens de l'engagement et de l'initiative et à élaborer leur projet d'orientation scolaire et professionnel.

Accompagner le cheminement personnel de chaque élève, conforter des choix, en susciter de nouveau, autant de missions dévolues aux enseignants au travers de ce parcours éducatif et dont il convient de les aider à s'en emparer.

Il importe donc de travailler auprès des équipes enseignantes l'orientation comme un objet d'éducation ; le projet Avenir Sciences en a fait un de ses objectifs.

Ce projet vise à une acculturation aux métiers de la science en s'appuyant sur un travail tripartite conduit par les enseignants du secondaire, les enseignants-chercheurs (la Maison pour la science en Auvergne étant largement impliquée) et les professionnels des entreprises.

Une manifestation de clôture des projets est organisée le 23 mai prochain sur le site du campus des Cézeaux. Elle réunira les différents participants au projet : élèves, professeurs, professionnels des entreprises partenaires (Enedis et Michelin), enseignants-chercheurs de l'université Clermont Auvergne et de Sigma Clermont qui ont mis leurs compétences au service des enseignants impliqués, et professionnels de l'orientation.

Lire l’article (pdf 89 Ko)

En savoir plus sur le numéro hors-série n°45 (mars 2017) des Cahiers pédagogiques

Photos : déplacement des élèves et professeurs du LP Germaine Tillion (Thiers) sur le site de Sigma Clermont sur le thème des polymères

Cette visite d’une classe de seconde bac professionnel électricité et plasturgie permet de découvrir différents métiers et travaux dans l’entreprise Michelin : usineur sur machine à commande numérique, soudure à l'aide de robot, contrôle qualité… Ils ont été immergés pour la première fois dans un milieu scientifique sur le campus des Cézeaux ; ils ont aussi découvert le restaurant universitaire et côtoyé les étudiants.
Nicolas Blanchard, responsable de la plateforme technologique à Sigma, et Christophe Velut du lycée Roger Claustres de Clermont-Ferrand leur ont présenté les équipements de l’école (machine-outils, robots de production) en présence du proviseur du lycée professionnel Germaine Tillion.