L'école d'Escurolles finaliste du prix de l'Audace 2014-2015

30.03.2015

L'école maternelle d'Escurolles dans l'Allier est finaliste du prix de l'Audace 2015 avec son projet arts visuels-danse "Le geste à la source: de la main à l'image"...

Le projet de l’école rurale d’Escurolles s’intitule « Le geste à la source : de la main à l’image ». Il concerne les arts visuels et la danse et implique 2 classes maternelles soit 41 élèves de la petite à la grande section.

Le projet a débuté par la rencontre avec des œuvres contemporaines de l’exposition de Thierry Costesèque intitulée « Western avec le Diable » au centre d’Art Contemporain « Le Creux de l’enfer » à Thiers au mois de janvier.

A partir de cette rencontre, les élèves sont entrés dans une phase d’exploration et d’expérimentation avec l’artiste plasticienne Valérie Brunel pour travailler le geste primitif avec des traces non dirigées, non signifiantes et spontanées et avec le danseur chorégraphe international Vincent Mantsoe pour conduire l'élève à se concentrer, se projeter, se recentrer, mémoriser, et activer ses sensations pour aller au-delà de l'intuition. Puis le geste s’affine dans un espace de plus en plus conquis. De la main et de l’outil primaire, les élèves s’engagent dans la production intentionnelle, avec les pinceaux, les spalters, l’acrylique…. 

Une convention signée entre l'école et le Creux de l'enfer permet de louer des oeuvres qui autorisent une présence permanente de l’art contemporain dans l'établissement. Les élèves empruntent également, à la manière des livres de bibliothèque, des reproductions d’art contemporain (cadres et sacs de transport prévus) pour engager un dialogue avec les parents et ainsi construire leur cahier culturel et devenir des passeurs de culture. L’œuvre n’est donc plus considérée comme inaccessible, elle fait partie de la vie quotidienne et entre pleinement dans la classe et dans les familles en permettant le langage des émotions et du ressenti, l’éducation du regard, le langage du sensible, le lexique des arts plastiques… Ce qui favorise une parole libérée et l’estime de soi.

Une version numérique du projet est réalisée par le réalisateur professionnel Frank Pizon et ainsi permet aux élèves la rencontre avec un média et un outil de création contemporaine.

Contact: Didier Lutz, CPD Arts Visuels de l'Allier.