Hommages des établissements de l'académie aux victimes du 13 novembre

18.11.2015

Lycée Monnet-Mermoz - Aurillac

Lycée Simone Weil - Le Puy en Velay

Lycée Claude et Pierre Virlogeux - Riom

Collège Joseph Hennequin - Gannat

Lycée Jean Monnet - Yzeure

Collège Jules Ferry - Brassac les Mines

Lycée Jean Zay - Thiers

Collège du Beffroy - Billom

Collège Corsac - Brive-Charensac

Collège de Bellime - Courpière

Collège Jean de la Fontaine - Saint Germain des Fossés

Collège Jean de la Fontaine - Saint Germain des Fossés

Collège Joachim Barrande - Saugues

Lycée Marie Laurencin - Riom

Suite aux tragiques événements de Paris et de Saint-Denis qui ont meurtri l'ensemble de la population, les élèves et l'ensemble de la communauté éducative se sont retrouvés, ensembles, unis, pour rendre hommage aux victimes du terrorisme. Quelques exemples parmi d'autres

Au lycée Sidoine Apollinaire de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Les représentants des élèves du Conseil d’Administration du lycée ont rédigé un texte qui a été lu dans les classes.
Lire le texte

Au lycée Monnet-Mermoz d'Aurillac (Cantal)
Après la minute de silence, et le moment de recueillement, les élèves de terminale sont restés dans l'établissement et ont spontanément entonnés la Marseillaise.

Au lycée Simone Weil du Puy-en-Velay (Haute-Loire)
Le dialogue entre les élèves et l’équipe pédagogique a continué toute la journée et s'est poursuivi par des discussions à l’internat avec les assistants d’éducation et les CPE. À l’initiative des élèves, une cérémonie autour de bougies a eu lieu sur le parvis du lycée de 18h à 19h ainsi qu’une proposition d’exposition de textes, photographies, témoignages.

Au lycée Claude & Pierre Virlogeux de Riom (Puy-de-Dôme)
Les élèves ont organisé le mardi 17 novembre une cérémonie avec l'intervention du slameur Willygex " C’est l’effet papillon, j’en tue des centaines, j’en réveille des millions ! " et une représentation scénique de la chanson " Les Loups " de Serge Reggiani. Enfin, les élèves ont entonné la Marseillaise avant de déposer des bougies.

Au collège Stevenson de Landos (Haute-Loire)
Les élèves ont chanté la Marseillaise lors de la récréation du lundi 16 novembre. Un temps de réflexion a été organisé par des enseignants autour du thème : "comment faire grandir la paix autour de moi, et, qu'ai-je envie de faire pour promouvoir la paix (action plus visible de soutien, de solidarité, de sensibilisation...)". Une boîte à question a été déposée pour chacun puisse déposer ses questions sur ses attentats. Un temps de réponse sera proposé lors des prochaines pauses méridiennes.

Au lycée Joseph Constant et au collège Georges Pompidou de Murat (Cantal)
Les collégiens et les lycéens, entourés des équipes éducatives, se sont recueillis ensembles lors de la minute de silence lundi, et ont chanté la Marseillaise.

Au collège Joseph Hennequin de Gannat (Allier)
Après un bref discours du principal, lecture d'un poème de Paul Eluard '' Courage '' (écrit en 1944 pendant la période d'occupation)

Au collège Jean-Jacques Soulier de Montluçon (Allier)
Diffusion après la minute de silence de la chanson Imagine de John Lennon qui remplacera la sonnerie de l'établissement jusqu'aux vacances de Noël.

Au collège Jeanne d'Arc de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Un groupe d'élèves 3ème au réalisé une série d'affiches durant le cours d'Espagnol.
Voir les affiches

Au lycée Jean Monnet d'Yzeure (Allier)
Le Lycée a organisé une minute de silence en présence de tous les élèves, étudiants, stagiaires de la formation continue et personnels de l’établissement ce lundi 16 novembre à 12h, environ 1000 personnes étaient rassemblées ce jour-là.
Voir la vidéo sur FaceBook https://www.facebook.com/873412806040083/videos/957557844292245

Au collège Jules Ferry de Brassac-les-Mines (Puy-de-Dôme)
Les professeurs ont mené des temps de parole avec les élèves, échanges enrichissants et respectueux. Un élève avait demandé à ses camarades de chanter la Marseillaise à la récréation de 10 heures. Toute le journée, des élèves ont créé de petites pancartes et sont allés s'exprimer par dessins au CDI. Nous nous sommes rassemblés dans la cour, et là, après la minute de silence, nous avons chanté la Marseillaise et des élèves portaient les drapeaux en berne.

Au lycée Jean Zay de Thiers (Puy-de-Dôme)
Les élèves de l'internat ont inscrit sur les marches du lycée les initiales JZ avec des bougies allumées. Des cahiers ont été déposés à l’entrée du lycée pour permettre l’expression des élèves.

Au collège Lucien Colon de Lapalisse (Allier)
Une heure a été consacrée lundi dans les classes pour que les élèves puissent revenir avec leurs enseignants sur les événement du 13 novembre. Ils ont pu aborder entre autres choses, les notions de guerre, de terrorisme, de sécurité au sein des établissements scolaires. Pour la minute de silence, l'ensemble des élèves, de la communauté éducative, mais également des parents, se sont rassemblés devant le collège.

Au collège Anna Garcin-Mayade de Pongibaud (Puy-de-Dôme)
Il a été proposé aux élèves de manifester leur ressenti par l'écrit afin de poser des mots sur leurs maux.
Sélection de ses paroles d'élèves

Au collège du Beffroy de Billom (Puy-de-Dôme)
Un temps d’expression a été institué avant ce moment de recueillement dans chacune des classes qui a permis, en plus des débats, de réaliser des dessins ou d’écrire des textes. Ces productions ont été exposées sur les vitres des couloirs de circulation du collège ainsi que dans la salle d’activités dans la cour.

Au lycée des Métiers Gustave Eiffel de Gannat (Allier)
Les élèves de l'ULIS, après le moment de recueillement de lundi dernier, ont rédigé un poème en hommage aux victimes des attentats.
Lire le poème

Au lycée Blaise Pascal de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Lecture du texte rédigé par Sara, vice-président du CVL
Lire le texte

Au collège Corsac de Brive-Charensac (Haute-Loire)
Outre les discussions dans les classes et la minute de silence le lundi 16/11, un kiosque avec des titres de presse a été mis en place au CDI, pour permettre aux élèves de s'informer sur les événements et leurs conséquences. Cela leur a donné un espace de parole autour du sujet. Un mur d'expression a été installé. Chacun s'en est emparé avec respect et émotion. Une exposition thématique a également été réalisée autour de 10 thématiques : comprendre, s'informer, réagir, se protéger, débattre, rester unis, réaffirmer nos valeurs, s'instruire, refuser l'intolérance, les valeurs universelles.

Au collège de Bellime de Courpière (Puy-de-Dôme)
Les élèves ont réalisé spontanément des dessins à la suite des échanges avec leurs enseignants. Ils seront affichés au sein du collège.

Au collège Jules Romain de Saint-Julien Chapteuil (Haute-Loire)
Réalisation d'une fresque vivante représentant le symbole #PeaceForParis par les élèves de 3ème et de 4ème.

Au collège Jean de la Fontaine de Saint-Germain des Fossés (Allier)
Outre la minute de silence, les élèves de l'Ulis se sont mobilisés en réalisant des dessins et des affiches traitant des événements du 13 novembre. Par ailleurs, le spectacle de fin d'année sera dédié aux victimes des attentats, notamment par la composition d'un poème qui sera mis en musique, chanté et accompagné musicalement par le professeur de musique et quelques élèves musiciens

Au collège Victor Hugo du Donjon (Allier)
Les élèves ont réalisé au diaporama rendant hommage aux victimes des attentats et affirmant leur attachement aux valeurs de la République.
Voir le diaporama (extraits)

Au collège Joachim Barrande de Saugues (Haute-Loire)
Après le moment de recueillement, les élèves ont souhaité chanter la Marseillaise devant tous les adultes de l'établissement. Les élèves qui avaient tous cours d'arts plastiques le lundi ont réalisé un dessin pour évoquer leur ressenti. Ces productions ont été affichées dans les couloirs et sur certaines portes de l'établissement.

Lycée Montdory de Thiers (Puy-de-Dôme)
Les élèves du lycée Montdory ont pris la plume pour exprimer leurs sentiments et souhaitent ainsi s'associer à l'hommage des établissements de l'académie.
Mots d'élèves

Lycée Marie Laurencin de Riom (Puy-de-Dôme)
Les délégués du CVL ont souhaité, outre la mise en place d’un mur d’expression, organiser un temps d’hommage solennel. Le jeudi 3 décembre, l’ensemble des élèves et du personnel se sont retrouvés pour rendre hommage aux victimes du terrorisme. Après un discours du chef d’établissement, les élèves ont représenté le drapeau français en levant au dessus de leurs têtes des feuilles de papier colorées (TiFo),  puis, accompagnés des adultes, ils ont entonné la Marseillaise.

 
Vous avez une question ?

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Inscrivez-vous aux concours de l'enseignement avant le 11 octobre
Plan mercredi : une ambition éducative pour tous les enfants
Information sur l'application e Parents
Bouquet de services