Etudier la Grande Guerre

13.11.2017

Le 11 novembre, le recteur Marie-Danièle Campion et Sylvie Maisonnet, vice-présidente du conseil départemental en charge des collèges, ont inauguré l’ouverture des travaux de la tranchée des poilus au collège Pierre Mendès France de Riom devant 120 personnes, dont une trentaine d’élèves accompagnés de leurs familles...

... et devant un parterre d’élus, de représentants des diverses institutions dont le sous-préfet, ainsi que des représentants des associations d’anciens combattants et victimes de guerre et, bien sûr, une partie des personnels du collège. Les élèves de 4e et de 3e Segpa sont les maîtres d’œuvre de ce projet de réalisation d’une tranchée grandeur nature. Accompagnés par leur professeur d’atelier, Pascal Berard, ils devront non seulement encadrer avec leurs enseignants les élèves d’enseignement général et d’Ulis, mais également présenter la finalité du projet au printemps à l’ensemble de leurs camarades ainsi qu’à des élèves de CM2.
Ce chantier, débuté officiellement et symboliquement le 11 novembre 2017, durera jusqu’au 11 novembre 2018 où il contribuera à la manifestation de la commémoration du centenaire de la fin de la grande Guerre.
Parallèlement, une réflexion d’établissement se construit avec les élèves sur le devenir de cette tranchée après le 11 novembre 2018.

Cette année scolaire offrira l’opportunité à chaque enseignant qui le souhaite d’exploiter pédagogiquement ce projet, par exemple au travers de l’étude de l’évolution technologique liée à l’effort de guerre, des conditions de vie des soldats, de l’évolution de la médecine d’urgence et de la chirurgie reconstructrice, du chemin des dames, des mutineries et du chant de Craonne, de l’expression littéraire et artistique des soldats…
Les élèves de Segpa sont ainsi au cœur de l’histoire avec la noble charge de l’illustrer et de l’expliquer de manière réaliste et concrète auprès de leurs camarades.

A l’instar des manifestations qui ont eu lieu ce samedi 11 novembre dans toutes les communes de France, ce projet a vocation à rassembler chacun pour réfléchir sur les horreurs de la guerre, le sacrifice et la souffrance que ce conflit a engendrés, et à permettre à chacun d’accéder à l’histoire pour défendre les valeurs d’un monde meilleur et plus juste.