Écoles numériques du Cantal

16.01.2017

Vincent Descoeur, président du conseil départemental du Cantal, et Marie-Danièle Campion, recteur de l’académie de Clermont-Ferrand, ont signé le 13 janvier à Aurillac l’avenant à leur convention de partenariat de 2015, qui généralise les ENT pour toutes les écoles du Cantal.

La convention « écoles numériques du Cantal » signée en février 2015 a permis de renforcer les usages du numérique au sein des écoles du département. Elle s’est inscrite dans la dynamique de la convention ruralité et, comme cette dernière, elle a contribué à traiter simultanément des problématiques éducatives et des questions relatives à l’aménagement du territoire.

La préoccupation de l’équité et de la qualité de l’offre éducative est partagée entre les collectivités territoriales du Cantal et l’académie de Clermont-Ferrand. Tous les collèges et tous les lycées du Cantal disposent de l’ENT comme outil fédérateur facilitant les échanges entre les élèves et offrant un cadre de travail sécurisé, tout en étant largement ouvert sur le monde.

La convention numérique avait pour préoccupation d’ouvrir l’espace numérique de travail dans le premier degré. Ceci s’est fait de deux manières.

D’une part, toutes les circonscriptions ont été dotées de Net’circo, ENT qui joue un rôle dans l’animation pédagogique et qui offre la possibilité de développer des échanges entre les enseignants des premier et second degrés, les groupes inter-établissements apparaissant de plus en plus comme un vecteur de coopération et de mutualisation des ressources et des pratiques.

D’autre part, 4 groupements d’écoles ont été équipés avec l’ENT Net’École, du même prestataire que l’ENT second degré, ce qui permet d’expérimenter des travaux reliant écoles et collèges dans la dynamique du cycle 3, mis en place depuis.

Cette expérimentation se poursuit et s’étend à présent à presque 20 écoles inscrites dans le projet « écoles éloignées en réseau » qui associe les écoles et le collège d’un même secteur. Ce projet bénéficie du suivi de l’Espé et s’inscrit dans un cadre international impliquant en particulier des universités québécoises et belges, mais aussi les ENS de Cachan et de Lyon. L’intérêt de la démarche a aussi été retenu par la direction du numérique éducatif du ministère de l’éducation nationale, qui a désigné ce projet comme incubateur.

Les volets matériels, réseaux et maintenance ont été premiers dans le cadre de la convention du 5 février 2015 ; si ces axes de travail continuent à constituer l’ossature du dispositif, il est aujourd’hui nécessaire de renforcer les usages du numérique éducatif au sein des classes grâce à un ENT simple dédié au premier degré. Le produit élaboré par la société Beneylu School est reconnu au niveau national ; il a même été présenté au Président de la République cette année, en décembre, dans le cadre des journées du numérique éducatif. Le dynamisme de cette jeune société et de ses créateurs, qui ont l’ambition de « rendre l’école plus chouette », mérite d’être souligné. De nombreux départements ont d’ores et déjà opté pour cette solution, particulièrement bien adaptée pour faire entrer les équipes pédagogiques du premier degré dans l’utilisation de l’ENT avec leurs élèves.

Le Cantal disposera donc de deux approches complémentaires qui contribuent à renforcer l’usage du numérique éducatif, faisant évoluer les pratiques pédagogiques vers des démarches plus impliquantes pour les élèves dans la construction de leurs savoirs.

Cette préoccupation partagée entre les élus cantaliens et l’académie nécessite un investissement fort et une implication des cadres pédagogiques que sont les inspecteurs et leurs équipes pour le conseil et la délégation académique au numérique éducatif, pour développer des utilisations innovantes au service d’une meilleure réussite de tous les élèves.

L’ambition forte de la convention « écoles numériques du Cantal » est de faire émerger un label de qualité qui montre que les préjugés ou la condescendance n’ont pas leur place dans les territoires ruraux. Le modèle qui est en train de se construire dans le Cantal pourra contribuer à faire émerger l’école numérique du XXIe siècle, avec lucidité et cohérence, en associant les compétences et la motivation de tous les acteurs impliqués dans ce beau projet.

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Demander une bourse au collège du 1er septembre au 18 octobre 2017. En ligne c'est plus simple et plus efficace !
Information sur l'application e Parents
Bouquet de services