Dire « Non au harcèlement »

08.11.2018

La journée nationale de lutte contre le harcèlement, le 1er jeudi du mois de novembre, est à la fois l’occasion de sensibiliser le grand public, de former les professionnels à une meilleure prise en charge des victimes et des groupes d’élèves impliqués dans des situations de harcèlement, mais aussi d’accroitre la prévention au service de l’amélioration du climat scolaire.

Cette journée de sensibilisation œuvre pour une prise de conscience vers un changement de posture au quotidien et une détection précoce des situations de harcèlement dans les établissements scolaires.
Selon les statistiques ministérielles, 700 000 jeunes disent avoir fait l’expérience du harcèlement : les garçons le sont plus fréquemment physiquement tandis que les filles sont plus exposées au cyber-harcèlement, en particulier au collège. Cependant, une enquête internationale (l’enquête HBSC), publiée en 2015, a montré un infléchissement du harcèlement entre les classes de 6e et de 3e. Les politiques publiques mises en œuvre depuis 2012 en France autour de quatre piliers, sensibilisation, prévention, formation et prise en charge, ont donc un impact positif.

Dans l’académie, nombreux sont les établissements qui sensibilisent leurs élèves, que ce soit par des formations dispensées directement dans les classes par des adultes formés, par des « Ambassadeurs lycéens de lutte contre le harcèlement » ou bien par des actions de prévention de plus grande envergure.

Pour exemples, au collège du Beffroi à Billom, une semaine entière est consacrée à ce sujet. L’équipe pédagogique est mobilisée autour de différentes initiatives (création d’affiches, ateliers lecture, formations des élèves par les ambassadeurs lycéens du lycée Descartes…).

Au collège Marcel Bony de Murat le Quaire, cette journée est l’occasion pour l’équipe pédagogique de présenter plusieurs activités aux élèves en lien avec le harcèlement et de lancer avec les personnels de l’établissement les différents types de projets qui seront menés tout au long de l’année.

Au collège Michel de l’Hospital à Riom, un mur d’expressions et un concours d’affiches et de slogans sont organisés au CDI. Quant aux lycéens « ambassadeurs » du lycée Montdory à Thiers, ils interviendront devant deux classes de l’école primaire de Chazelles, près de Riom.

Huit membres du Conseil de Vie Lycéenne du lycée Paul Constans de Montluçon, élèves de classes professionnelles et technologiques, ont sensibilisé le 8 novembre 200 de leurs camarades dans l’amphithéâtre « 1905 » : dans un premier temps ils ont donné la parole aux lycéens qui souhaitaient s’exprimer, pour mieux définir ensuite le harcèlement sous toutes ses formes et les dégâts qu’il occasionne. Ils ont exposé les dispositifs en place dans leur établissement : présence de deux élèves-ambassadrices formées pour accompagner les victimes ou les témoins, cellule d’écoute, projets du CESC. Enfin, ils ont présenté le Prix « Non au harcèlement », incitant leurs camarades à participer à leurs côtés à ce concours d’affiches ou de vidéos qui, mieux que de longs discours, sensibilisent l’ensemble des membres de la communauté éducative.
Tout au long de la journée, Lilas et Inès, deux ambassadrices du lycée Paul Constans sont intervenues dans les classes de 4e du collège Marie Curie de Désertines, afin de sensibiliser leur camarades collégiens à la nécessité de la lutte contre le harcèlement. Elles ont su alterner participation orale des classes, explicitation des mots clés de compréhension du harcèlement, tout en rappelant les règles du droit.

Enfin, au niveau académique, cette journée sera l’occasion de lancer la 4e formation des « Ambassadeurs lycéens de lutte contre le harcèlement ». Elle aura lieu au mois de janvier prochain en deux sessions : le 22 janvier pour les départements de l’Allier et du Puy-de-Dôme et le 29 janvier pour les départements de la Haute-Loire et du Cantal.

En savoir plus sur le site du ministère.

 
Vous avez une question ?

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Plan mercredi : une ambition éducative pour tous les enfants
Information sur l'application e Parents
Bouquet de services