Des élèves engagés et talentueux

11.10.2017

Prix de l'éducation, mention spéciale du jury - Loïc Souchal

Prix de l'éducation, prix de la direction régionale des affaires culturelles - Anaël Aouadi

Prix de l'éducation, prix du comité régional olympique et sportif - Emma Bardet

Prix de l’éthique citoyenne - Marjorie Chapad et Denis Faurieux

Prix de l’éthique citoyenne à un conseil de vie collègienne - collège Lucien Gachon de Cunlhat

Concours de la Résistance et de la Déportation - individuel, lycée - Nina Ramamonjisoa (représentée)

Concours de la Résistance et de la Déportation - individuel, collège et collectif, collège - Alice Vidal, Armelle Lallemand, Clara Cellier et Zoé Lafont (représentées)

Prix Avenir métiers d’art - Quentin Demarest

Prix Avenir métiers d’art - Andréa Delorme

Quatre remises de prix ont eu lieu le 11 octobre 2017 au rectorat de Clermont-Ferrand : le prix de l’éducation, le prix Avenir métiers d’art, le prix de l’éthique citoyenne et le concours de la Résistance et de la Déportation.

Le prix de l'éducation

Le prix de l'éducation distingue des élèves qui, par leur valeur scolaire et sportive, leur loyauté, leur esprit d'initiative, leur sens de l'équipe et leur rayonnement au sein de leur établissement, font preuve d'équilibre entre les qualités physiques, intellectuelles, morales et humaines.

Il témoigne de la diversité des talents et de la multiplicité des réussites.

Quatre lauréats ont été récompensés cette année :

  • Prix de l’académie des sports, lauréate académique : Chloé Boyer, première scientifique au lycée privé La Chartreuse de Brives-Charensac
  • Prix du comité régional olympique et sportif : Emma Bardet, première scientifique au lycée Albert Londres de Cusset
  • Prix de la direction régionale des affaires culturelles : Anaël Aouadi, première baccalauréat professionnel « conducteur transport routier marchandises » au lycée professionnel Pierre Boulanger de Pont-du-Château
  • Mention spéciale du jury : Loïc Souchal, deuxième année CAP maçon à l’EREA de Lattre de Tassigny d’Opme

Décerné pour la première fois en 1975, le prix de l’éducation, placé sous le haut patronage de l'éducation nationale, a été fondé à l’initiative de l’académie des sports. Il est ouvert aux élèves des lycées d’enseignement général et technologique (classes de première) et des lycées professionnels (classes de première année de baccalauréat professionnel et de deuxième année de certificat d'aptitude professionnelle).

Le prix Avenir métiers d’art

Le prix Avenir métiers d’art, délivré par l’institut national des métiers d’art, valorise la pratique et les savoir-faire des métiers d’art.

  • Quentin Demarest (CAP coutellerie), formé au CFA de Thiers, remporte le premier prix régional 2016 et le 3e prix national 2017, niveau V, pour son couteau pliant intitulé « Le Nautilus».
    Le thème s’inspire du récit de Jules Vernes « Vingt mille lieues sous les mer » et fait référence à l’univers marin (submersible, océan, calamar, espadon…). Le candidat a forgé deux types d’acier (l’un composé de fer et carbone XC75, l’autre, composé de carbone et de nicker 15N20) feuilleté, appelé communément acier « damassé ». Les mitres sont composées d’un acier cabone et manganèse, noir intense et d’Invar (nickel plus fer), ce qui confère des contrastes noir-argent aux mitres.
    La lame est ainsi ornée de motifs rappelant les vagues de l’océan et les mitres évoquent les effets tourbillonnants des profondeurs. Un poinçon en forme d’ouroboros marque la lame.
  • Andréa Delorme (bac pro ébénisterie), scolarisée au LP Josepht Constat de Murat, remporte le premier prix régional niveau IV pour un meuble de salle de bains intitulé « O’DASIE ». 
    Inspiré de Tadao Ando (module Tatamis), Franck Lloyed Wright (rapport à la nature, briquetage et porte à faux) et Zaha Hadidi (stratification), le projet associe bois, verre et métal sous forme de volumes parallélépipèdiques d’essences variées qui s’inspirent des couleurs de la carpe Koï (noyer, padou, sycomore, amarant et bouleau) et qui valorisent les contrastes clair / foncé et fin / épais. Les volumes dont les proportions respectent le nombre d’or sont agencés de façon équilibrée et évoquent superposition (briquetage, stratification), lègèreté, équilibre instable (porte à faux, décalage) et lévitation (le meuble est conçu pour être suspendu). Les éléments sont réalisés en MDF alésés en façade et au dos et assemblés par lamallos. Le choix de la robinetterie est cohérent avec le meuble : forme angulaire et tombée de l’eau en cascade. L’absence de poignée renforce la recherche de simplicté et pureté. Des placages habillent les portes dont un en écorde de bouleau. Le tout est verni au pinceau et au pistolet. Une vasque en verre transparent rompt avec la rectitude du meuble.
  • Un prix d’encouragement a été décerné à Chloé Chabannes (bac pro tapisserie), scolarisée au LP Marie Laurençin de Riom, pour son installation intitulée « La roulotte ».
    La pièce présenté tire sa forme d’une citation de Cédric Banne : « il faut être mobile, curieux, cosmopolite. La rigidité, autrefois pôle de stabilité, est devenue mortelle ». Le projet mesure1.80 m de longueur x 0.90 m de large x 1.30 m de haut. Le volume habitable de la roulotte est soudé sur le châssis décapé et repeint d’une remorque. La toiture est faite à partir de cerclages de tonneaux sur lesquels les bois ont été vissés.Une fenêtre et un escabeau ont été récupérés pour compléter l’ensemble. La partie tapisseire se compose d’un matelas « à laine » choisi pour son aspect ancien. Il est réalisé à partir de la superposition de 3 couches de mousse et présente bourrelet, piquage et boutonnage. Le motif du tissu est un « jacquard folklo » dont les couleurs et les motifs rappellent l’univers du voyage. Cinq coussins déhoussables à fermeture à glissière ajoutent aux notions de confort. La fenêtre est ornée d’un rideau type « store bateau ».

Le prix de l’éthique citoyenne

Le prix de l’éthique citoyenne, soutenu par le Rotary, a été remis à deux lycéens particulièrement reconnus dans leur établissement :

  • Marjorie Chapad, terminale BPC1, scolarisée au LP Amédée Gasquet de Clermont-Fd.
  • Denis Faurieux, 1ère CAP jardinier paysagiste, scolarisé à l’EREA de Lattre de Tassigny d’Opme.

et à un conseil de vie collègienne particulièrement impliqué dans la vie citoyenne :

  • collège Lucien Gachon de Cunlhat

Le concours de la Résistance et de la Déportation

Il offre aux élèves l’opportunité d’approfondir leurs connaissances sur certains aspects fondamentaux de l’histoire et de la Seconde Guerre Mondiale, ainsi que l’occasion de réfléchir à la dimension civique de ces événements. C’est un vecteur essentiel de transmission de la mémoire.

Sept lauréats ont été récompensés pour des productions individuelles ou collectives :

Catégorie 1 (individuel, lycée) :
  • lycée La Fayette de Brioude
    Nina Ramamonjisoa
Catégorie 2 (collectif, lycée) :
  • lycée général et technologique Notre-Dame-du-Château de Monistrol-sur-Loire
    Coralie Balandraud, Léa Nuti
Catégorie 3 (individuel, collège) :
  • collège Jules Ferry d’Aurillac
    Armelle Lallemand
Catégorie 4 (collectif, collège) :
  • collège Jules Ferry d’Aurillac
    Alice Vidal, Armelle Lallemand, Clara Cellier et Zoé Lafont