Des ambassadeurs lycéens motivés

28.10.2016

Depuis l’an dernier, un groupe de cinq élèves de 1ère du lycée Murat à Issoire s’engage activement dans la lutte contre le harcèlement. C’est grâce au soutien des adultes de l’établissement, Thierry Mathon, proviseur, Isabelle Vautrin et Karine Brunel, CPE et Aurélien Varenne, professeur de lettres et référent harcèlement pour le lycée, que ces élèves volontaires ont pu faire vivre le dispositif « Ambassadeurs lycéens contre le harcèlement » au sein du lycée.

A partir du mois d’avril 2016, ces lycéens formés lors de la journée académique ont mené six interventions auprès des classes de seconde.

Chaque séance a été suivie d’un moment d’analyse critique et de discussion entre les ambassadeurs et leurs référents, permettant d’améliorer la structure de l’intervention, la posture devant les élèves ainsi que la circulation de la parole au sein de la classe.

Forts de ces premières expériences de terrain, les « Ambassadeurs » sont allés le 11 octobre à la rencontre des élèves de 3e du collège Jules Ferry de Brassac- les- Mines.

À l'aide de supports vidéos, ils ont amené les élèves à identifier les manifestations du harcèlement scolaire, à le définir, à réfléchir à ce qu'il est possible de faire pour aider les victimes. Ils ont aussi précisé ce que dit la loi en la matière, parlé des rumeurs et ont surtout évoqué avec les collégiens ces violences entre élèves pour qu’elles ne soient pas banalisées car les conséquences peuvent être dramatiques. Cette action de sensibilisation par les pairs a été très bien reçue des élèves plus jeunes qui se sentent en confiance et n’hésitent pas à s’exprimer simplement, sans peur d’être jugés.

Il a fallu cependant plusieurs réunions de travail au préalable pour permettre de sélectionner et d’élaborer des contenus de formation adaptés aux différents niveaux du collège. Tous les aspects du harcèlement sont abordés, notamment le cyber harcèlement et le harcèlement à caractère sexiste.

Cette année, trois objectifs majeurs sont retenus : le premier est de poursuivre les interventions dans le bassin d’Issoire avec l’appui des chefs d’établissement en les élargissant aux écoles primaires. Le second consiste à associer les « Ambassadeurs » à la formation des délégués de classe.
Enfin, le dernier enjeu est essentiel : former et intégrer progressivement au groupe de nouveaux ambassadeurs, afin de pérenniser le dispositif.

La deuxième journée de formation académique des « Ambassadeurs lycéens contre le harcèlement » aura lieu au mois de janvier 2017.

Le ministère développe depuis 4 ans une politique publique pour lutter contre le harcèlement articulée autour de 4 axes : la sensibilisation, la prévention, la formation et la prise en charge.

La deuxième journée nationale « Non au harcèlement », qui se déroule le 3 novembre 2016, permet aux élèves et aux équipes pédagogiques d’avoir des temps d’échanges sur cette question dans chaque école et dans chaque établissement. Pour les aider à mettre en place des actions de sensibilisation, le site Non au harcèlement propose de nombreuses ressources, notamment les cahiers d’activités :

Lorsque les personnels sont confrontés à des situations de harcèlement, ils peuvent également se référer aux protocoles de prise en charge disponibles sur le site : 

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Information sur l'application e Parents
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Bouquet de services