Contrats d’objectifs tripartites

04.01.2016

Dans le cadre de la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République, la Région peut être associée aux contrats d'objectifs conclus jusqu'ici entre l'académie et chaque lycée. Le 22 décembre, 3 d’entre eux ont signé leur contrat, conclu pour une durée de 4 ans, dans les locaux du conseil régional, en présence du président René Souchon et du recteur Marie-Danièle Campion.

Ces contrats ont pour objectifs, dans le respect de l'autonomie de chaque établissement, de coordonner les interventions publiques au bénéfice du pilotage stratégique des établissements et, in fine, de la réussite des élèves. Une convention-cadre a été passée entre le rectorat de Clermont-Ferrand, la DRAAF et la Région. L'étape suivante est celle de la contractualisation entre les autorités académiques (DRAAF et rectorat), chaque établissement et la Région.

L'engagement de l'établissement dans le contrat tripartite formalise la part qu'il prend à l'atteinte d'objectifs pédagogiques et éducatifs nationaux au service de la refondation de l'École.
Cet engagement sur un nombre d'objectifs ciblés, précis et partagés par les cosignataires, doit prendre en compte les spécificités de l’établissement en les croisant avec les priorités définies dans la convention-cadre qui relèvent des politiques éducatives suivantes :

  • les conditions de réussite des élèves
  • l'orientation et la prévention du décrochage scolaire
  • l'adaptation de la formation dans une perspective de développement durable
  • la citoyenneté
  • la mobilité européenne et internationale.

À ce jour, 7 lycées ont souhaité s'engager, dès cette année scolaire, dans la démarche des contrats d’objectifs territoriaux. Trois d’entre eux, ayant déjà présenté la démarche à leur conseil d'administration, ont pu procéder le 22 décembre à la signature : Emile-Duclaux (Aurillac), Haute Auvergne (Saint-Flour), Desaix (Saint Eloy-les-Mines).

Lycée Émile Duclaux d'Aurillac : 3 priorités

  • Limiter les départs prématurés des élèves lors de leur cursus au lycée ;
  • Réguler l'orientation ;
  • Valoriser les parcours culturels transversaux et favoriser l'usage du numérique.

Lycée Haute Auvergne de Saint-Flour : 3 objectifs

  • Développer les liaisons collèges/lycée et lycée/enseignement supérieur ;
  • Accompagner chaque jeune, lycéen et étudiant, dans la construction et la consolidation des valeurs citoyennes mais aussi dans la sensibilisation aux mesures de santé, d'hygiène et de sécurité ;
  • Faire de la voie professionnelle une voie de réussite.

Lycée professionnel Desaix de Saint Eloy-les-Mines
Le projet de cet établissement porte sur l'internat et la prise en charge globale des lycéens internes. L'internat est un vrai outil éducatif au service de la réussite et du bien-être des élèves. Ce projet est intitulé «  Le bien vivre et le bien apprendre des apprenants à l'internat ».

Les quatre autres établissements relevant du ministère de l’Éducation nationale qui expérimentent la démarche du contrat d’objectifs tripartites sont : Virlogeux (Riom), De-Lattre-de-Tassigny (Romagnat), Pierre-Boulanger (Pont-du-Château) et Blaise de Vigenère (Saint-Pourçain-sur-Sioule).
Ils pourraient signer au premier semestre 2016.

9 établissements agricoles sont également engagés dans la démarche.

Des priorités définies dans la concertation
Les services de la Région ont participé à des réunions avec les chefs d'établissement et les inspecteurs d'académie pour échanger sur les axes stratégiques de ces contrats et sur les indicateurs à retenir. Ces échanges constructifs ont permis de conforter les relations entre les cosignataires.

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Information sur l'application e Parents
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Bouquet de services