Conférence de presse de lancement

25.09.2012

Lors du point presse du 25 septembre,

Marie Danièle Campion, recteur, chancelier des universités

Eric Delzant, préfet de la région Auvergne, préfet du Puy-de-Dôme

René Souchon, président du conseil régional d’Auvergne

Claude-Gilles Dussap, rapporteur des Assises en Auvergne

et Alain Martel, président du PRES Clermont université

ont présenté les principaux enjeux des assises de l'enseignement supérieur

La conférence de presse de lancement des assises a eu lieu mardi 25 septembre 2012, à la préfecture de Région en présence d'Eric Delzant, préfet de la région Auvergne, préfet du Puy-de-Dôme, de René Souchon, président du conseil régional d’Auvergne, de Marie-Danièle Campion, recteur de l’académie de Clermont-Ferrand, chancelier des universités, et de Claude-Gilles Dussap, rapporteur des Assises en Auvergne.


Les Assises en Auvergne :
débats, auditions, contributions écrites


• Un comité de pilotage régional

Un rapporteur et deux co-rapporteurs, garants de la qualité des débats scientifiques et de la production scientifique
   qui en est issue : rapport produit pour le 1er novembre 2012.

• Des auditions de personnalités qualifiées, à titre individuel ou institutionnel.

trois débats publics, de 19h30 à 21h30 

 

1er octobre, à l’université Blaise Pascal
(site Carnot, amphi Waltz)
Thème 1 :
Agir pour la réussite de tous les étudiants

Réussite en premier cycle, orientation et insertion professionnelle,
innovation pédagogique et formation des enseignants.

 

3 octobre, à l’université d’Auvergne
(faculté de médecine, site Dunant, auditorium)
Thème 2 :
Donner une nouvelle ambition pour la recherche

Redéfinir son rôle dans la société, l'économie, la transition écologique et le rayonnement international de la France.

 

4 octobre à l’Ifma (amphi Pascal)
Thème 3 :
Concevoir le nouveau paysage
de l’enseignement supérieur et de la recherche

Simplifier les dispositifs pour tendre vers une meilleure lisibilitéet gouvernance des universités et des organismes de recherche.

• Des débats spécifiques et assemblées générales dans les établissements.

• Une disponibilité des trois rapporteurs pour entendre, écouter et dynamiser la concertation.

Une journée plénière des assises territoriales : le 24 octobre 2012 à Vet Agro Sup (89 avenue de l’Europe, Lempdes).

 


Des Assises de l'enseignement supérieur
et de la recherche fondées sur l'écoute et le dialogue

Le président de la République a fait de la jeunesse une priorité de son programme.

L'enseignement supérieur et la recherche sont au cœur des enjeux de société et des clés pour sortir de la crise. Jeunesse, Europe, compétitivité, excellence pour tous, emploi, ouverture sont autant de priorités gouvernementales qui pourront être abordées durant ces Assises.

Parce que de l'élévation du niveau de formation des jeuneset de la qualité et la diversité de notre recherche dépendent le redressement de notre pays et notre rayonnement dans le monde, les Assises veulent susciter une expression collective.

C'est pourquoi, elles sont ouvertes à toutes et tous, sous forme de contributions individuelles ou collectives. Chacun a la possibilité de participer à cette dynamique de réflexion et de refondation.

Le 11 juillet 2012, la ministre Geneviève Fioraso a nommé les membres du comité de pilotage des Assises, présidé par Françoise Barré-Sinoussi. Vincent Berger en est le rapporteur général.

Les Assises doivent assurer la consultation et la participation la plus large possible. Pour assurer cette mobilisation et cette écoute, les Assises se déclinent en trois temps :

• une consultation nationale de juillet à septembre

• des Assises territoriales organisées en octobre

• des Assises nationales les 26 et 27 novembre 2012.

• Une consultation aussi large que possible, voulue par l’État
  (étudiants, enseignants chercheurs, entreprises, acteurs culturels, collectivités territoriales…)

• Une collection d’avis et de propositions :
  des éléments de diagnostic mais surtout des propositions pour penser et réaliser un avenir commun.

• Une analyse et des propositions à structurer dans l’espace
   et dans le temps dans le contexte national, européen et international.

• Des visions, des propositions et des suggestions qui serviront à proposer
  au Parlement (printemps 2013) une évolution du cadre réglementaire
   de l’enseignement supérieur et de la recherche.

 

L’enseignement supérieur
et la recherche en Auvergne à la croisée des chemins


• 15e région en termes d’enseignement supérieur et de recherche
• 7e région industrielle en termes de valeur ajoutée PIB

Une recherche publique forte mais des liens distendus avec les entreprises

• Potentiel de recherche publique important par rapport au poids démographique :
  1200 enseignants chercheurs (15e rang national)

• Dépenses R&D des entreprises fortes (6e rang national)

• Présence forte de l’Inra

• Présence moindre du CNRS par rapport au potentiel scientifique

• Présence limitée de l’Inserm

• Nombre sous-critique d’enseignants chercheurs dans certains domaines scientifiques

• Faibles relations entre la recherche publique et la recherche privée

• Deux pôles de compétitivité (Céréales Vallée et Viaméca) et la participation au pôle Elastopole

• Succès des réponses aux appels d’offre investissements d’avenir :
   trois labex (IDGM+, Clervolc, IMobS3), Equipex, Biotechnologies Bioressources (Breedwheat),
   formations innovantes (Idefi), formation par alternance (A2Ex), …

Un renforcement en cours de la structuration de l’enseignement supérieur et de recherche

• Création d’un Pres en 2008 qui a pour objectif de structurer l’offre de formation et de recherche

• Une position dominante de la métropole auvergnate : plus de 80% des étudiants, plus de 90% des forces de recherche

• Création de structures d’enseignement supérieur et de recherche fédératives dans plusieurs domaines :
  MSH, ingénierie, chimie, nutrition-alimentation-santé, environnement…

• Une dynamique positive de l’innovation ...

• Des relations inter-régionales intenses, notamment avec Rhône-Alpes, mais peu fédérées: Clara, délégations Inra, CNRS…

Des relations scientifiques avec les autres régions à développer

• Un patrimoine naturel et culturel préservé et des ressources agricoles et forestières.

• Un territoire étendu mais un enclavement ferroviaire et aéroportuaire.

• Des capacités d’accueil de nouvelles populations et de nouvelles entreprises.

• Une réelle compacité de l’offre de formation : pratiquement tous les domaines de formation présents
  (école d’architecture, école d’art, école de commerce…).

• Une forte attractivité des régions voisines, en particulier Rhône Alpes, au plan scientifique et industriel.

• Une compétitivité à défendre « sans complexes » mais de façon structurée et organisée en pensant dans un système ouvert.

Les universités, écoles et autres établissements d'enseignement supérieur auvergnats ont assuré en 2010-2011 la formation de 43 950 étudiants du premier et second cycle, dont 24 980 étaient inscrits dans les formations universitaires (licence, licence professionnelle, master).

Le plus grand nombre d'étudiants est au niveau licence : 61,1%.

Aux étudiants des cursus LMD s’ajoutent 2800 étudiants inscrits dans un IUT et 5350 dans des grandes écoles
(y compris universitaires). L'attractivité de ce territoire se mesure par le nombre d’étudiants étrangers supérieurs à la moyenne nationale : 13 %.

Au total, ce sont quelques 1441 chercheurs et 1226 enseignants-chercheurs permanents, ainsi que 969 doctorants qui contribuent à l'enseignement supérieur et la recherche publique en Auvergne, en collaboration avec les personnels ingénieurs, techniciens, bibliothécaires et administratifs

> Voir la présentation et les éléments de diagnostic Strater, sur le site national dédié : www.assises-esr.fr 


Le rapporteur des Assises territoriales en Auvergne

Claude-Gilles Dussap est le rapporteur des Assises territoriales d'Auvergne.

Il est assisté de Nora Viet, enseignante-chercheuse à l’université Blaise Pascal, et de Jean Michel Chezal,
professeur à l’université d’Auvergne.

 

> Le dossier de presse du 25 septembre 2012

 

 

 

 
Vous avez une question ?
Ma demande école inclusive

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Plan mercredi : une ambition éducative pour tous les enfants
La malette des parents - Accompagner ensemble les enfants vers la réussite
Bouquet de services