Commémoration de la rafle du 25 novembre 1943

15.11.2015

En novembre 1939, plus de 1200 étudiants, ainsi que 150 professeurs et membres du corps administratif de l’université de Strasbourg, fuient l’Alsace touchée par le conflit naissant avec l’Allemagne, pour venir s’installer dans les locaux universitaires de Clermont-Ferrand.

Sous la protection des auvergnats, les étudiants et professeurs alsaciens purent travailler et organiser des mouvements de résistance jusqu’à ce qu’ils soient arrêtés le 25 novembre 1943 dans l’enceinte de l’université clermontoise, avenue Carnot. Cette rafle sera la plus importante que le monde universitaire ait connu durant cette période, avec plus 500 personnes arrêtées et 130 qui seront déportées.

Chaque année, les universités clermontoises et l’université de Strasbourg commémorent le souvenir de ces professeurs, enseignants, personnels et étudiants déportés ou morts pour la France.

Cette année, la cérémonie était marquée par les témoignages de deux femmes qui ont vécu la rafle du 25 novembre 1943 : un témoignage vidéo d’Arlette Andersen, rescapée de la rafle qui fut déportée à Auschwitz, et qui vit aujourd’hui au Danemark ; un texte de de Jacqueline Bromberger, née Lévi, lu par des étudiants du service université culture des universités clermontoises (atelier lectures urbaines).

A 11h, la cérémonie officielle a débuté par un temps de recueillement dans le hall Carnot, puis dans la cour du manège, devant les plaques commémoratives.

Plus d’information sur la rafle du 25 novembre 1943


Crédit photo : Jérôme Pallé

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Information sur l'application e Parents
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Bouquet de services