Clermont, ville apprenante

06.01.2017

Bernard Cazeneuve, Premier ministre, et Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, étaient à Clermont-Ferrand le 6 janvier pour une visite à l’école primaire Philippe Arbos, à l’Ecole supérieure du professorat et de l’éducation puis à la mairie.

L’école Philippe Arbos, située en REP+ dans le quartier « politique de la Ville » de Croix-de-Neyrat, accueille 181 élèves dans 8 classes allant du CP au CM2.
Les 2 classes de CP et de CE1 bénéficient du dispositif « plus de maîtres que de classe ». Le projet d’école a été construit par les équipes de l’école maternelle et de l’école élémentaire. Il vise à :

  • améliorer le décodage (cycle 2) et la compréhension de l’écrit (cycle 2 et 3), avec l’aide d’un maître surnuméraire ou d’un professeur de lettres du collège Albert Camus ;
  • ritualiser la résolution de problèmes par la mise en place de manipulations fréquentes en mathématiques ;
  • travailler en éducation morale et civique sur l’égalité garçon-fille, le racisme… afin de préserver le bien être des élèves et un bon climat scolaire ;
  • utiliser les outils numériques pour faciliter les acquisitions (classes mobiles tablettes, vidéo projecteur…).  

Dans le REP+ de Croix de Neyrat, le co-enseignement se déploie en français et en mathématiques. Il mobilise 3 professeurs des écoles et 4 professeurs de collège. Des temps de préparation et d’analyse commune permettent aux binômes de construire les séances d’enseignement dans la perspective de la continuité des apprentissages au sein du cycle 3. Des formations également communes, conduites par les maîtres de conférence de l’Espé, affinent l’analyse des conduites d’enseignement et de leur impact sur les élèves.

En complément des séances de co-enseignement, le conseil écoles-collège a constitué 3 groupes de travail sur :

  • la langue orale, le débat à visée philosophique et la citoyenneté ;
  • l’évaluation des élèves et les compétences ;
  • le rapport à l’adulte, la notion d’appartenance à la communauté éducative.

A l’issue de 2 séquences d’observation mettant en œuvre ces dispositifs pédagogiques dans une classe de CP et de CM2, le Premier ministre et la ministre de l’Education nationale ont participé à une table ronde avec des enseignants et des formateurs du réseau d’éducation prioritaire.

A l’Espé, le premier ministre a dévoilé la plaque baptisant l’Espé : école supérieure du professorat et de l’éducation Clémentel, du nom de l’ancien ministre de la 3ème République Etienne Clémentel, originaire de Riom. Il s’est ensuite exprimé devant les étudiants et les formateurs de l'Espé sur la politique gouvernementale en matière d'Éducation nationale en insistant particulièrement sur le rôle fondamental que jouent les enseignants dans la transmission des savoirs et des valeurs de la République.

Lire le discours (pdf 308.65 Ko)

En début d’après-midi, la délégation a été reçue par le maire Olivier Bianchi pour une présentation du réseau des « villes apprenantes » de l’Unesco que Clermont-Ferrand sera la première à rejoindre en France.

Lire le discours (pdf 242.13 Ko)

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Information sur l'application e Parents
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Bouquet de services