Bien-être et co-éducation

30.05.2017

Le projet du réseau d’éducation prioritaire du collège André Boutry de Lurcy-Levis met en évidence la co-éducation pour favoriser la réussite des élèves. L’ensemble des personnels a travaillé, dès le premier conseil école-collège de l’année, sur les actions à mettre en œuvre.

Deux idées phares ont émergé :
- renforcer la participation des parents dans les temps de rencontre avec les enseignants ;
- organiser une action commune à tout le réseau pour valoriser les réalisations des élèves et mener une réflexion élèves-parents-enseignants sur le bien-être à l’école.

Ainsi, les 9 écoles* et le collège André Boutry ont fait réfléchir les élèves en répondant à la question « Pour toi, être bien à l’école, c’est … ». Chaque élève complète la phrase proposée. Après discussion en classe, 3 propositions qui font consensus, sont retenues.

L’arbre du bien-être du REP de Lurcy

Chaque classe/école avait à sa disposition une planchette et devait inscrire, après l’avoir éventuellement décorée, d’un côté l’ensemble des représentations des élèves, de l’autre les 3 propositions retenues.
L’ensemble des planchettes a été assemblé en un arbre qui a été dévoilé lors d’une soirée commune le 12 mai à la salle polyvalente de Lurcy-Lévis.
Les parents, lors de leur venue, pouvaient eux aussi donner leur représentation sur le bien-être à l’école.
Après avoir pu admirer les travaux des élèves qui étaient exposés, tous les parents, enseignants, élèves se sont retrouvés autour de Frank Pizon, enseignant chercheur à l’université Clermont Auvergne qui a analysé les réponses des élèves.

L’environnement scolaire facilite les apprentissages

Ainsi, on se rend compte que tous les élèves, de la maternelle à la 3e, ont une idée du bien-être. Les 300 réponses recueillies sont constructives et positives. Elles peuvent être réparties, grâce à l’outil Diagnosanté, en 6 catégories :

Environnement protecteur
Un environnement de qualité, source d’apprentissages et d’activités en classe stimulantes permet de souligner que les élèves considèrent que cela fait pleinement partie du fait d’être bien. Une ambiance apaisée est régulièrement citée en maternelle et en élémentaire pour évoluer vers l’importance des moments de détente au collège.

Protection face aux risques
Cette dimension n’est pas absente mais très peu présente. L’idée de risque est une entrée potentiellement « négative » et la question initialement posée aux élèves « être bien à l’école, c’est …» n’est pas la meilleure pour faire émerger ces aspects.

Hygiène de vie
L’importance d’une alimentation plaisir ou de qualité, l’hydratation, les activités sportives (très souvent citées) sont exprimées dès l’école maternelle avec un retour en force au collège. La centration sur la cantine et le sport est souvent observée dans les propos des élèves en élémentaire, puis des collégiens.

Estime de soi
Il est intéressant de constater une évolution de la maternelle au collège qui suit le développement de l’enfant et adolescent. Cette estime de soi est caractérisée par l’importance du sentiment de réussite et d’une certaine réalisation de soi. Cette recherche d’équilibre et de bien-être est clairement exprimée dès le plus jeune âge avec une mise en mots très présente chez les collégiens

Vie familiale

C’est un aspect qui n’est pas abordé par les élèves du fait de la centration de la question sur l’école

Vie sociale
Se faire des amis, puis l’importance de l’amitié voire la découverte de l’amour (à peine citée d’ailleurs) montre le rôle crucial de l’école identifié par les élèves. Ces dimensions relationnelles n’oublient pas bien au contraire la place des adultes et des enseignants qui sont cités régulièrement par les élèves.

La Coéducation

La synthèse de Franck Pizon a permis aux parents et aux enseignants de mieux appréhender les représentations des enfants sur le bien-être à l'école. C'est ensemble, dans un principe de co-éducation, que tous vont pouvoir faire en sorte de favoriser ce bien-être dans la perspective d'une meilleure réussite scolaire.


* RPI Valigny / Couleuvre, RPI Le Veurdre / Pouzy-Mésangy, RPI Couzon / Saint-Léopardin d’Augy, RPI Franchesse / Saint-Plaisir et Lurcy-Lévis.

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Information sur l'application e Parents
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Bouquet de services