A la rencontre des auteurs

19.10.2016

Le 17 octobre, les élèves de la classe de 1ère S 1 du lycée Murat d’Issoire ont participé aux rencontres régionales avec les auteurs de la sélection du Prix Goncourt des lycéens, qui se déroulaient dans les locaux de Canopé à Lyon.

Né d’un partenariat entre la Fnac et l’Education nationale, ce prix est l’occasion pour les jeunes lecteurs de découvrir la diversité de la littérature contemporaine, de s’intéresser à l’actualité littéraire, au monde de l’édition et de rencontrer des auteurs.

Le temps d’une après-midi se sont conjugués avec une belle et naturelle harmonie la littérature, la jeunesse et le plaisir de l’échange intellectuel qui est avant tout une rencontre. Les élèves et leurs professeurs, Mme Pouderoux, professeur documentaliste et M. Varenne, professeur de lettres, ont pu échanger avec les auteurs présents dans une atmosphère de sympathie, de bienveillance et de considération mutuelle.

Premier temps fort de la journée : les échanges avec la salle. L’entrée des quatre premiers auteurs fut saluée par des applaudissements très appuyés : il s’agissait de Gaël Faye (Petit Pays), Leila Slimani (Chanson Douce), Yvan Jablonka (Laetitia) et Magyd Cherfi (Ma part de Gaulois).

Durant une heure les auteurs ont répondu avec beaucoup de chaleur humaine, de profondeur et d’humour aux questions que les élèves avaient préparées avec soin.

Accueillis avec la même ferveur, Karine Tuil (L’insouciance), Régis Jauffret (Cannibales), Romain Slocombe (L’affaire Léon Sadorski), Metin Arditi (L’enfant qui mesurait le monde) furent à leur tour sous le feu des questions des élèves.
La salle a pu vibrer en entendant l’éloge de la langue française et de la littérature dans lequel s’est lancé un Régis Jauffret particulièrement inspiré. La complexité de la langue pour dire la complexité du monde et refuser tous les totalitarismes : voilà l’objet de sa tirade si convaincante. Romain Slocombe a expliqué son long travail de préparation dans les archives de la police pour écrire son roman et nous plonger avec brio dans les heures sombres de la France de la collaboration. Et comment ne pas être ému par la douceur et la poésie des mots de Gaël Faye pour dire l’enfant qu’il était au Burundi, ce bout d’Afrique centrale qui allait être déchiré par l’Histoire ?

Il faudrait bien des lignes pour expliquer à quel point tous ces écrivains ont su émouvoir et élever intellectuellement les élèves.

Le deuxième moment fort de la journée a été celui des dédicaces et des rencontres individuelles entre les écrivains et leurs jeunes lecteurs. Des instants chargés d’une profonde humanité.

Ce Prix Goncourt des lycéens est un véritable défi littéraire pour les élèves de la classe de 1ère  S 1, particulièrement enthousiaste et engagée dans ce projet inédit. Depuis la rentrée les élèves ont lu les œuvres avec assiduité et plaisir et ils devront défendre les trois romans les plus appréciés par la classe lors du jury régional qui se tiendra à Lyon au mois de novembre.

Pour Mme Pouderoux et M. Varenne, cette expérience est avant tout l’occasion de partager une commune passion de la lecture avec les élèves, de montrer à quel point la littérature contemporaine est riche de divers horizons, traversée de multiples influences et à quel point elle entre en résonance avec tout ce qui fait nos vies, notre imaginaire et notre société. Tables rondes, goûters littéraires, débats, conférences, lectures à voix hautes : toutes les manières de favoriser le partage de la littérature sont explorées au lycée Murat. 

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Information sur l'application e Parents
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Bouquet de services