39 doctorants à la rencontre des lycéens

17.01.2018

La 1ère équipe de doctorants a été accueillie le 12 janvier par les lycéens de Sidoine Apollinaire. Le dispositif "Echange doctorants Lycéens", issu d’une étroite collaboration entre le collège des écoles doctorales de l’université Clermont Auvergne et le rectorat, prend chaque année de l’ampleur.

En 2018, 13 équipes de doctorants rencontreront les lycéens dans 10 lycées de l’académie. Ces interventions ont pour objectifs de sensibiliser les élèves à l’importance de la recherche et d’illustrer la diversité des parcours qui conduisent au métier de chercheur. Les élèves sont sensibilisés aux synergies entre les différentes disciplines enseignées au lycée et à l’importance des compétences développées. Ces jeunes doctorants ouvrent un nouveau regard sur la recherche, partagent leur passion, et parfois, suscitent des vocations scientifiques.

Le dispositif EDL s’inscrit parfaitement dans la volonté ministérielle de porter les futur(e)s bachelier(e)s vers les études supérieures, de les accompagner et leur donner confiance, de les aider à construire leur « parcoursup », de les sensibiliser à l’importance du rôle qui les attend dans l’avenir de la société.

« Valorisation de pièces de porcs non destinées à la consommation par extraction de protéines bénéfiques pour l’homme », « Pourrait-on trouver dans les plantes auvergnates un intérêt thérapeutique ? », « Caractérisation de propriétés antimicrobiennes » : 3 thématiques, 3 parcours différents, mais un même enthousiasme que Julia Béchaux, Juliette Cholet et Cyril Poupet ont partagé avec 105 élèves de sections scientifiques (terminales STL biotechnologies et section de techniciens supérieurs QIAB : qualité dans l’industrie alimentaire et bio-industries) du lycée Sidoine Apollinaire de Clermont-Ferrand. Les élèves et étudiants ont remarqué le parcours de Cyril Poupet, dont la formation dans le domaine des biotechnologies a commencé dans leur établissement, par un baccalauréat STL, puis un BTS QIAB, pour se poursuivre en école d’ingénieur (Polytech Clermont-Ferrand), un master, et enfin un doctorat. Quel bel exemple qui a motivé les élèves pour les études supérieures ! Julia a complété sa formation d’ingénieur, Juliette a été happée par la recherche alors qu’elle s’en détournait. Nos trois doctorants ont montré l’importance des compétences, de la transversalité et l’efficacité des passerelles. La formation scientifique assurée par le lycée Sidoine Apollinaire a été mise à l’honneur.

La tâche des doctorants n’est pas toujours aisée, entre devoir de réserve sur des travaux prometteurs et l’envie de partager pleinement une part importante de leur vie. Leur « vie » qui est très souvent au cœur des questionnements des élèves avec les enjeux planétaires qui motivent leurs travaux.

Les équipes pédagogiques volontaires se sont pleinement investies pour accueillir ces jeunes talents. Ce sont des équipes de trois doctorants qui apportent aux élèves, en des termes accessibles au public lycéen, une information sur les métiers de la recherche, tout en offrant aux enseignants la possibilité de prolongements pédagogiques des notions abordées en classe et une ouverture plus large sur les domaines d’investigation scientifiques.

« L’hadronthérapie : une utilisation de la radioactivité au service de la médecine », « Cyberattaques : les états et leurs entreprises vitales mettent en place des stratégies de défense », « Les origines de la planète Terre : recréer en laboratoires les conditions à la naissance du système solaire », « Primaires et partis politiques, enjeux juridiques et démocratiques », « Effets d'un programme d'activité physique en entreprise auprès de salariés du secteur tertiaire », « Les relations entre la croissance économique et le marché du travail », autant de sujets de recherche toujours ancrés dans les préoccupations sociales et scientifiques, qui font que les lycéens attendent avec impatience l’arrivée des doctorants dans leur établissement.

Etablissements participant en 2018 (13 interventions dans 10 établissements) :

  • 12 janvier et 26 février : lycée Sidoine Apollinaire des métiers des services aux entreprises, Clermont-Ferrand
  • 23 janvier : lycée général et technologique Simone Weil, Le Puy-en-Velay
  • 25 janvier : lycée général et technologique Ambroise Brugière, Clermont-Ferrand
  • 2 février et 5 mars : lycée général Jeanne d'Arc, Clermont-Ferrand
  • 6 février : lycée général et technologique Murat, Issoire
  • 9 février : lycée Monnet-Mermoz des métiers des sciences et techniques appliquées à l'industrie et aux services, Aurillac (2 interventions)
  • 15 mars : lycée Jean Monnet des métiers du design et des arts verriers, Yzeure
  • Dates à définir : lycée général et technologique Saint Alyre, Clermont-Ferrand ; lycée Paul Constans, Montluçon ; lycée général Théodore de Banville, Moulins