Numérique éducatif

Loi d’orientation 2013

La loi d’orientation du 8 juillet 2013 instaure le service public du numérique éducatif, dont la mission est d’organiser et de stimuler une offre de contenus et de services numériques de qualité à destination de l’ensemble de la communauté éducative.
Texte sur www.legifrance.gouv.fr

En savoir plus
 
 
 

Une révolution numérique portée par son École
Dossier de presse de rentrée 2015/2016

 

La stratégie et le pilotage académique

Informer sur les nouveaux enjeux

La loi de Refondation de l’École affirme l’ambition de notre pays en matière de formation des jeunes, en particulier dans le domaine du numérique. Ce dernier apparaît comme une composante incontournable pour préparer les futurs citoyens à tenir leur place dans la société numérique qui s’impose à nous. L’école et les enseignants sont sollicités pour repenser les méthodes et les programmes d’enseignement, produire de nouvelles ressources, rénover les modes d’évaluation et l’organisation des espaces et des temps scolaires. La nature des métiers du futur se combinera avec l’évolution des pratiques sociétales pour créer un nouveau contrat social. Ces évolutions rapides nécessitent des systèmes de formation souples, ouverts sur le marché de l’emploi, pour donner à tous les jeunes la chances de s’insérer dans une société en perpétuelle évolution.

La délégation au numérique éducatif (Dane)

La Dane a un rôle d'impulsion et de pilotage académique, en particulier dans le domaine des usages pédagogiques et de la formation continue, pour pouvoir mettre en œuvre les orientations ministérielles.
Le développement des usages des ressources numériques, chantier indispensable à ouvrir au moment de l'expérimentation des manuels numériques et de l'ENT.
La mutation de l'univers documentaire est aujourd'hui incontournable, et envisagée par les collectivités ; elle constitue un élément très important des dispositifs d'accompagnement personnalisés des élèves.

Clermont-Ferrand, académie «digitale»

  • privilégier l’approche systémique pour concevoir un ensemble cohérent d’actions faisant appel au numérique
  • renforcer la dynamique d’académie apprenante en amplifiant les échanges interindividuels
  • rechercher une convergence globale des politiques numériques (éducation nationale, enseignement supérieur et recherche, autres services de l’État, collectivités territoriales, tissu économique …) dans la préoccupation partagée de l’ambition numérique pour les territoires auvergnats

Le renforcement des approches partenariales

un pilotage innovant

  • en ouvrant le comité de pilotage stratégique du numérique éducatif à de nouveaux partenaires
  • en mettant en place un comité scientifique intégrant les établissements d’enseignement supérieur dans leurs composantes académique, nationale et internationale
  • en développant une démarche d’évaluation permanente et participative faisant appel à l’observatoire des pratiques pédagogiques à l’ère du numérique

une dynamique territoriale

  • en s’appuyant sur les réalisations des acteurs de terrain et en les valorisant pour faciliter leur transfert
  • en impulsant des démarches inspirées des approches participatives utilisées dans le cadre des fablabs, numlabset learninglabs
  • en enrichissant les échanges d’informations (réseaux sociaux, lettre d’information, publications sur les sites internet)

une formation revisitée

  • en privilégiant les approches participatives pour mieux répondre aux attentes des acteurs et pour mieux prendre en compte la richesse académique
  • en mobilisant des ressources numériques comme les parcours M@gistere et les MOOC
  • en articulant étroitement le travail des différents partenaires impliqués dans la formation des enseignants et de tous les personnels de l’Éducation (ESPE, CANOPE, ensemble des formateurs de l’académie…)
  • en créant et en équipant des noeuds pour la e-formation dans chaque bassin, afin de mieux conjuguer formation à distance et de proximité

Des projets et réalisations phares

lycée tout numérique

Le projet « Lycée tout numérique » souligne à la fois l’ambition numérique partagée par la région Auvergne et l'académie de Clermont-Ferrand pour innover et aider les jeunes à construire leur identité au sein de la société numérique. Trois établissements (lycée professionnel Amédée Gasquet de Clermont-Ferrand, lycée Murat d’Issoire, lycée agricole de Neuvy) vont ainsi bénéficier en septembre 2016 de technologies de pointe afin de mieux rentrer dans l’ère du numérique. Ils seront suivis de deux autres, en septembre 2017 (lycées Jean Monnet d’Yzeure et Monnet Mermoz d’Aurillac).

École éloignée en réseau (EER)

Faire l’école en réseau c'est avant tout renforcer le lien école - famille - communauté. Il s'agit de tirer profit de la connexion Internet et des ressources numériques pour enrichir l’environnement d’apprentissage de la petite école rurale. Cette expérimentation vise particulièrement à améliorer les conditions d’enseignement des professeurs et à renforcer la continuité des parcours des élèves. C'est 43 écoles, 7 collèges, 99 classes et 2280 élèves qui participent activement à cette opération.

Écoles et collèges préfigurateurs

Le programme vise à développer les pratiques numériques et l’utilisation de ressources d’apprentissage innovantes par l’intermédiaire de l’équipement individuel des élèves et de leurs enseignants. Il permet de doter d’équipements et de ressources pédagogiques numériques les élèves et les enseignants des collèges sur une durée de trois ans.

Innovation permanente et anticipation

Pédagogies innovantes

L’introduction massive du numérique dans les pratiques d’enseignement nécessite que soient revisités aussi bien la relation maître‐élève que le rapport de ce dernier à la construction de ses compétences et connaissances.
Le numérique est un remarquable moyen pour les mettre en oeuvre des formes pédagogiques « nouvelles ». Ces dernières ont pour finalité de rendre l’élève plus actif, l’aidant à mieux percevoir son potentiel et, ainsi, à renforcer sa confiance en lui.

Ces pédagogies innovantes , caractérisées par la recherche de l’interactivité débouchent souvent sur des réalisations partagées qui font interagir les élèves comme dans le cas des  fablabs ou, plus récemment, dans les learninglabs.
Elles prennent en compte les relations entre l’école et la société, les questions économiques et écologiques. 

La simulation et la réalité augmentée, éventuellement mobilisées dans la réalisation de « jeux sérieux » constituent aussi des axes de réflexion particulièrement riches.

Outils connectés/intelligents

La question des outils connectés est apparue dans le système éducatif en cherchant à mieux prendre en compte les usages réels des élèves. Le BYOD (Bring Your Own Device) éventuellement francisé en AVEC (Apportez Votre Equipement personnel de Connexion), hérité du monde de l’entreprise, devient aujourd’hui une réalité incontournable pour s’adapter aux pratiques des
élèves.
Près de 80 % des jeunes de la tranche d’âge 15‐24 ans sont aujourd’hui équipés d’un Smartphone. Les jeunes utilisent de plus en plus fréquemment leurs Smartphones dans le cadre de leurs études (dans notre académie, en mai 2015, 52 % des accès à l’ENT Auvergne des lycéens étaient réalisés à partir d’une tablette ou d’un Smartphone). Prendre en considération ces comportements suppose une réflexion approfondie sur les « bonnes pratiques » et la sécurité numérique.

Créativité individuelle et intelligence collective productrice de ressources

En mobilisant les ressources du numérique, beaucoup d'enseignants ont construit une véritable expertise dans leur champ d’activité. Il convient de reconnaître ces travaux, de les encourager et de les diffuser sous des formes à définir avec leurs initiateurs.
L’ouverture de l’ENT Auvergne à tous les enseignants des premier et second degrés fournit la possibilité de mettre en place les espaces collaboratifs, relevant de la seule initiative des porteurs de projets.
Les expériences en cours en ce domaine conduisent inévitablement à interroger le modèle de la formation continue et des animations pédagogiques. Le numérique apporte des solutions ouvertes sans imposer un cadre unique et standardisé.

 

 

 

 

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
Saisir les services de l'académie de Clermont-Ferrand
Information sur l'application e Parents
ecolenumerique.education.gouv.fr
Bouquet de services