AcadEMI : ça se passe chez nous !

 

Opération Renvoyé spécial au lycée Dupuy du Puy-en-Velay

Opération Renvoyé spécial au lycée Dupuy au Puy-en-Velay

Mamoudou Gaye, journaliste mauritanien en exil

La préparation de la rencontre

En amont de la présentation du journaliste, les élèves de seconde ont commencé un travail préparatoire de deux heures avec leur professeur d’histoire-géographie. Une séquence nécessaire afin de mieux connaître ou même de découvrir pour la plupart, les particularités de la Mauritanie, pays peu traité dans les programmes scolaires. Ce travail a été complété par l’étude d’articles de journaux qui a permis de faire un état des lieux des difficultés rencontrées par la presse à travers le monde et de rendre compte plus spécifiquement des différentes manipulations et pressions qu’elle subit en Mauritanie.

En cours de lettres, après le travail effectué en cours d’histoire-géographie, durant trois semaines, le professeur a mis en place une séquence sur la presse. Les élèves ont d’abord parlé de leurs propres pratiques en matière d’information, et de leurs rapports, parfois éloignés, à la presse. Ils sont ensuite partis de l’article « presse » tiré de l’Encyclopédie des Lumières, écrit par Louis de Jaucourt, pour replacer la presse dans une perspective historique. A cet effet, ils ont aussi lu le dossier tiré du site de la BNF intitulé « le combat permanent pour la liberté de la presse ». Enfin, les élèves ont pris connaissance de la biographie de Mamoudou Gaye, et lu les articles qu’il a écrits (https://www.oeil-maisondesjournalistes.fr/author/mamoudou/ ) ce qui leur a permis d’élaborer des questions à son égard, à la fois sur son parcours, la situation en Mauritanie, le rôle de la presse dans le monde et la liberté de la presse en Mauritanie et en France. Pour aller plus loin dans leur réflexion, ils ont aussi analysé la tribune d’Alexis Lévrier parue dans le Monde.fr le 12/01/19, « La haine des médias n’a rien d’inédit ».

Enfin, ils ont établi un panorama de la presse papier française à travers un tableau réalisé par le professeur documentaliste, pour percevoir la diversité de cette presse, les orientations politiques de certains journaux et réfléchir aussi à l’importance des sources de financement des entreprises de presse.

Déroulement de la rencontre

Avant son exil, M. Gaye était l’animateur principal de Sahel TV en Mauritanie. Lors d’une émission, alors qu’il s’apprête à interviewer le membre d’une organisation politique, le président de la chaîne s’interpose. Confronté à la censure, le journaliste démissionne. A côté de son métier, Monsieur Gaye préside le club des jeunes journalistes de Mauritanie et travaille comme réalisateur. Dans son long métrage, A l’ombre du maître, il retrace vie d’une avocate mariée de force à 11 ans. Début 2018, M. Gaye quitte son pays et arrive en France car il est victime de plusieurs agressions et persécutions des autorités à cause de ses activités en tant que journaliste et activiste pour la défense des droits humains.

Au début de son intervention, M. Gaye a présenté son parcours professionnel et les raisons qui l’ont conduit à l’exil. Puis, il est revenu sur la situation politique actuelle en Mauritanie . Cet échange s’est poursuivi sous la forme de questions-réponses. Les élèves de la classe de 2nde avaient en effet préparé cette rencontre en cours de lettres et d’histoire-géo. Des élèves de 1ère appartenant au comité de rédaction du journal du Lycée TOTEM ont couvert cet événement ce qui fera l’objet d’un article dans le prochain numéro du journal. Enfin, des élèves volontaires de 1ères qui soutiennent les actions de RESF43, une association qui vient en aide aux mineurs non accompagnés issus de l’immigration et donc sensibilisés à la problématique des relations entre les pays africains et le continent européen ont également participé à l’échange.

Durant trois heures de discussion, les thèmes abordés par les élèves et Mamoudou Gaye ont été riches et variés mais au-delà de la discussion sur la situation politique en Mauritanie, les échanges se sont élargis aux questions telles que les rapports entre les journalistes et le pouvoir politique, la question de la censure et des pressions subies par les journalistes, la notion de liberté de la presse en en Afrique et en Europe.

La venue de France 3, de RCF et des journaux locaux (L’Eveil, Zoomdici) leur a aussi permis de voir des journalistes à l’œuvre et de se prêter eux-mêmes au jeu des interviews. Les élèves de seconde ont ensuite été amenés à faire eux-même la revue de presse de l’événement, et ont rédigé des compte-rendus thématiques par binôme (la biographie de Mamoudou Gaye, être journaliste en Mauritanie, la situation politique en Mauritanie, le film « A l’ombre d’un maître », l’état de la presse française et enfin les apports de la rencontre avec Mamoudou Gaye).

Enfin, la semaine suivante, ils ont participé à la rédaction d’un journal éphémère durant lequel ils ont dû eux-mêmes aller sur le terrain, interroger divers interlocuteurs et rédiger ensuite des articles clairs et équilibrés.

 
Vous avez une question ?
Ma demande école inclusive

DIRECTION DES SERVICES DEPARTEMENTAUX DE L'EDUCATION NATIONALE

carte de l'auvergne lien vers DSDEN Allier lien vers DSDEN Puy-de-Dôme lien vers DSDEN Haute-Loire lien vers DSDEN Cantal
diplome.gouv.fr - attestations de diplômes en ligne
Plan mercredi : une ambition éducative pour tous les enfants
Parcoursup - Inscription et formulation des voeux du 22 janvier au 12 mars 2020
Vigipirate - Sécurité renforcée risque attentat - Dispositif vigipirate consignes de sécurité
Déclarer son handicap ? Ce n'est pas rien, mais ça change tout ! Vous êtes en situation de handicap ? L'Education nationale recrute !
Bouquet de services - Toutes les démarches en lignes et infos utiles - Découvrez les services